Si vous avez déjà pris le temps de regarder autour de vous, ça n’a pas pu vous échapper : l’Alsace a tout d’un grand voyage. Montagnes, vignobles, forêts, châteaux, lacs, gastronomie, expériences insolites, pas besoin de partir bien loin pour ressentir étonnement et dépaysement. Mais pour ceux qui en doutent encore, le site Visit Alsace a créé un livre, qui recense pas moins de 108 expériences à faire absolument dans la région, que l’on soit du coin ou de passage. Parmi elles : suivre une transhumance, dormir à la belle étoile au creux d’un vallon ou encore caresser le troupeau de rennes du père Noël. De notre côté, histoire de vous montrer qu’il y a de quoi s’occuper juste à côté, nous avons décidé d’expérimenter 5 de ces activités. Après la via ferrata souterraine du parc de Tellure, la rando chamois dans le massif des Vosges ou encore la cuisine sauvage avec Colette, on vous embarque pour une quatrième aventure. Cette fois-ci, direction le Mont Sainte-Odile, pour une nuit étonnante dans le lieu le plus mystique d’Alsace.





L’Alsace, terre de légendes

En Alsace, il y a des lieux à ne surtout pas manquer. Parmi eux, on retrouve bien sûr notre belle cathédrale, le Haut-Kœnigsbourg, mais aussi, celui qui nous intéresse aujourd’hui, le Mont Sainte-Odile. Situé dans la commune d’Ottrott à une trentaine de minutes de Strasbourg, ce dernier culmine à environ 767 mètres d’altitude et offre un somptueux panorama sur la plaine d’Alsace. Haut-lieu spirituel et énergétique, le Mont Sainte-Odile est très prisé par les pèlerins, qui viennent s’y recueillir depuis près de 1 300 ans. Mais c’est aussi un lieu apprécié par les milliers de touristes et de randonneurs qui en franchissent le seuil chaque année. Si ce sanctuaire est renommé, c’est parce que Sainte Odile, avec son histoire peu commune qu’on vous racontait en détails par ici, est une figure emblématique de la région. Depuis 1853, le Mont Sainte-Odile appartient à l’évêché de Strasbourg et aujourd’hui, 5 prêtres résidents y vivent au quotidien.

Mais tout ça, si vous avez déjà lu un guide touristique, vous le savez déjà. Par contre, ce que vous savez sans doute moins, c’est que le lieu le plus mystique d’Alsace permet aussi de vivre une expérience pour le moins insolite ! En effet, dans l’enceinte même du sanctuaire, un hôtel accueille les voyageurs en recherche de nature, de paix et de moments privilégiés. Curieux de passer une nuit sur la plus grande terrasse panoramique d’Alsace et de découvrir ce que le Mont Sainte-Odile et ses alentours avaient à nous offrir, on est parti en direction d’Ottrott.


Une nuit dans un sanctuaire au sommet de l’Alsace

Pour certains, le Mont Sainte-Odile est juste un vieux bâtiment réservé aux croyants. Pourtant, il suffit de franchir la grande porte du sanctuaire pour comprendre que c’est en fait bien plus que ça. Ceux qui ont déjà été sur place le savent : l’endroit dégage quelque chose de magnétique, de calme, de ressourçant, que l’on soit adepte ou non qu’une quelconque religion. Avant d’aller découvrir les chambres dans lesquelles on va passer la nuit, on décide donc de profiter un peu de l’environnement paisible et des paysages à couper le souffle qui nous entourent. Sous les grands arbres de la terrasse ou à l’abri de l’impressionnante façade du monastère, on profite du silence ambiant. On sent déjà que la soirée va être reposante.

L’entrée de l’hôtel se trouve juste à proximité de la grande porte du sanctuaire. On ne va pas vous mentir : en allant dormir dans un monastère, on s’attendait à trouver des chambres un peu lugubres et vieillottes. Mais que nenni : loin du cliché de la chambre de bonne (sœur), on découvre des chambres spacieuses, modernes, et surtout, qui offrent une vue magnifique sur la nature environnante ! Certains chanceux ont même hérités d’une chambre avec balcon. Petit bonus pour ceux qui ont du mal à déconnecter : l’hôtel propose aussi le wifi gratuitement. Amen, comme ils disent par ici.

