Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Pollens et chats : à Strasbourg, on peut arrondir ses fins de mois grâce à ses allergies

11k Lectures
Publicité
Publicité

Le printemps est arrivé à Strasbourg. Le soleil revient, les arbres bourgeonnent et notre ville reprend doucement vie. Malheureusement, dans ce joli tableau, une petite ombre existe : les pollens et les allergies qui vont avec. Mais à Strasbourg, on a la chance d’avoir un centre dédié à la recherche de remèdes contre ces allergies. Il organise notamment deux essais cliniques auxquels vous pouvez participer.


On vous avait récemment parlé d’Alyatec, ce centre de recherche strasbourgeois à la pointe dans le domaine des allergies. Et alors que dans son dernier bulletin, le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) alerte sur « un risque allergique très élevé » sur tout le pourtour méditerranéen et une partie de la région Grand Est, Alyatec organise deux essais cliniques rémunérés pour tenter de trouver de nouveaux remèdes aux allergies.

Par le passé, Alyatec a déjà mené deux études scientifiques d’importance, sur plusieurs sujets. La première consistait en l’évaluation d’un masque chirurgical pour le pollen et les personnes asthmatiques. Très concrètement, les résultats ont montré que les personnes avec un masque ont eu moins de symptômes d’asthme que celles qui n’en avaient pas. La seconde étude concernait nos amis boules de poils, les chats, et plus précisément l’efficacité d’un purificateur d’air sur des patients asthmatiques au chat. Les résultats sont d’ailleurs plutôt bons et ont été publiés dans une revue scientifique.


Deux études cliniques menées en ce moment pour combattre les allergies

Si vous souffrez d’allergie, deux essais cliniques sont actuellement menés par Alyatec. Le premier porte sur l’allergie aux chats et concerne la phase 3 de l’étude, après une phase 2 réussie. Des volontaires allergiques aux chats, mais ayant malgré tout un chat à la maison sont recherchés. Pour faire simple, le but est d’observer dans votre logement votre réaction au traitement allergique. L’étude est internationale et concernant 600 patients installés aux États-Unis, au Canada et à Strasbourg. Le recrutement de volontaires est en cours et la participation est indemnisée à hauteur de 1 300€ pour une participation à l’ensemble des visites. Pour plus d’information, vous pouvez suivre ce lien.

chat animaux
© Coraline Lafon / Pokaa

Enfin, le deuxième essai clinique en cours concerne l’allergie au pollen de bouleau provoquant de la rhinite. Cette fois-ci réalisée dans la chambre spéciale à Strasbourg, elle concerne la phase 2 du test sur le médicament. Le recrutement des volontaires est en cours et leur participation est indemnisée à hauteur de 860€ pour une présence à l’ensemble des visites. 500 patients sont concernés et les derniers recrutements ont lieu mi-avril. Pour plus d’informations, vous pouvez suivre ce lien.

Si les allergies empoisonnent votre quotidien, n’hésitez pas à soutenir la recherche tout en arrondissant vos fins de mois. Une perspective plutôt agréable, alors que les terrasses commencent à rouvrir.


*Article soutenu mais non relu par Alyatec.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Pollens et chats : à Strasbourg, on peut arrondir ses fins de mois grâce à ses allergies

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !