Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Au Coin des Kneckes : la brasserie cosy d’un quartier Gare en pleine évolution

2.6k Lectures
Publicité

Le Coin de Kneckes fêtera très bientôt ses 3 ans : une occasion de plus de vous parler de cet établissement encore trop méconnu à Strasbourg. Situé dans un quartier plébiscité par les étudiant/es et les actif/ves de tous horizons, c’est un lieu où la porte est toujours ouverte et où l’ambiance change au fil des happy-hour. On est allé y faire un tour pour vous parler des nouveautés qui plairont aux curieux/ses comme aux habitant/es du quartier.

 

Avec ses petits magasins, ses restos, ses snacks, ses bars et ses bistrots, le quartier gare (autrefois décrié), a totalement changé de visage ces cinq dernières années. Certaines rues sont devenues piétonnes, les transports en commun et les parkings sont à deux pas et surtout : l’offre globale s’est diversifiée.

Résultat ? Aujourd’hui le quartier n’a plus rien à envier à la Grande-île ou à la Krutenau, et les personnes à la recherche de soirées à moindre coût, de pintes fraiches et de plats du jour à petits prix l’ont bien compris, en s’appropriant peu à peu les établissements du coin. Et le Coin, justement, est l’un d’entre eux.

Publicité
Coin des kneckes
© Bastien Pietronave / Pokaa

Au Coin de Kneckes : grandes tablées, brunch, baby-foot et happy-hour 7 jours sur 7

Le Coin de Kneckes, cousin du Troquet des Kneckes situé Grand-Rue, c’est un peu comme une grande cafet’ étudiante, à deux exceptions près : on sait y faire à manger et il y a juste quelques règles de bienséance à respecter pour vivre en communauté.

Un immense espace (c’est l’un des plus grands bars du quartier), deux baby-foots (dont un gigantesque), des canapés pour se poser et des tablées gigantesques qui peuvent accueillir deux équipes de foot en même temps : c’est l’épicentre de la convivialité.

Ouvert tous les jours de 7 h à 1 h 30 (sauf le dimanche à partir de 10 h), le « Coin » est un lieu de transition autant qu’un lieu de destination. On y croise aussi bien des gens de passage le matin, qui prennent leur café avant leur train, que des travailleurs qui profitent de la carte du midi.

Coin des kneckes
© Bastien Pietronave / Pokaa

Le soir, souvent à partir de 17 h, ce sont les bandes de potes qui s’y retrouvent après le boulot. Ceux qui disent « aller, va pour un verre ! » et qui finissent par faire la fermeture après 14 Picon.

Et le week-end, évidemment, il y a la clientèle qui se presse pour le brunch. Pour le premier service, ce sont les lève-tôt, les parents et leur progéniture qui se sont réveillés en même temps que le soleil.

Ensuite, arrivent les groupes de potes qui ont peu ou pas dormi. On les reconnaît à leurs lunettes de soleil et à la couleur de leurs vêtements : le noir. Vous l’avez compris, le Coin des Kneckes est un lieu multiple, vivant, finalement assez simple et loin des concepts, et qui garde une certaine proximité avec ses clients, tout simplement parce que la team aime recevoir.

Coin des kneckes
© Bastien Pietronave / Pokaa

Et qu’est ce qu’on mange dans tout ça ?

Depuis quelques mois, un nouveau chef est arrivée. Il s’appelle Maël et forcément, il est Alsacien. Munster frit, tartes flambées et planchettes sont les incontournables de la maison, mais Maël a aussi apporté sa petite touche perso, toujours en générosité.

Poutine à la sauce Munster, nouilles thaï au poulet, tatami de boeuf au sésame et nouilles sautées, burger Alsacien, cordon bleu : les bons plats de chez nous partagent l’affiche avec des plats asiatiques d’un tout autre genre, et les plats du jour sont toujours aussi plébiscités à midi, c’est l’une des forces de la maison. 

Finalement, dans l’assiette comme à travers l’esprit du lieu, on est sans chichis et hors du cadre, et parfois ça fait du bien.

Coin des kneckes
© Bastien Pietronave / Pokaa

Les petits et les gros +

  • Un caveau privatif a été récemment mis en place avec tireuse, petite piste de danse et système son perso, il n’y a qu’à demander 
  • L’happy hour est en place du lundi au dimanche compris (de 17h à 20h) pinte de pills à 4€ et vin blanc du moment à 2,90€ (entre autre)
  • Le plat du jour est à 8,50 €, un très bon rapport qualité-prix
  • C’est un lieu où l’on peut venir avec de grands groupes de potes, on pourra bouger les tables pour accueillir tout le monde
  • Les brunchs (buffet à volonté pour 23 €) est un vrai succès 
  • Des petits-déjeuners sont servis le matin (sauf le dimanche)
Coin des kneckes
© Bastien Pietronave / Pokaa

Article soutenu mais non relu par Au Coin des Kneckes

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Bonnes adresses"

À la une

Au Coin des Kneckes : la brasserie cosy d’un quartier Gare en pleine évolution

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Bonnes adresses”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !