Du 5 au 8 janvier, le Consumer Electronic Show (CES) a fait la part belle à ce que la technologie propose de plus innovant. Toutes les plus grandes marques de la tech étaient présentes à Las Vegas pour présenter leurs nouveautés. Parmi elles : Bugatti, une entreprise bien de chez nous. Le constructeur automobile situé à Molsheim y présentait son nouveau bolide. Sauf que, cette fois-ci, les Strasbourgeoises et Strasbourgeois pourront peut-être se l’offrir. 


Veyron, Chiron ou encore Divo… La marque Bugatti s’est depuis longtemps spécialisée dans les voitures de luxe. Aussi rapides qu’onéreuses, elles incarnent à la perfection le crédo de son fondateur, Ettore Bugatti : « Rien n’est trop beau, rien n’est trop cher ». Il y a quelques années, une Chiron était exposée place des Tripiers à Strasbourg pendant le marché de Noël. Prix au garrot ? 2,5 millions d’euros.

Inutile de dire alors que posséder une Bugatti n’est pas accessible aux premiers Strasbourgeois et Strasbourgeoises venus à moins qu’ils aient gagné au loto ou misé gros sur Ajorque en équipe de France, Et c’est là que cela devient intéressant : durant le CES 2022 de Las Vegas, le constructeur effet dévoilé son nouveau bolide. Surprise : il se révèle plus accessible que les dernières voitures. Deuxième surprise : c’est une trottinette électrique !

© Nicolas Kaspar/Pokaa


Un design qui en jette


C’est le site internet spécialisé Electrek qui a révélé l’information. Pour son bolide, Bugatti s’est ainsi associée à Bytech International. Pour les détracteurs des trottinettes électriques sur les pistes strasbourgeoises, pas d’inquiétudes. La trottinette électrique est loin de rouler sur le monde entier – à défaut de bien rouler sur les pistes cyclables. Cela signifie surtout que Bugatti compte investir dans le domaine de l’électrique, surtout pour ses prochaines voitures.

Disponible en gris et en bleu, le modèle ne compte pas révolutionner le marché de la trottinette électrique, si l’on s’en tient à l’analyse d’Electrek. Néanmoins, il possède une particularité dans son design qui en jette un peu. À l’arrière, son feu peut tout simplement projeter le logo de la marque sur le sol. Une sorte de Bat-signal pour la marque, qui aura sans aucun doute son petit effet. D’ailleurs, avec des bandes lumineuses latérales et les bouts du guidon possédant des clignotants, vous pourrez facilement annoncer vos directions sur les pistes strasbourgeoises.

© Bytech International et Bugatti


Les détails techniques du bolide

Au niveau des détails techniques de l’engin, celui-ci pèse 15,8 kg. Ensuite, la trottinette Bugatti possède une autonomie de 35h environ, avec 4h de temps de chargement pour sa batterie. Il a en outre un moteur de 700 W , soit l’équivalent d’1 ch., et est capable d’avaler le bitume à une vitesse de pointe de 30 km/h. Premier couac à ce sujet cependant : la vitesse se trouve au-dessus des 25km/h prévus par les lois en France et en Europe.

Pour le moment néanmoins, aucune date de sortie n’a été annoncée et le prix qu’il faudra débourser pour acquérir une trottinette estampillée Bugatti est également inconnu à l’heure actuelle. Il faudra alors attendre un peu pour choisir entre vendre un rein ou craquer son PEL pour rouler alsacien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here