titre

Nouveauté nouveauté olé olé ! Cette semaine, à deux pas du Vox, en face des Galeries, vient de s’ouvrir un concept qui a la côte en ce moment. À savoir, un concept oscillant entre un café traditionnel, la restauration rapide, la cuisine maison de qualité ET des produits provenant de l’agriculture locale. Tous ces mots doux contenus dans une petite enseigne aux allures de cabane de jardin. Dorothée, Maxime et leur fine équipe vous accueillent au 5 rue des Francs bourgeois de 9h à 21h30 dans leur nouvelle enseigne, le Café Potager. On vous dit tout ce qu’on sait sur ce nouveau et beau projet.

L’emplacement est à faire pâlir de jalousie tout commerçant. Situé au cœur de la ville, dans l’une des rues les plus passantes de Strasbourg, se dresse désormais le Café Potager, un concept de restauration rapide de qualité en continu et bien foutu qui plaira aux véganes comme aux carnivores.

Avec ses grandes baies vitrées, l’intérieur laisse la possibilité aux plantes de s’exprimer et de chercher le petit bout de soleil qui nous manque tant en ce moment. Animaux comme végétaux, on a tous besoin de la même came, le soleil, et notre équipe de passionnés, du soleil ils en ont mis dans leur projet. L’intérieur est lumineux, les pâtisseries et les bocaux exposés avec une précision chirurgicale en vitrine donnent envie de choisir « ça, puis ça, puiiiis çaaaaaaaaa, puis ça aussi ». Autant dire que le choix est difficile et les banquettes en cuir donnent envie de poser sa tente et de passer son temps à siroter un des cafés à la saveur maitrisée, fraichement torréfié dans notre modeste bourg. Tout cela en regardant le flux continu des passants qui scrutent déjà l’intérieur du café avec curiosité.

Dans leur laboratoire-cuisine, nos « chercheurs » scrutent et décortiquent les saveurs qui plus tard vous seront proposées dans leur restaurant. Déjà 6 ans que notre ami Maxime expérimente les accords et les saveurs de sa première enseigne nommée « Vert Ici » que vous retrouvez au centre commercial l’Aubette. Après avoir vu le succès de son premier restaurant, notre copain a voulu innover, et le café potager est né.

Les heures de grande affluence, il vous faudra être chanceux pour accéder à l’une des vingt places assises mais rassurez-vous, la terrasse verra ce nombre doubler à l’arrivée de l’été. Vous aurez le choix entre deux salles : la première dispose d’une grande banquette et apporte une proximité entre les clients qui s’attablent les uns à coté des autres. La deuxième, plus intimiste, dispose d’une unique table au milieu de laquelle grandissent déjà de jeune pouces. Si ces plantes deviennent des arbres, on est pas dans la merde ! Le décor est posé et ne laissera pas indifférent, que ce soit pour siroter un café en matinée, un plat pour le déjeuner ou une part de tarte pour le goûter. Parce que oui, faut pas déconner avec le goûter.

Le Café proposera toute l’année des produits de saison en bocaux pour le déjeuner et le dîner, l’accent est mis sur la fraîcheur et le local. Le boulanger est si proche qu’il pourrait venir à pieds. Le café étant ouvert en continu toute la journée, nos acolytes se doivent de vous rassasier du réveil jusqu’au coucher. Pour cela, ils vous proposent donc une sélection de plats bien copieux (400g) comme du poulet thaï, du tajine, des plats véganes ou végétariens, ici tout le monde aime tout le monde, que vous mangiez des graines ou des tripes. Les tarifs ? 7,50 € pour les bocaux, moins chers qu’un plat du jour. Je vous parlais de diversité ? Chaque jour, ce sont 5 plats différents qui vous sont proposés : deux plats véganes, un plat de poisson et deux plats de viande. Venez comme vous êtes.

Les habitués des cafés retrouveront les classiques carrot cake, gateau au fromage ou au chocolat, beignets ou muffins. Tout cela agréablement rincé par une sélection de cafés à la saveur recherchée ainsi qu’une belle palette de thés que vous découvrirez au fil des arrivages. Au Café Potager, on aime et on partage l’amour du café, un « barista » sera là pour vous guider, vous aider à aimer, à découvrir ou à redécouvrir le café. Les thés glacés faits-maison et les jus font aussi leur arrivée, et même au milieu de l’hiver cette idée me met en joie. Vous pourrez également choisir de ramener toutes ces petites douceurs à emporter, à une seule condition : RAMENER LES BOCAUX.

Pour conclure sur le Café Potager, on peut dire que l’idée est attractive et originale, le concept n’est encore qu’un petite graine, bien enracinée et fière, mais qui devra mener un combat pour devenir un bel arbre fleuri bien sclé-mu. Pour ceux qui n’aiment pas les métaphores filées, on peut dire que le Café génère (pour moi) beaucoup d’attente, tant dans ce qu’il propose en terme de douceurs sucrées ou salées qu’au niveau de la déco. A terme, le café devrait proposer des accessoires de jardinage ou des kits de graines qui seront accrochés sur les murs ici et là, on a hâte de voir le résultat.

Le projet semble réfléchi, lorsqu’on passe la porte on se sent bien, la salle principale se veut être un lieu de vie et d’échange où les matinaux comme les couches-tard vont avoir le plaisir de se croiser.

Longue vie au Café Potager !


Le Café Potager

Ouvert en continu de 8h00 à 21h30

Où ça ? 5 rue des Francs Bourgeois
67000 Strasbourg

 ou sur leur page Facebook 


 

Paix, Amour et Brownies 

titre

5 COMMENTAIRES

  1. Vous écrivez : « l’idée est attractive et originale. » Alors, attractive pas de doute, puisqu’elle a fait le succès de Pur’etc., mais vous pouvez nous en dire plus sur l’originalité, parce que là, elle ne saute pas aux yeux…

  2. So what ? L’accent sur la réduction des déchets et sur le local, ce serait peut-être une bonne chose que ça devienne ENFIN une norme, plutôt qu’un argument marketing non ? ou vous allez pleurer parce que « c’est pas original, ça a déjà été fait ? » Merci à Pur Etc’ de montrer la voie et merci à tous les autres d’emboîter le pas…

    • Je suis bien d’accord, « la réduction des déchets et le local » devraient être la norme. Mais Pur ne se résume sans doute pas à ça, si ?
      Et ma question s’adressait au rédacteur : à lire son papier dithyrambique, je n’ai pas compris en quoi Café se démarquait de Pur. Question subsidiaire : a-t-il goûté les mets ?

  3. Bonjour,
    Quelque chose m’a tiqué en lisant l’article. Vous parlez que ce lieu plaira aux personnes veganes ou carnivores. Carnivore veut dire que la personne ne mangerait que de la chair animale. Hors un humain qui mange de la chair ne mange pas que ça. Le terme juste est plutôt omnivore. Voilààà

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here