Une nouvelle étape du calendrier des réouvertures est sur le point d’être franchie ce mercredi 9 juin. Couvre-feu décalé, réouverture des salles de sport et autorisations des événements, de nombreux assouplissements vont souffler un doux parfum de liberté sur Strasbourg et dans toute la France.


À Strasbourg comme dans le reste de la France, on franchit une nouvelle étape du calendrier des réouvertures ce mercredi 9 juin. Et cette avant-dernière phase de déconfinement prévoit des allègements qui vont faire beaucoup de bien aux Strasbourgeoises et au Strasbourgeois, qui vont enfin pouvoir renouer avec leurs activités favorites et profiter un peu plus tard le soir et peut-être même trouver de la place en terrasse.


Couvre feu décalé à 23h et réouverture des salles de restaurants

Le premier allègement qui va certainement ravir le plus grand nombre est le décalage du couvre-feu à 23h au lieu de 21h. Deux petites heures qui vont faire toute la différence. Les terrasses quant à elles, pourront enfin accueillir à 100% de leur capacité et les clients pourront aussi s’installer à l’intérieur des cafés et des restaurants, mais les établissements devront respecter une jauge de 50%. À l’intérieur comme à l’extérieur, seules six personnes maximum seront autorisées autour de la table. 

© Tamara Leroy / Pokaa


Mise en place du cahier de rappel

 

Le 9 juin marque également l’arrivée du cahier de rappel. Dans certains lieux clos, plus précisément, les salles intérieures des cafés et restaurants ainsi que dans les salles de sport, chacun sera invité à renseigner ses coordonnées afin qu’il puisse être recontacté si un cas de Covid venait à être signalé. Ce cahier de rappel existe sous deux formes : en cahier papier à remplir à la main ou bien en format numérique via l’application TousAntiCovid.

Pour la seconde option, il faudra scanner un QR Code à l’entrée de l’établissement après avoir ouvert l’application. Une demande de confirmation du lieu s’affichera alors. Et si une personne venait à se déclarer positive au Covid par la suite via l’application, l’utilisateur recevra une notification. Si l’utilisateur a fréquenté le même établissement au cours de la même plage horaire qu’une personne positive, il recevra une alerte orange. Il faudra donc aller se faire tester au plus vite et limiter ses contacts. Et si un cluster est détecté dans un lieu que l’utilisateur a fréquenté, il recevra une alerte rouge et devra également s’isoler et se faire tester au plus vite.


Top départ pour le sport

C’est la grande réouverture des salles de sport en intérieur, des piscines et des gymnases avec une jauge de 50%. Les écoles de danse pourront également accueillir leurs élèves adultes tout en respectant une jauge de 35% par classe. Les sports de contact quant à eux, resteront proscrits à l’intérieur. Si le masque n’est pas obligatoire en pleine pratique physique, il le reste cependant à tout autre moment ainsi que pour le personnel des établissements.

Les compétitions sportives pourront elles aussi reprendre en plein air, dans la limite de 500 participants. Côté spectateurs, qu’il s’agisse d’événements sportifs couverts (dans les piscines) ou en extérieurs (dans les stades), seuls 65% de la capacité d’accueil sera accordée, jusqu’à 5 000 personnes. Attention cependant, pour tous les événements au-delà de 1 000 personnes, il faudra se munir du pass sanitaire.

© Nicolas Kaspar/Pokaa


Événements et festivals jusqu’à 5 000 personnes

Excepté les visites guidées, les rassemblements de plus de 10 personnes resteront interdits au sein de l’espace public. Les festivals en plein air avec un public assis pourront se tenir en respectant une jauge de 65% et en accueillant jusqu’à 5 000 personnes, tout comme les cinémas, les salles des fêtes et les chapiteaux. Pour les salons et les foires, il faudra respecter une jauge de 50%, toujours avec un maximum de 5 000 personnes. Dans les lieux de culte ou les cérémonies de pacs ou de mariage, il faudra occuper seulement un emplacement sur deux. Et les cérémonies funéraires pourront se tenir à 75 personnes.

Festival Longevity
© Martin Lelièvre


Entrée en vigueur du Pass sanitaire

Le pass sanitaire entrera en vigueur et sera nécessaire pour accéder à de nombreux événements. Il faudra s’en munir dès l’âge de 11 ans afin d’assister aux événements sportifs, foires, salons, ou encore festivals réunissant plus de 1 000 personnes et pourra être présenté en format papier ou numérique (via la rubrique Mon carnet de l’application TousAntiCovid). Il fait office de preuve de non contamination au Covid et se décline via trois situations : 

  • Une attestation de vaccination complète : pour les personnes ayant été vaccinées avec Pfizer, AstraZeneca ou Moderna, il sera possible de la recevoir deux semaines après la seconde injection, tandis que pour les personnes vaccinées avec Janssen (où une seule injection est nécessaire) il faudra attendre quatre semaines. Enfin, pour les personnes ayant eu le Covid et qui n’ont besoin que d’une seule injection, il faudra aussi attendre deux semaines. Pour récupérer son attestation de vaccination, il suffira de se rendre sur le portail patient de l’assurance maladie, mais n’importe quel professionnel de santé peut aussi l’imprimer sur demande.
  • Une attestation de test négatif de moins de 48h : dès que qu’un professionnel saisit les résultats d’un test PCR ou antigénique dans SI-DEP, une preuve pourra être imprimée et sera aussi mise à disposition via un mail et un sms.
  • Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif : qui atteste du rétablissement du Covid datant d’au moins 15 jours et de moins de six mois. L’attestation pourra être en version papier ou bien en version numérique via la rubrique Mon Carnet de l’application TousAntiCovid.


Télétravail et enseignement supérieur

Alors que le télétravail était jusqu’à aujourd’hui systématique pour tous les secteurs qui le permettent, les entreprises pourront à partir du 9 juin déterminer un nombre minimum de jours de télétravail pour chaque employé après avoir consulté les représentants des salariés. Par ailleurs, les salariés qui déjeunent sur place pourront se réunir à table à six personnes maximum dans le cadre d’une jauge de capacité d’accueil de 50% de la cantine. Les détails du nouveau protocole sont disponibles ici.

Au sein des écoles, les conseils de classe et les réunions parents-profs pourront à nouveau se tenir sans limite de participants et les kermesses seront autorisées en plein air. Dans les universités et l’ensemble des établissements de l’enseignement supérieur, la jauge reste fixée à 50% de l’effectif jusqu’à septembre prochain.

© Samuel Compion / Pokaa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here