Une fois bien installés, on rejoint la salle de restauration. Va-t-on manger pieusement du pain et de l’eau ? Là encore, les clichés sont vite écartés : au menu, on nous propose une salade, un couscous de poisson (à la surprise générale) et en dessert, une tarte au fromage blanc. Certes, nous ne sommes pas dans un étoilé, mais il suffit d’une bonne bière et d’un verre de vin partagé entre copains pour passer un bon moment.

Alors que nos assiettes se vident et que nos estomacs se remplissent, dehors, le soleil commence doucement à se coucher. Et c’est là que la vraie expérience commence : seuls sur la terrasse panoramique du monastère et face aux couleurs rougeoyantes du soleil couchant qui illumine la plaine d’Alsace, on se sent vraiment privilégiés. Forcément, le côté spirituel du lieu rajoute une bonne dose de magie à ce moment un peu unique, comme on a peu l’occasion d’en vivre. Après avoir déambulé de nuit dans l’enceinte du sanctuaire, en se racontant nos plus belles histoires d’horreur, c’est repus, fatigués, mais contents, que nous regagnons notre chambre, avec la promesse collective de se réveiller aux aurores le lendemain pour assister au lever du soleil.

À 5h, nous étions tous sur le pied de guerre, prêts à casser Instagram avec nos photos du soleil levant. Malheureusement ce jour-là, ce dernier était capricieux et malgré une timide percée rose en tout début de journée, nous avons attendu en vain. Congelés par ces quelques heures d’attente dans le froid, nous nous sommes finalement rabattus dans la salle de restauration pour un gros petit déjeuner bien mérité. Boissons chaudes, jus d’orange, pain et viennoiseries : de quoi nous redonner la foi !

Le lever de soleil © Phil Offenbroich



Vélo, rando et apéro : les alentours du Mont Sainte-Odile

Pour les curieux qui, après avoir passé une nuit au Mont Sainte-Odile, voudraient en découvrir les alentours, sachez qu’il y a plein d’activités à faire dans le coin ! Pour les randonneurs, il existe de très nombreux sentiers de randonnées à proximité, à commencer par la balade de 11 kilomètres autour du mur païen, un vestige construit aux alentours de 1000 av. J.C. et qui fait le tour du plateau du Mont Sainte-Odile. Vous pouvez aussi partir à la découverte des châteaux, traverser des vignobles ou encore suivre le sentier des pèlerins.

Pour les amoureux de vélo, l’Office de Tourisme Intercommunal du Mont Sainte-Odile propose à la location des vélos électriques, pour pouvoir profiter de la Voie Verte, une piste cyclable inaugurée récemment, qui propose « un parcours de 11 kilomètres au pied du Mont Sainte-Odile, reliant Rosheim à Saint-Nabor sur l’ancienne voie ferrée ». Tout au long de la balade, vous croiserez des œuvres d’art, des explications historiques, des animaux et surtout, beaucoup beaucoup de verdure. Un circuit vraiment parfait pour allier sport et tranquillité.

Et si vous êtes gourmands et amateurs de gastronomie locale, pas de panique, vous ne serez pas déçus non plus ! Bars à vignes (ici ou ici), paniers gourmands pour accompagner votre balade ou encore dégustation de vin : vous avez largement de quoi vous occuper. Et vous ne pouvez décemment pas quitter le territoire sans avoir goûté le Ropfkueche, la spécialité locale, ou encore le célèbre rouge d’Ottrott du domaine Fritz-Schmitt, un vin conçu à partir de vignes ramenées par des moines bénédictins en l’an 1109 !

Pour en savoir plus sur toutes ces activités, l’Office de Tourisme Intercommunal du Mont Sainte-Odile est votre meilleur allié !

Comme tout le monde, on connaissait le Mont Sainte-Odile des guides touristiques. Mais cette expérience nous aura montré que le Mont Sainte-Odile, c’est finalement plus qu’un vieux monastère de 1 300 ans perché sur un massif rocheux. C’est aussi un lieu propice aux soirées étonnantes, aux nuits mystiques, aux couchers de soleil magnifiques, aux couscous de poissons. C’est un endroit de calme et de paix pour les croyants comme pour les non-croyants, un territoire de vélos, de randos et d’apéro. Bref, une belle surprise qu’on vous invite chaudement à aller (re)découvrir par vous-mêmes.

***

Hôtel du Mont Sainte-Odile
Pour réserver sa chambre

***

Office du Tourisme Intercommunal du Mont Sainte-Odile

94 Rue du Général de Gaulle
67560 Rosheim
03 88 50 75 38
Le site web

***

*Article soutenu mais non relu par l’Alsace Destination Tourisme

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here