J’ai toujours pensé que les japonais étaient les seuls à produire des trucs bizarres en mélangeant tout un tas de choses qui ne vont à priori pas ensemble… (genre ça et ça ou ça) Jusqu’à ce que je reçoive le lien de ce clip strasbourgeois par mail. Plus de doute, les strasbourgeois, vous êtes ta-rés.

Bon… Tedmo Festival… qu’est-ce que c’est… c’est… un groupe déjà… c’est ça, c’est un groupe… de musique oui, de musique… basé à Strasbourg.

Pourquoi Tedmo ? J’en sais rien, faudrait leur demander à l’occasion. (On me signale dans l’oreillette que je viens de recevoir le grand prix du journalisme 2015!)
Pourquoi Festival, à mon avis parce qu’il y a des cuivres et des « poum tss ka tss » qui font sauter sous le soleil. Un peu comme la Fanfare en pétard mais avec du rock à la place du reggae.

J’aime pas définir les contours musicaux des artistes en disant « un tel fait du rock prog » , « un tel fait du ska » , « un tel fait du néo post punk underground à tendance minimaliste aux influences classiques saupoudré de rythmiques jazzy« … Les artistes font ce qu’ils font… mais Tedmo Festival … alors là! … alors là!

Déjà il font de la vidéo assumée… Ce dernier clip narre le récit de Yétis intergalactiques qui viennent sauver l’humanité après son assouvissement par… je n’ai pas trop compris quoi. Voilà! Le cadre est posé! Avis aux amateurs de nanars ou autre films de genre! Ce qui d’emblée annonce que le titre est tout sauf vide de sens.

Puis il y a les premières notes… Des cuivres qui créent une atmosphère circassienne (si! ce mot existe!) et de la gratte au son plus pêchu (celui-ci aussi) aux riffs assez classiques rappelant le heavy métal (il y a même un coup de double pédale à 6min30 du clip)… et puis il y a le chant… qui débute … en français … par une superbe allitération en -s (il fallait bien que mon bac littéraire me serve un jour).

Ne me demandez pas si j’aime ou pas, je vous dirai ça quand la psychanalyse aura résorbé les traumatismes causés par l’écoute et le visionnage de Tedmo Festival. Et puis, avant de juger il faut voir ce que ça donne en concert! Allez je range ma langue de p*te, à mon avis ce sont des mecs qui se marrent bien et qui se donnent à fond. La prochaine fois j’irai à leur concert à la popartiserie, c’est pro-mis!

Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here