Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Bar, resto et cave à manger : bienvenue chez Marcus, l’adresse qui va pimenter notre été !

1 lecture
Publicité

Connaissiez-vous Le Botaniste, ce restaurant ouvert en janvier 2017 et situé rue Thiergarten, tout proche de la gare ? Le lieu, qui a notamment été l’une des places fortes de la cuisine végétale raffinée, a rapidement séduit les Strasbourgeois et les Strasbourgeoises grâce à son ambiance à la cool et la qualité des prestations. Aujourd’hui, Le Botaniste laisse sa place à Marcus, un nouveau nom pour une nouvelle idée de la restauration. Mais réjouissons-nous : l’ADN reste le même, la team aussi, et elle accueille de nouveaux membres qui apportent de jolies nouveautés et un vent de fraîcheur au projet. On vous dit tout et un peu plus encore.




L’été est chaud. Et gourmand aussi. Depuis quelques semaines, Marcus se dévoile et on découvre un lieu pour bien boire et bien manger… mais pas seulement. Désormais, l’équipe se concentre sur une carte courte, diversifiée et plus accessible, mais l’identité et les marqueurs qui ont fait le succès du Botaniste restent les mêmes. L’équipe aussi évolue, s’agrandit et apporte avec elle un peu plus de variétés, de couleurs et de la convivialité, dans l’assiette comme dans l’esprit.

Avec Marcus, la viande et le bon gras rassurant se sont faits une plus grande place sur la carte. Désormais, avec une bande de potes sous le coude, on pourra aussi bien s’envoyer des plats végétariens de qualité qu’un bon vieux jarret de cochon braisé au barbecue. Des petits plats (ou des plus généreux) toujours travaillés avec ce petit truc en plus dont l’équipe a la secret.


Nouveau chef, nouveau projet : un shot de fraîcheur et de gourmandise avant l’été


Un tout nouveau chef s’est installé dans les jolies cuisines ouvertes du restaurant. D’origine colombienne, c’est désormais Oscar qui officie derrière les fourneaux. Toujours allié à Noémie et Guillaume du Botaniste, et désormais accompagnés d’Arnaud, leur nouvel associé, ils ont choisi de marier leurs idées pour créer une carte d’une dizaine de plats, tous plus originaux les uns que les autres. Leurs techniques et leurs influences s’ouvrent à présent à une cuisine plus variée, toujours 100% maison, à destination d’une clientèle plus large.

Avec leur équipe, ils ont choisi proposer principalement de petites assiettes, très travaillées, que l’on ne verra nulle part ailleurs. Sandwich à l’échine de cochon aux épices, kimchi et sauce moutarde, panisse aux herbes, mayonnaise au chèvre et citron, asperges blanches, hollandaise au beurre noisette et oranges marinées au piment ou encore Arancini à l’épeautre, tarama et œufs de truite… Ici les « tapas » méritent des guillemets, et ils atteignent un sacré niveau de réalisation. Et bien sûr, les prix, eux aussi ont suivi la tendance. À partir de 6,50 € le petit plat et jusqu’à 21 euros pour un jarret bien costaud, il y en a pour tous les goûts, toutes les faims, et tous les portefeuilles.


Lumière sur le vin naturel et les craft beer

Vous le verrez en entrant chez Marcus, les vins naturels et les bières artisanales se sont faits une place de choix. Pierre, sommelier plus que passionné, a sélectionné pendant des mois des vins, au plus près des vignerons qu’il rencontre chaque semaine. En tout, il propose une sélection affutée de 120 références de pinard, avec toujours un petit tapis rouge tout mignon déroulé à nos fameux vins d’Alsace.

Pour les bières, on retrouve Clémence qui propose des mousses à la pression là aussi sélectionnées avec attention. Bendorf, Sainte-Cru, La Débauche, Perle, Les Intenables, La P’tite Maiz… On a là aussi une belle palette des brasseries artisanales qui font un boulot génial en toute indépendance, comme les vignerons d’ailleurs. Vous l’avez compris, Marcus ne se définit pas comme « Bar et Cave à Manger » pour rien : on y vient autant pour la cuisine que pour le vin et la bière, des breuvages aussi colorés que parfumés pour amplifier le plaisir !


Les petits et gros +

  • Tous les samedis, l’équipe du Marcus propose des brunchs à 11h et 13h30 avec une formule 1 Bulle, 1 Boisson chaude,1 Jus et 3 assiettes à 35€
  • Après la fermeture des cavistes (on respecte leur boulot), on peut venir choper sa petite bouteille de pif à emporter
  • Un petit coin canap’, une toute petite terrasse ombragée, encore des détails qui n’en sont pas
  • L’équipe travaille toujours avec des producteurs locaux et des produits saisonniers, la carte change donc très régulièrement (toutes les 3 semaines environ)
  • Avec toutes ces idées qui bouillonnent, on ne va pas tarder à voir venir de belles nouveautés. Charcuteries maison, « labo » de fermentation… ça bosse à tous les étages et même le pain est désormais fait maison
  • Le plaisir se partage désormais, trois ou quatre assiettes sur la table et c’est la fête au coup de fourchette
  • Les desserts… Parlons des desserts… Pire que l’Île de la Tentation
  • L’établissement est ouvert à partir de 17h
  • La carte de Marcus en ce moment

Marcus


3 Rue Thiergarten
67000 Strasbourg
03 88 15 96 46
Du mardi au samedi de 17h à 1h30
Le site
La page Instagram
La page Facebook

*Soutenu mais non relu par Marcus

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Ses restos"

À la une

Bar, resto et cave à manger : bienvenue chez Marcus, l’adresse qui va pimenter notre été !

Commentaires (1)

  1. Merci pour ce bel article ! 🔥
    J’espère que tout le monde appréciera le -marcus- autant que nous avons pris plaisir à monter ce projet et que nous prenons plaisir à vous accueillir et a vous servir !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Ses restos”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !