La campagne de vaccination s’accélère encore davantage aujourd’hui, jeudi 6 mai. En effet, lors d’une visite pour l’inauguration du vaccinodrome installé dans le hall 5 du Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris, Emmanuel Macron a déclaré deux nouvelles importantes : à partir du lundi 10 mai, la vaccination sera ouverte aux plus de 50 ans. À partir du 12 mai, la vaccination sera ouverte à tous, si et seulement si, il reste des doses. Avant de passer vos soirées sur Doctolib pour pouvoir vous faire vacciner le lendemain, on fait le point.


Accélération de la campagne de vaccination

C’est la rengaine du printemps : à chaque semaine qui passe, c’est une nouvelle catégorie éligible à la vaccination qui s’ouvre. Lors d’une visite pour l’inauguration du vaccinodrome installé dans le hall 5 du Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris, Emmanuel Macron a annoncé que la campagne de vaccination française s’ouvrirait aux plus de 50 ans à partir du lundi 10 mai, soit au début de la semaine prochaine. Une étape supplémentaire dans la course contre la montre face au Covid, alors que 16 470 369 personnes ont reçu au moins une première dose en France au 4 mai. Par ailleurs, il a également été annoncé que la vaccination sera ouverte aux mineurs de 16 et 17 ans atteints de certaines maladies graves.

En parlant des plus jeunes, ceux entre 18 et 49 ans, il pouvait y avoir une certaine frustration de devoir attendre jusqu’au 15 juin prochain, alors que le pass sanitaire rythmera les grands moments festifs de cet été, comme les festivals. Néanmoins, qu’ils se rassurent, ils pourraient recevoir une dose avant le 15 juin : en effet, le chef de l’État a annoncé que la vaccination serait ouverte à toutes les personnes de 18 ans ou plus à partir du mercredi 12 mai. À une seule condition : qu’il reste des doses lors de la prise de rendez-vous la veille

© Mathilde Piaud pour Pokaa


Comment cela va-t-il se passer ?

Une décision motivée par le fait de ne pas vouloir gâcher de doses, comme l’a déclaré Emmanuel Macron ce jeudi 6 mai : « À partir de mercredi 12, vous pourrez regarder la veille sur le site Doctolib les doses qui sont disponibles, et cela quel que soit votre âge, et s’il y a, à l’endroit où vous êtes, des doses qui sont disponibles le lendemain et donc des rendez-vous qui ne sont pas pris, ils seront ouverts sans limite d’âge. » En d’autres termes : s’il y a un créneau de libre la veille pour le lendemain, vous pourrez vous faire piquer en toute tranquillité.

Capture d’écran du live de France Info

Le site Vite Ma Dose, permettra aussi de trouver des centres de vaccination proches de chez vous. En tous les cas, si vous souhaitez vous faire vacciner, il va falloir marteler la touche F5 de votre ordinateur sur le site Doctolib. À Strasbourg, peut-être que cette décision accélérera la mise en place du vaccinodrome à l’Hôtel du Département, qui a déjà fonctionné à plein régime les 2, 3 et 4 mai grâce à une livraison supplémentaire de vaccins Pfizer.

Dès le 12 mai, il faudra donc prendre Doctolib d’assaut pour tenter de trouver un créneau de vaccination qui ne serait pas encore rempli. Une étape supplémentaire qui montre que le gouvernement a la volonté d’ouvrir le plus vite possible la vaccination à tout le monde, mais qu’il reste prisonnier des livraisons de vaccins. Mais cette nouvelle est positive, à la fois pour le monde de la culture, du sport et même de la restauration, puisque plus de gens vaccinés équivaut à moins de malades. Et donc un retour progressif à la vie telle qu’on la connaissait avant le 17 mars 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here