On ne sait toujours pas où se trouve Sophie Le Tan, et ce plus d’un mois après sa disparition le 7 septembre alors qu’elle visitait un appartement près de Schiltigheim. Depuis, l’enquête continue et Jean-Marc Reiser est désormais le suspect principal. De cette situation difficile, des réseaux d’entraide et de soutien sont nés : une cagnotte a été lancée pour aider la famille de Sophie Le Tan.

Une enquête toujours ouverte

Petit rappel concis des faits depuis la disparition de Sophie Le Tan :

  • La jeune femme disparaît le 7 septembre après une visite d’appartement.
  • Samedi 15 septembre dans la soirée, un homme de 58 ans nommé Jean-Luc Reiser, ainsi qu’une femme pouvant être sa compagne ont finalement été interpellé à Schiltigheim et mis en garde à vue.
  • Des traces de sang appartenant à Sophie ont été découvertes dans l’appartement de Jean-Luc Reiser, désormais principal suspect, un homme avec de lourds antécédents.
  • Alors que l’enquête progresse et que les battues citoyennes se multiplient, une nouvelle information tombe le 12 octobre : une nouvelle zone de recherche est désormais privilégiée par les enquêteurs entre l’ouest de Strasbourg et l’entrée de la Vallée de la Bruche. La raison ? Selon les informations de Franceinfo, les enquêteurs se sont basés sur les données du téléphone de Jean-Marc Reiser aurait « borné » près de cette nouvelle zone de recherche.

Une cagnotte mise en place pour aider la famille de Sophie Le Tan

Pour soulager la famille de Sophie Le Tan des coûts judiciaires des démarches à venir – et notamment des frais d’avocat –, des proches de la jeune femme ont pris l’initiative de mettre en place une cagnotte, dont le lien se trouve ici. L’idée est donc d’accompagner de la meilleure manière possible la famille de Sophie Le Tan dans les épreuves qu’elle traverse actuellement. L’idée n’est pas de culpabiliser ceux qui ne donnent pas, au contraire : juste de relayer une information. Comme énoncé dans la description de la cagnotte, il n’y a aucune contrainte dans cet appel au don, chacun donne ce qu’il peut, s’il veut.

C’est souvent dans les situations les plus dures que l’on voit les meilleurs gestes ; cette cagnotte est un moyen d’aider la famille de Sophie Le Tan, en attendant les futurs développements de l’enquête en cours. Un nouvel exemple de la solidarité qui unit les gens en des temps difficiles.

Je vous remets le lien de la cagnotte ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here