Ca y est, les Eurockeennes sont terminées. Hier encore les routes voyaient défiler le flot des festivaliers préférant jouer la sécurité en plantant leur tante aux abords du festival avant d’entamer la route du retour. Les champs aux abords du festival restent jonchés de personnes encore en vacances et pas pressées de rentrer du tout quelques jours après la fin du festival. Les grues démontent les scènes et les artistes eux sont déjà bien loin. Mais désormais pour la plupart il est grand temps d’entamer la migration retour des campeurs les plus alcoolisés. Les derniers survivants levaient leur pouce en l’air dans l’espoir d’un co-voiturage efficace. Pendant ce temps là, la terre du Malsaucy absorbe les derniers litres de bière et de mélange Rhum-vodka-gin qu’elle recrachera l’an prochain. La déprime Post-Eurockeennes approche mais les festivals et tout le bonheur qu’ils procurent sont forcements éphémères. Cette année encore le record de fréquentation a été battu avec plus de 135 000 festivaliers sur les 4 jours. Cette édition sera marquée par des changements organisationnels, une programmation diversifiée mais selon moi assez faible pour un tel anniversaire mais une ambiance tout à fait à la hauteur des années passées. Même la patrouille de France était présente pour inaugurer le début du festoche. Les bénévoles eux aussi sont à saluer et à remercier pour leur implication et leur motivation à des heures où les mélanges sont déjà bien entamés. On vous dit à l’année prochaine et « merci pour ce moment ».

Et vous c’était quoi votre concert préféré ?

 

 

 


LES EUROCKEENNES DE BELFORT 

LAC DU MALSAUCY

La page Facebook des Eurocks

Le site des Eurockeennes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here