Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Les Cités d’Or, Goldorak, Albator : trois copains mettent en scène les héros des années 80′

2.5k Lectures
Publicité
Publicité

Faire revivre les héros de leur enfance, c’est le pari que se sont lancé trois amis strasbourgeois de longue date. Le trio prévoit de publier à la fin de l’année un ouvrage plein de surprises qui met en scène les personnages des dessins animés des années 80’.


Goldorak, les Mystérieuses Cités d’Or, Capitaine Flam, Tom Sawyer ou encore Albator 84, que l’on ait grandi dans les années 80’ ou non, ces noms nous évoquent forcément quelque chose. Les héros de ces dessins animés ont marqué plusieurs générations dans le monde entier. C’est d’ailleurs le cas de Thierry Raynaud, artiste-plasticien et Dominique Ambs, photographe dont l’enfance a été rythmée par ces rendez-vous devant le poste de télévision pour découvrir le nouvel épisode de leur série préférée. 

Les deux amis ont décidé de se lancer dans la réalisation d’un livre hommage, en combinant leurs compétences artistiques. Rejoint par Agapé Ambs pour la partie gestion de projet, le trio prévoit de publier fin 2022 un livre reprenant 14 célèbres séries allant de 1978 à 1986, dont les personnages principaux seront mis en scène sous la forme de figurines miniatures. Un projet 100% fait main, à travers le regard de grands enfants.  

figurines Thierry Raynaud
© Hugo Favre-Napoli / Pokaa


Entre 85 et 90 figurines et pas moins de 200 photos

L’objectif des deux artistes strasbourgeois, c’est de parvenir à réunir leurs deux univers en un seul et même projet. Thierry réalise des figurines miniatures de personnages connus dans le style Lego depuis maintenant six ans. Et pour confectionner le livre, il va devoir en créer entre 85 et 90. 25 d’entre elles ont déjà prêtes, mais il reste encore beaucoup de boulot. Thierry choisit d’abord des images des personnages du dessin animé qu’il souhaite reproduire, puis moule le corps, sculpte et ajoute les tenues lui-même : « Généralement, pour en faire une, ça me prend 15 jours/3 semaines. Je fais tout à la main avec de la résine polyuréthane, du plastique, du carton, un peu de tout en fait et beaucoup de temps.” détaille l’artiste. 

Quant à Dominique, alias Mononoeil, c’est à lui que revient la responsabilité de tirer le portrait de ces personnages et de les mettre en scène. Pas moins de 200 photos artistiques seront à découvrir tout au long de l’ouvrage. Et pour cet orthopédiste qui s’est lancé dans la photo il y a seulement dix ans, c’est l’occasion de partager sa passion pour la Toy Photographie – Ndlr. prendre en photo des jouets et leur donner vie – qui l’a amené à représenter la France à plusieurs reprises lors d’expositions en Asie. “Là-bas, c’est très développé. C’est un peu comme l’équivalent du Street art chez nous en fait.” précise-t-il.

Et pour trouver l’environnement adéquat, le photographe est prêt à parcourir des kilomètres : “Pour les Cités d’Or, j’ai pris les photos au niveau du mur Païen, au Mont Saint-Odile, pour trouver un lieu qui pouvait correspondre.

figurines Thierry Raynaud
© Hugo Favre-Napoli / Pokaa


Des histoires à se remémorer et à transmettre de génération en génération

En plus des photos, les deux acolytes comptent donner un aperçu des coulisses du projet en glissant quelques clichés du making-off. Mais pour un projet qui ambitionne de nous envelopper dans un plaid douillet de nostalgie, quoi de mieux que de partager les souvenirs et les anecdotes qui vont avec ? “Les Cités d’Or, c’est toute mon enfance. On a dix ans d’écart à peu près avec Thierry, donc lui, c’est la génération Goldorak.” précise Dominique. L’équipe envisage d’ajouter des petits rappels pour chaque série, avec les différents personnages, la date à laquelle c’était diffusé et un synopsis. Mais de nombreuses personnalités seront aussi invitées à raconter leurs souvenirs d’enfance liés à une série.

On a une liste d’artistes à qui on va demander de participer comme Michael Young, Mathieu Chedid, ou encore Alexandre Astier qui adore Goldorak !” promet Thierry. “On a déjà pu rencontrer Philippe Lacheau, il était comme un fou, le projet l’a vraiment touché !” ajoute Agapé. Les trois amis glissent également qu’ils espèrent convaincre Dorothée d’écrire la préface de l’ouvrage.

L’idée, c’est de proposer un objet qui pourra réunir tous les membres de la famille.On veut que les parents puissent feuilleter le livre avec leurs enfants. Et tous ceux qu’on a rencontrés avec leurs enfants se sont mis à leur raconter les mercredis passés devant la télé.” assure Agapé. Et avec une sortie prévue pour décembre 2022, le livre risque de se retrouver sous beaucoup de sapins. Et pour que le projet aboutisse, le trio mise tout sur le local. Thierry, Dominique et Agapé cherchent encore des partenaires financiers et des entrepreneurs locaux qui seraient prêts à les soutenir.

Pour soutenir le projet, c’est par ici que ça se passe !

figurines Thierry Raynaud
© Hugo Favre-Napoli / Pokaa

Nos récrés à 2

Le site internet
La page Facebook
Le compte Instagram


Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Les Cités d’Or, Goldorak, Albator : trois copains mettent en scène les héros des années 80′

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !