Au mois de mars dernier, c’était l’effervescence du côté de la zone commerciale de Vendenheim. C’est là-bas, à 10 minutes de voiture du centre-ville de Strasbourg que s’ouvrait « Shopping Promenade », un vaste centre commercial à ciel ouvert dans lequel on retrouve une soixantaine de magasins. Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, ce ne sont pas les fast-foods qui s’y implantent mais bel et bien les projets locaux qui s’y développent. « Sillon », un espace qui regroupe un magasin de producteurs et un restaurant tournés sur le local, en est l’exemple parfait. Partons à la rencontre d’agriculteurs, de maraîchers, de vignerons et de chefs passionnés par leur métiers, regroupés dans un seul et même lieu.


Lorsque l’on sort de la bretelle de l’autoroute, on ne peut qu’être impressionnés par le gigantisme de Shopping Promenade, ce centre commercial nouvelle génération. Avec ses 72 millions d’euros de budget d’aménagement, ses arbustes juste plantés et son look boisé, ce complexe de 150 hectares a des arguments pour convaincre les Strasbourgeois et les Alsaciens en manque de lèche vitrine. Et au milieu de tout ça, à deux pas d’une impressionnante grande roue et d’un plan d’eau aménagé, on retrouve « Sillon », une enseigne pleine de belles promesses. Elle regroupe un marché de producteurs et un restaurant dédiés à la gourmandise et aux produits de notre région.


Un magasin de producteurs locaux tourné vers le circuit ultra-court

Dans cette boutique de 300 m², on trouve pas moins de 32 producteurs. Ils sont en grande majorité Alsaciens mais aussi Lorrains et Vosgiens et proposent le produit de leur travail grâce au système de dépôt-vente. Des légumes, des fruits, de la viande rouge ou de la volaille, des poissons comme la truite d’Alsace, du miel, du fromage ou encore de la bière et même des cosmétiques. Ce regroupement d’agriculteurs et de maraîchers du coin est une manière de proposer des produits ultra-locaux, frais, parfois bio et souvent en agriculture raisonnée à un prix juste, que ce soit pour le paysan lui-même ou pour le client final.

Aussi, pour rapprocher encore plus les producteurs des clients, deux d’entre eux seront présents chaque jour sur place dans la boutique. Ce jour là, nous rencontrons Sylvie, une productrice de miel basée dans les Vosges qui nous parle de son produit, un miel disponible en pot ou en vrac. Le lendemain, un autre producteur sera présent au plus près du consommateur pour parler des spécificités de sa production. On peut difficilement trouver meilleurs ambassadeurs.


Un futur restaurant « locavore » et de la street-food à emporter


À l’intérieur du magasin de producteurs, les ouvriers donnent actuellement un dernier coup de vernis à un tout nouveau restaurant lui aussi tourné vers la localité. Avec sa cuisine ouverte sur une salle d’environ 50 places, sa future terrasse et son chef haut en couleur, le restaurant « Sillon » a décidé de jouer la carte du circuit ultra court. En fait, tout ce que le chef Éric et son commis cuisinent provient du magasin attenant ou d’un champ cultivé en bio à quelques dizaines de mètres de là. Le garde-manger est à quelques mètres des cuisines, pas mal !

Pour le chef Éric et Tatiana qui co-dirigent le projet, c’est une force, un geste écologique non négligeable et un gage de fraîcheur pour les futurs clients : « On avait à cœur d’amener les meilleurs produits de notre région au plus près des habitants de Strasbourg et de sa périphérie. Le chef Éric et moi-même élaborons ensemble des recettes de saison, originales et gourmandes à partir de produits dénichés juste à côté. On revisitera les classiques comme les dampfnudels, les grumbeerekiechle, les spetz et tellement d’autres douceurs bien de chez nous et tout sera préparé maison. Pour l’instant, nous ne faisons que de la vente à emporter (à la rue) mais l’avenir est prometteur, on a hâte de voir s’installer nos premiers clients avec une bière à la main et de s’amuser tous ensemble autour de beaux produits. »

Des concerts, des expos et des animations à venir

Puisque nous nous mettons à penser au futur du restaurant, parlons également de divertissement. En plus de proposer des spécialités pleines de gourmandise, l’équipe a déjà prévu d’animer les lieux. On retrouvera une après-midi dédiée aux enfants, des soirées spéciales les vendredis, des concerts, des afterworks en fin d’après-midi et tout un tas d’animations. Pour Tatiana, qui gère également ce volet événementiel (chapeau), c’est indispensable pour rapprocher les gens et donner de l’énergie au lieu : « Par dessus tout, nous voulons donner une âme au restaurant. Nous proposerons des expositions, des vernissages et autant de prestations pour animer le restaurant et le transformer en véritable lieu de vie et d’échanges. Le contact nous a tellement manqué que, lorsqu’on en aura l’occasion, nous rapprocherons les gens autour de la gastronomie, de la musique et des arts, c’est très important pour nous. »


À noter !

  • Dès le lundi 12 avril, les plats du jour arrivent (11,50€). Voir le menu de la semaine du 12 au 17 avril.
  • La vente à emporter est déjà dispo à l’arrière du magasin !
  • Un grand parking est à disposition à quelques mètres du restaurant-boutique
  • L’accès est facile pour les personnes en situation de handicap

***

SILLON

6 Boulevard des Enseignes
67116 Reichstett
Ouvert de 10h à 19h du lundi au samedi

Le site de Sillon
La page Facebook

***

*Article soutenu mais non relu

2 COMMENTAIRES

  1. Et venir en voiture c’est pas écolo du tout.
    Le Sillon, la caution écolo d’un concept qui ne l’est pas du tout et qui ne fait que contribuer à désertifier nos centres-villes à grand renfort de publicité. Shopping promenade, le Dysneyland de la consommation à outrance…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here