L’année dernière, on vous emmenait avec nous découvrir le pays de Hanau, un territoire plein de surprises situé au nord de Strasbourg. On y avait croisé des maisons troglodytiques, des temples bouddhistes ou encore des jardins secrets. Cette année, on a voulu étendre encore un peu plus notre exploration de ce petit bout d’Alsace méconnu. Alors, en plus du pays de Hanau, nous sommes allés à la découverte de l’Alsace bossue, un territoire limitrophe qui cache aussi quelques trésors. Archéologie, cabaret, vélo-rail ou encore spa : voici quelques expériences à vivre par là-bas.





Il y a quelques temps, nous avons passés deux jours complètement hors du temps dans le nord de l’Alsace, entre les territoires de Hanau-La Petite Pierre et celui de l’Alsace bossue. Dehlingen, Bouxwiller, Drulingen ou encore Kirrwiller : on a exploré différents villages, à la rencontre d’hommes et de femmes passionné(e)s, qui s’activent pour rendre dynamique cette partie de la région. Au passage, nous avons aussi découvert des activités sportives, culturelles ou encore insolites, qu’on avait envie de vous partager. Que vous partiez pour un week-end complet ou pour une journée autour des Vosges du Nord, voici quelques idées d’expériences à ne pas manquer.

À lire ou relire : Sortie autour de Strasbourg : 5 endroits étonnants à découvrir au Pays de Hanau-La Petite Pierre



Dépasser les 30km/h sur des trottinettes électriques tout-terrain (La Petite-Pierre)

« Une balade en trottinette électrique ? Pffff, c’est ringard et ça va à deux à l’heure ! » Comme beaucoup d’entre vous peut-être, c’était globalement l’idée qu’on se faisait de ce type d’activité. Mais ça, c’était avant de rencontrer Sébastien. Il y a quelques mois, ce passionné de sport et de nature a ouvert Loc’Bike&Trot, une boutique de location de vélos et de trottinettes électriques tout-terrain, juste en face de l’office de tourisme de La Petite-Pierre. Sébastien propose deux parcours différents à découvrir en autonomie, à travers la forêt et les étonnants sentiers de randonnées des environs. Et avec ses bolides, équipés de grosses roues, on peut aller absolument partout : chemins étroits, pentes étriquées ou encore montées escarpées, rien ne nous arrête ! Pour les plus téméraires, les trottinettes peuvent monter jusqu’à 30km/h… Sensations garanties.

>> Faire des drifts en trottinettes électriques tout-terrain <<



Devenir archéologue le temps d’une journée (Dehlingen)

En Alsace bossue, à Dehlingen, une équipe d’irréductibles passionnés s’occupe de La Villa, un lieu hybride composé d’un musée et d’un site archéologique. Au-delà des objets anciens qui y sont exposés et qui permettent de mieux comprendre l’héritage régional, le musée propose régulièrement des ateliers, des visites ludiques ou encore des conférences. Mais ce lieu culturel est indissociable du site archéologique qui se trouve juste à côté et qui invite à l’exploration : les vestiges d’une ancienne ferme de l’époque gallo-romaine ! On peut découvrir l’histoire de ces ruines à travers un tout nouveau système de réalité augmentée, ou en participant à des fouilles qui permettent de devenir, le temps de quelques heures, des archéologues des temps modernes. Même si l’expérience risque de briser l’image que vous aviez d’Indiana Jones (spoiler alert : Hollywood nous ment), on a pris beaucoup de plaisir à écouter Maxime, archéologue, nous présenter avec passion les différentes facettes de son métier et nous initier à l’art de la patience et de la dextérité.

>> Devenir archéologie d’un jour à la Villa <<



Manger dans un restaurant de sorcières (Bouxwiller)

Située à deux pas de Bouxwiller, la colline du Bastberg est connue pour sa faune et sa flore préservées, mais aussi pour les nombreux contes et légendes autour des sorcières d’Alsace qui y sont liés. Et c’est pour recueillir toutes ces âmes de sorcières qu’Anny Reixel a ouvert, il y a plus de 40 ans, le restaurant S’Bastberger-Stuewel. Des objets anciens, parfois apportés par des clients, des fleurs, une ambiance différente dans chaque salle et surtout, beaucoup, beaucoup de sorcières : on peut dire que l’auberge, complètement atypique, offre une vraie pause hors du temps. Au menu, on retrouve des cordons bleus, des bouchées à la reine ou encore des spaetzles. Bref, des plats traditionnels alsaciens qui ont rendu heureux les palais les plus exigeants de notre tablée.

