Suite à l’évolution des indicateurs sanitaires, la préfecture du Bas-Rhin annonce l’interdiction de la vente et de la consommation d’alcool sur la voie publique à Strasbourg et renforce le port du masque dès ce mardi.


Préoccupée par les indicateurs sanitaires qui évoluent dangereusement, la préfète a décidé de prendre des dispositions. Dans un communiqué, la préfecture du Bas-Rhin annonce un nouvel arrêté interdisant la vente et la consommation d’alcool sur la voie publique à Strasbourg, mais qui étend également le port du masque. Les nouvelles mesures prennent effet dès ce mardi 27 juillet.


Un taux d’incidence à 217,8 à Strasbourg 

Malgré la campagne de vaccination qui bat son plein, dans le département du Bas-Rhin, le taux d’incidence se situe à 147,9 pour 100 000 habitants ce 26 juillet. Dans l’Eurométropole de Strasbourg, le taux d’incidence se situe quant à lui à 217,8 pour 100 000 habitants. Le seuil d’alerte étant fixé à 50, Strasbourg se trouve donc bien au-dessus de la limite.


Le retour du masque dans certains lieux

Si depuis le 17 juin dernier, le masque n’est plus obligatoire en extérieur, hormis dans les zones les plus fréquentées, la préfète a décidé d’étendre à nouveau cette obligation à plusieurs lieux. Dès ce mardi 27 juillet, le masque est à nouveau obligatoire à partir de 11 ans les établissements recevant du public à savoir : dans les salles de conférences, les salles de réunions, les salles de spectacles, sous les chapiteaux, les tentes ou tout autres structures de ce type, au sein des locaux d’enseignement lors de l’accueil de visiteurs ou de spectateurs extérieurs, dans les salles de jeux et de danse sauf lorsque l’on pratique l’activité, dans les foires, les expositions, les salons commerciaux, dans les établissements de plein air et les établissement sportifs couverts, dans les établissements de culte, les musées, les salles d’exposition, les bibliothèques ou encore les centres de documentation.

© Samuel Compion / Pokaa


Pas d’alcool sans terrasse

La préfecture interdit également la vente et la consommation d’alcool sur la voie publique à Strasbourg. Sauf quelques lieux échappent à l’interdiction comme la réserve naturelle du Rohrschollen, la forêt de la Robertsau, la forêt du Neuhof, l’ensemble de la zone du port du Rhin et port au pétrole ainsi que la zone du jardin des Deux Rives.

Si les chiffres continuent de plonger dans les prochains jours, selon France Bleu, la préfète n’exclue pas d’imposer des horaires de fermeture obligatoire aux bars et aux restaurants strasbourgeois. Si elle venait à franchir le pas, Josiane Chevalier devrait revenir sur cette mesure le 29 juillet prochain.

© Tamara Leroy / Pokaa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here