Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité
elsau projet harbour

Strasbourg : à l’Elsau, 1 350 m2 dédiés à l’habitat participatif sortent de terre

1k Lectures
Publicité

Avec six nouveaux logements sur 1.350 m2 au bord de la rivière, le projet immobilier HarbOUR s’installe dans le quartier de l’Elsau. Une offre originale qui complètera les futurs aménagements du quartier prioritaire.

Ça va bouger en 2024 à l’Elsau. Le quartier prioritaire strasbourgeois (QPV) accueille, en effet, cette année, un supermarché de 360 m², une boulangerie de 165 m² et une maison urbaine de santé, pour une surface de 455 m². Des initiatives bienvenues dans un secteur qui, par exemple, n’avait plus de supermarché depuis 2015.

En plus de ces arrivées, l’Elsau bénéficie du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), ce qui lui promet la construction de 320 logements neufs et d’investissements à hauteur de 149 millions d’euros. Parmi ces projets, un ressort particulièrement : HarbOUR.

Publicité

1.350 m2 d'espace, au bord de l'eau

1.350 m2 au bord de l’Ill rue Martin-Schongauer, pas de vis-à-vis et à moins de 15 minutes en tram du centre-ville : à l’Elsau, HarbOUR a tout d’une perle. Le résultat d’une volonté de la Ville de Strasbourg, qui lance en 2024 le projet d’habitat participatif, en autopromotion. Pour rappel, cela signifie que des particuliers/ières se regroupent afin de concevoir, de financer et de réaliser ensemble un projet immobilier.

Six logements seront ainsi construits, après des travaux qui débuteront au printemps. Les futur(e)s habitant(e)s bénéficieront également des 350 m2 du jardin commun avec potager et une grande cour. Enfin, dans la lignée de ce qui se fait actuellement, le bâtiment sera réalisé en ossature bois, avec une isolation en paille et des panneaux solaires.

Coût total du projet ? 2.3 millions d’euros, soit un prix entre 4.100 et 4.900 euros du m2.

Un projet plus global de renouvellement urbain et immobilier dans le quartier

Malgré son côté innovant, HarbOUR ne représente qu’une infime partie des grands changements qui arrivent à l’Elsau. Le secteur, classé QPV, bénéficie du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU).

Ce qui lui permet d’accueillir des commerces, une maison urbaine de santé, mais également un groupe scolaire, une salle de boxe et un gymnase. Il y aussi, en plus des 320 logements neufs, plus de cinq hectares d’espaces publics aménagés.

C’est surtout une opportunité, comme au Neuhof et à Hautepierre, de décloisonner le quartier, en l’ouvrant davantage sur le centre-ville. Dans le cas de l’Elsau, cela passe par la recomposition du secteur autour de la rue Martin-Schongauer et de son parc naturel urbain. L’objectif est de mettre en valeur le patrimoine de l’eau, très important même si encore méconnu.

Vous l’aurez compris, en 2024, l’Elsau va changer de visage !

harbour_visualization
HarbOUR. © Atelier NA et BALT Bureau d’Architecture du Lieu et du Territoire - Document remis

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Info locale"

À la une

Strasbourg : à l’Elsau, 1 350 m2 dédiés à l’habitat participatif sortent de terre

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Info locale”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !