Dans une ancienne usine d’agrafes de la commune de Lutzelbourg, se niche l’Atelier des curieux. Cette brocante immense promeut l’économie circulaire et la valorisation de l’objet ancien. Récupérer les objets destinés à la casse et leur donner une seconde vie, voici le but de cet atelier aux mille trésors.


Depuis novembre dernier, le pôle Konzett de Lutzelbourg, lieu d’entrepreneurs, d’artisans et de créateurs, accueille un nouvel habitant : l’Atelier des curieux. « Collectif de passionnés aux compétences diverses » en design mais aussi en restauration d’objets et de meubles, cet atelier ouvre ses portes tous les dimanches matin pour les chineurs d’objets vintage.


Réemploi et recyclage

Faire ses achats de seconde main à la friperie du Léopard ou à Emmaüs, les Strasbourgeois et Strasbourgeoises adhèrent déjà. Dans cette même logique écolo, l’Atelier des curieux récupère et trie les objets et meubles lors de « vidages locaux » d’habitations de particuliers ou d’espaces industriels. Après la collecte vient le temps de la réparation et de la restauration avec des travaux de ponçage, d’aérogommage (procédé qui permet de décaper un meuble en lui réattribuant son aspect initial par l’envoi à forte pression de petites billes ou particules de sable), de peinture et de vernis. Pour certaines pièces d’exception, le collectif fait appel à des ébénistes afin de valoriser au mieux le produit. Si l’objet ne peut malheureusement être donné ou vendu, les membres font appel à des associations type Emmaüs pour l’acheminer vers les filières de recyclage. Un bon moyen de réduire ses déchets en shoppant vintage !


Des objets avec « une histoire à raconter »

Toutes les pièces sont choisies avec soin, précise Fabien Troussieux, membre de l’Atelier des curieux : « La valeur qu’on attache aux objets, ce sera au coup de cœur. On va préférer un beau tabouret qui a un pied un peu cassé ou une belle commode avec un plateau fendu, plutôt qu’un tableau signé. On a besoin que ça matche, qu’il se passe quelque chose avec l’article. C’est au feeling et avec l’expérience ! » L’atelier déborde donc de toutes sortes d’objets qui s’entremêlent les uns aux autres dans un joyeux capharnaüm : des valises vintages côtoient des machines à écrire, chevaux à bascule, livres anciens, armoires en chêne massif ou même des pots de chambre en porcelaine de Sarreguemines. Les prix sont variables, selon l’objet et sa valeur, allant de 10 euros à 400 euros.

Des objets curieux qui ont toujours « une histoire à raconter » et qui font de l’atelier une caverne aux merveilles pour les passionnés, mais aussi des produits, qui, au lieu de partir à la poubelle, auront encore « de belles années de succession devant eux ».

Prochainement, l’Atelier des curieux posera ses valises dans une boutique de Strasbourg, et des évènements seront aussi organisés dans le coin de Lutzelbourg. Affaire à suivre donc…

***

L’Atelier des curieux

L’Usine – Pôle Konzett
11 rue Konzett, 57820 Lutzelbourg
50 min en voiture / 35min en train depuis Strasbourg
Ouvert tous les dimanches matin de 10h à 12h
Boutique en ligne / Page Facebook

***

Lucie Bousquet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here