Il y a quelques semaines, la Ville présentait son Plan Pluriannuel d’Investissements (PPI). Un plan conséquent, portant sur près de 800 millions d’euros d’investissement sur le territoire strasbourgeois, pour les cinq prochaines années. Voté en conseil municipal en novembre dernier, il comporte plusieurs financements dans le domaine de la culture. On vous avait en effet parlé de la salle La Laiterie, qui va voir sa jauge augmenter. Désormais, on vous parle de la prochaine refonte du Star Saint-Ex. Qui permettrait aux cinémas Star de devenir le plus grand cinéma d’arts et d’essais de France.

Pour l’amour du de cinéma, dans le cadre de sorties scolaires ou lors de soirées à thème, on a toutes et tous tissé un lien particulier avec les cinémas Star, ces salles indépendantes en plein centre-ville de Strasbourg. Désormais, ils veulent voir plus grand. Et avec un investissement de près de 6 millions d’euros de la part de la Ville à travers le PPI, ils comptent bien devenir le plus grand cinéma d’arts et d’essais de France. 


Un projet en cours de développement

Tout est parti du conseil municipal de mars dernier, durant lequel la Ville a voté le budget 2021. Avec, en son sein, les investissements pour le projet des cinémas Star. Stéphane Libs, gérant des cinémas Star, raconte : « Concernant le Star Saint-Ex, l’ensemble du bâtiment, qui regroupe également le café du 7ème Art, appartient à la Ville de Strasbourg. Donc la municipalité a décidé, dans un conseil municipal, de faire de gros travaux dans ce bâtiment, pour renouveler le patrimoine. Il y a pas mal de problèmes sur ce qui est électrique et canalisations des eaux. En fait, l’idée est d’étendre la surface du Star Saint-Ex à l’intérieur de ce bâtiment. »

Néanmoins, pas de charrues avant les bœufs. Pour le moment, le projet se trouve encore en cours d’élaboration. Comme l’explique Stéphane Libs : « Il faut établir des scénarios pour les concrétiser ensuite sur de l’architectural. Il y a eu toutes les études « pré » de réalisées : plomb, amiante, etc., faites pendant l’été. L’opérateur a ensuite été désigné pour la partie pré-architecturale. Il y a également eu les réunions avec la Ville de Strasbourg, à laquelle on a donné nos desiderata en termes d’espace, de bureaux, de salle d’atelier, de stockage, de cabines de projection. On a également eu des discussions sur la partie bar. » Pour les premières réponses sur la faisabilité du projet, il faudra attendre le 14 janvier prochain. 

© Ville de Strasbourg – Document remis


« En faire une place culturelle forte du centre-ville »

Un temps long, pour une bonne raison : le projet est extrêmement ambitieux. Son but ? Regrouper les deux cinémas dans un seul et unique lieu, pour « en faire une place culturelle forte, créer un lieu de vie sur une avenue qui est un lieu de passage », selon Stéphane Libs. Avant d’ajouter : « On veut préserver l’indépendance culturelle, puisque nous sommes des indépendants labellisés arts et essais. Ce qui est en train de se passer implique quelque chose d’énorme. » En effet, en regroupant les deux cinémas, ils souhaiter aller jusqu’à dix salles dans le même bâtiment. Ils deviendraient alors le plus grand cinéma d’arts et d’essais de France.

Stéphane Libs développe : « C’est un enjeu considérable, économiquement pour le quartier, culturellement pour la Ville, d’avoir des points d’ancrage au centre-ville en période de Covid. C’est très important ». Là-dessus, le gérant des cinémas Star évoque le plaisir de se sentir considéré par la municipalité : « Pour nous, au niveau du cinéma, c’est la première fois en une quinzaine d’années qu’il y a un regard municipal sur ce travail-là. On peut enfin se projeter sur un avenir ambitieux, et qui prend véritablement en compte l’ampleur économique que peut avoir un cinéma au centre-ville d’une ville comme Strasbourg. Et ça, ça me fait énormément plaisir. »

Regrouper les deux cinémas en un seul. © Pauline Allione


Encore des questions qui se posent

Ce projet, destiné à cimenter la place des cinémas Star dans l’économie et la culture strasbourgeoise, pose encore quelques questions. En effet, avec des travaux estimés déjà à plus d’un an de durée, comment faire lorsque le cinéma Star Saint-Ex se retrouvera fermé pour travaux ? Ensuite, quel avenir pour le bâtiment qui héberge le Star actuellement, quand ce dernier sera incorporé au Saint-Ex ? Propriété privée, sa revente et/ou sa transformation incarnera un projet à suivre dans les mois/années à venir.

Enfin, malgré la belle teneur du projet, pour le moment, difficile de se projeter pour Stéphane Libs et ses équipes : « On n’est pas au bout de nos peines. Je suis vraiment partagé entre tout ce qu’on doit imaginer, qui est génial, et puis un quotidien pas facile où on serre les dents. Du coup, quand on reparle de ce projet, c’est toujours un peu de la science-fiction pour nous tous dans l’équipe. Mais ça donne très envie. »

Après la crise du Covid qui a durement touché les acteurs de la culture, il est très réjouissant de voir que des projets d’ambition comme la refonte du Star Saint-Ex prennent doucement racine. Alors que les inquiétudes sur l’avenir du centre-ville strasbourgeois se font entendre, la volonté de développer une place forte de la culture à Strasbourg doit être prise comme un bon signal. Et on espère que d’autres projets de cette teneur continueront d’arriver dans le centre de notre belle ville.

1 commentaire

  1. Bonjour,
    J’ai lu votre article avec beaucoup d’intérêt .
    Cependant, je n’ai vu nulle part d’allusion à la mise en conformité et accessibilité de ce futur Star Saint Ex. aux personnes en fauteuils roulants;
    Aussi je me tourne vers vous afin de savoir si ce cinéma sera équipé d’un ascenseur permettant aux personnes handicapées en fauteuil roulant de profiter, comme tous le monde, du « plus grand cinéma d’arts et d’essais de France ».

    Au plaisir de vous lire,
    Cordialement
    Emmanuel HUNAULT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here