>> Manger avec des sorcières <<



Faire du vélo-rail sur des chemins de fer abandonnés (Drulingen)

Utiliser de vieilles lignes de chemins de fer abandonnées pour leur donner une deuxième jeunesse : c’est le projet de Wolfgang, un passionné de train qui a grandi près de Drulingen. C’est donc sur ce territoire, en Alsace bossue, qu’il a lancé l’un des premiers vélo-rail de la région. Une activité plutôt insolite, qui permet de pédaler sur des voies ferrées, tout en profitant du paysage rural qui défile tout au long des 13,4km de balade !

>> Pédaler sur des voies ferrées <<



Se relaxer dans un spa au milieu de la nature (La Petite-Pierre)

On revient du côté de La Petite-Pierre pour une activité qui fait toujours son petit effet : se caler confortablement dans un spa, entouré de verdure. Sauna finlandais, sauna bio, fontaine de glace, jacuzzi ou encore piscine extérieure : l’ambiance boisée et calme de ce lieu invite à la détente et à la relaxation (surtout quand on vient de faire de la trottinette tout-terrain dans les paysages avoisinants). L’hôtel La Clairière, qui abrite ce petit havre de paix, propose différentes formules pour en profiter : l’offre démarre à 45 euros pour un accès au spa pendant 4 heures, et va jusqu’à 280 euros pour un accès pour deux personnes, avec en plus un dîner 3 plats au restaurant bio et 2 heures de soin !

>> Se la couler douce au milieu de la nature <<



Découvrir le monde magique du Royal Palace (Kirrwiller)

Qu’on aime ou qu’on déteste ce genre d’endroits, impossible de sortir indifférent du Royal Palace. Au milieu de Kirrwiller, un village d’environ 500 habitants, se trouve ce cabaret complètement hors du temps, qui dépayse complètement. D’abord un dancing dans les années 40, puis un music-hall à partir de 1980, le lieu accueille aujourd’hui environ 230 000 spectateurs tous les ans. Il est même considéré comme le 3e cabaret le plus important de France, avec le Moulin Rouge et le Lido ! Dans un décor mi-baroque, mi-rococo, à base de bar carrousel, de tigres géants et de strass et paillettes, on y vient pour profiter d’un dîner, d’un spectacle ou d’un dîner / spectacle. Durant le show, on peut voir défiler aussi bien des animaux que des danseuses, des acrobates ou des chanteurs. Bref, un vrai tourbillon de couleurs, qui permet de terminer en beauté la journée. À noter pour les plus fêtard(e)s : une boîte de nuit à la décoration complètement folle a récemment ouvert ses portes au sein du Royal Palace.

>> Vivre une expérience hors du temps au Royal Palace <<


Vous l’aurez compris : si vous partez à l’aventure du côté de l’Alsace du Nord, vous ne risquez pas de vous ennuyer ! D’autant plus que d’autres activités sont à découvrir dans le coin en fonction de vos envies, comme par exemple le château de Lichtenberg, forteresse méconnue vieille de neuf siècles qui propose aujourd’hui de nombreuses activités aux visiteurs qui osent s’y aventurer, ou encore l’hypnotique musée Lalique, qui partage avec les curieux plus de 650 œuvres exceptionnelles, retraçant la carrière du créateur René Lalique et de ses successeurs. Alors, c’est parti pour l’aventure ?


Office de Tourisme Intercommunal de Hanau-La Petite Pierre

2a Rue du Château, 67290 La Petite Pierre
03 88 70 42 30
Le site Internet / Le compte Instagram

***

Office de tourisme de l’Alsace bossue

90 Rue Principale, 67430 Lorentzen
03 88 00 40 39
Le site Internet / Le compte Instagram


*Article soutenu mais non relu par l’Office de tourisme de l’Alsace bossue et l’Office de Tourisme Intercommunal de Hanau-La Petite Pierre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here