Comme à chaque mois de septembre, Strasbourg accueille les écrivains stars de la rentrée littéraire à l’occasion du festival Les Bibliothèques idéales. Mais notre capitale alsacienne, véritable petit foyer de la création littéraire, n’a pas à rougir de ses propres plumes : la preuve avec ce tour d’horizon (non exhaustif) des jeunes strasbourgeois qui écrivent en ces murs.


> Michael Riethmuller, poète à vif <

Installé depuis 2011 à Strasbourg, l’écrivain poète Michael Riethmuller a publié fin 2016 un recueil de poèmes intitulés « La Danseuse ». Cet ouvrage, son auteur le décrit comme l’histoire de son premier amour, divisé en quatre chapitres significatifs : les amertumes, les sourires, les sanglots et les espérances. « La danseuse » est une compilation de poèmes écrit entre 2007 et 2013 : le poète s’y livre, chair à vif, sans artifices et avec franchise.

« Je cours pour vous rattraper / Vous et ce temps qui est désormais passé / Et que l’on soit à Dijon ou à Strasbourg / Tous ces souvenirs resteront toujours / Qu’importe que je sois plus vieux / Qu’on me dise que je vaux mieux / Que tous ces rêves que je garde en moi / Je reste ce gamin en short qui court dans vos pas »

Michael Riethmuller a également ouvert en avril 2018 un compte Instagram, Les Ondes Fuyantes. Sur ce « bastion poétique qui défend la littérature en ces temps de misère onirique », l’auteur défend un projet poétique ambitieux : réhabiliter la poésie en la rendant accessible à tous. Bref, une jolie initiative qui nous permettra d’embellir notre fil d’actualité Instagram un peu trop saturé de selfies…

Exemple de fragments poétiques en ligne sur @LesOndesFuyantes

Pour en savoir plus, c’est par ici :


> Camille Gehringer, l’imagination en pagaille <

©Camille Gehringer

Trouvez un étudiant qui dira le contraire, il existe peu d’endroits aussi propices aux siestes digestives que les amphis de la fac de Strasbourg. Pour prendre la tangente, poser son cerveau sur la table et compter les mouches, il n’y a pas mieux.

Camille Gehringer, étudiante en licence Humanités à l’université de Strasbourg a quant à elle profité de ces moments  de mollesse collective pour écrire son tout premier roman, Involontairement cinglée, paru en cette rentrée 2018. Roman de fantasy au ton décalé, porté par une héroïne flemmarde et mesquine accompagnée de sa clique de bras cassés, cet ouvrage se déguste à tout âge. Il t’aidera peut-être à surmonter des heures éprouvantes, assis au fond de ton amphi, dans l’obscurité hivernale d’un mois de novembre.

En attendant le deuxième tome en cours d’écriture, tu peux savourer la première étape (« Choisissez bien vos adversaires) disponible à la FNAC, sur Amazone et sur commande dans toutes les librairies de France.

©Editions Vérone

> Thomas Laurent, faiseur de mystères <

©Julien Laurent

Il a déjà publié deux romans aux éditions Zinedi (La Trace du Diable et Le Code Victoria) et n’est visiblement pas prêt de s’arrêter en si bon chemin, Thomas Laurent, étudiant en archéologie fait aussi partie de ces strasbourgeois qui écrivent « des trucs ».  Outre ses polars historiques bien ficelés au contenu pointu et addictif, Thomas Laurent produit également des vidéos de vulgarisation historique sur sa chaîne youtube qui comptabilise près de 2 000 abonnés. Avec son concept de vidéos « Debunkage », l’écrivain et vidéaste remet à leur place certains réalités historiques et déconstruit pas mal d’idées reçues. On te recommande de visionner la vidéo sur l’épidémie de danse à Strasbourg (1518) : c’est passionnant et très instructif !

Bref, déjà un très beau parcours pour un jeune auteur à suivre…

©Editions Zenedi

Pour en savoir plus


> Benoît Reiner, le jeu vidéo sous toutes les coutures <

Pour les adeptes de jeu vidéo, sachez que Strasbourg abrite depuis 2016 Benoît Reiner, journaliste spécialisé dans le jeu vidéo et auteur d’un livre consacré à la série de jeu vidéo « Diablo ». Benoît Reiner est aussi youtuber : plus connu sous le nom d’ExServ85 avec environ 60 650 abonnés, il propose sur sa chaîne des lives pour découvrir des jeux indépendants, des vidéos d’analyse critique de l’actualité du jeu vidéo…etc.

Dans le cadre d’un long travail documentaire sur la série de jeu vidéo Diablo, Benoît Reinier a eu l’occasion d’en rencontrer les auteurs. De ce travail découle l’ouvrage Diablo, Genèse et rédemption d’un titan, qui se propose de raconter la genèse de la série, de présenter ses créateurs, de déployer ses influences « en matière d’esthétique, de son, et de gameplay ».

Et devinez quoi ? Un second livre est déjà sur le feu… Consacré à Dead Cells de Motion Twin, il sortira en novembre et les précommandes sont déjà ouvertes.

©Third éditions

Pour en savoir plus


Bref, tu l’auras compris, il y a du monde pour reprendre le flambeau de la création littéraire dans notre beau Strasbourg. Et qui sait, peut-être que l’un de ces jeunes auteurs sera un jour convié aux Bibliothèques Idéales… C’est en tout cas tout ce qu’on leur souhaite.

Et vous, vous connaissez des jeunes auteurs strasbourgeois ? N’hésitez pas à nous les faire découvrir en commentaire !


Photo de couverture : Thomas Laurent par Julien Laurent.

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here