Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Une nuit de musique électronique 100% live arrive samedi à la Laiterie

1.1k Lectures
Publicité
Publicité

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Si toi non plus tu ne comprends rien à la différence entre un Dj set et un live, voilà une bonne nouvelle : Ultratech Records lance un nouveau concept de soirées électro/techno/acid qui va pouvoir nous éclairer. En effet, demain soir, la salle de concert la Laiterie laisse carte blanche au label pour sa première édition de «  I’m not a DJ ». Jeunes strasbourgeois friands de soirées de qualité, cet article est donc pour vous.

Alors qu’actuellement un grand nombre de soirées strasbourgeoises invitent des artistes interprétant des DJ sets ; Ultra Techrecords organise son propre concept de soirées avec uniquement des performers live. C’est-à-dire : des artistes qui interprètent leurs propres créations en direct sur scène. Tandis que les Djs, eux, mélangent pour leur part des morceaux finalisés en amont provenant souvent d’autres artistes.

Soirée « I’m not a DJ » – Crédit photo : Sophie Wendel

En organisant ce genre de soirée, le label ne revendique pas un format de soirée qui soit supérieur aux Djs sets, mais essaye bel et bien de sensibiliser les esprits à l’existence même de ces deux techniques bien différentes. Et à l’heure où de plus en plus de labels naissent à Strasbourg et où la ville regorge d’amoureux de musique électronique, on ne dit jamais non à un événement qui appelle à une nuit de perdition dans les entrailles de cette bonne vieille salle de la Laiterie – dont les murs gardent souvenir d’un certain nombre de nos soirées embrumées.

Étant moi-même une grande amatrice de soirées originales proposant de la VRAIE musique – et là les passionnés de la place de Zurich vont me dire : «  ah parce que pour toi Jennifer Lopes mixée à Patrick Sébastien c’est pas de la vraie musique ? ». Euh … Que la foudre me transperce – j’ai passé un certain temps à me désespérer de voir d’aussi longues files d’attente devant certaines boîtes dont les enceintes diffusent du «  aaaaah qu’est ce qu’on est serrés… » ( ça y’est je l’ai en tête pour dix heures maintenant).

Alors qu’à Strasbourg nous avons quand même la chance, d’avoir de jeunes passionnés qui organisent des soirées ou créent des labels et qui se décarcassent pour nous proposer du son pointu et de qualité. Je pense par exemple aux (feu) soirées Ephémères et Avila Factory qui ont fait partie des premières à me faire rêver quand j’étais encore une jeune fille innocente. Mais aussi au succès croissant des « Closely », « Motion Sequence meets », « Bugz night », et autres soirées proposées par la Kulture, ou le Studio Saglio… Sans compter la vitesse à laquelle s’écoulent les billets pour le Longevity festival, ou encore le MEEX… et il y en a bien sûr d’autres que j’oublie ici. En tout les cas, nous ne sommes pas sans savoir que le public est là.

DJ Hadone – Crédit Photo : ZespiraL

BREF, pour revenir à nos moutons, après avoir organisé des soirées au Stride Park, à la Kulture, au Studio… Ultratech Records propose le 21 avril prochain à la Laiterie, cinq performances live électro/techno/acid assurées par des producteurs confirmés aux univers bien différents. Au programme : HadoneCINDERShônagonPPaulus ou encore VERTEBRAL ! Ces lives musicaux seront mis en image par le vidéaste SVDK qui nous avait déjà montré l’étendue de ses talents lors de la mémorable soirée Live Motel Yaar qui avait été organisée dans un hôtel désaffecté strasbourgeois.

SVDK, travail vidéo

Le 21 avril il fera de la scène de la Laiterie son nouveau terrain de jeu durant une nuit, vous invitant à un voyage expérimental, visuel et auditif. Et pour conclure en beauté, la soirée durera de minuit à cinq heures, ce qui n’est pas négligeable et en plus de ça l’entrée est totalement GRATUITE !

Alors, entre passer une soirée dans un de mes spots habituels strasbourgeois d’où je me ferais chasser à quatre heures du matin pour aller ensuite trouver un autre lieu pour un after qui me coûtera quelque chose comme 10 balles d’entrée.

OU

Rester toute la nuit jusqu’au petit matin dans une salle aux aspects bruts que je chéris particulièrement ; et n’avoir qu’à fermer les yeux pour voyager au son de performances live de qualité parmi des passionnés comme moi qui sont juste là pour kiffer le son.

Mon choix est fait. Et toi ?

Electro, fête et amour.


I’M NOT A DJ

Le samedi 21 avril

Le programme complet


[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_zigzag][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »2/3″][vc_column_text]EMMA SCHNEIDER

Mother of Gekko, Queen of green curry, princess of tuk tuk, perdue pour un an en Asie.[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_single_image image= »37038″ alignment= »right »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_zigzag][/vc_column][/vc_row]

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Une nuit de musique électronique 100% live arrive samedi à la Laiterie

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !