Parfois, les ressemblances ne trompent pas. Mais qui aurait pu penser qu’en dehors de quelques traits partagés, un lien filial liait la maire de Strasbourg Jeanne Barseghian à Frodon Sacquet ? Personne jusqu’à hier soir en tout cas, après la vérification d’un échantillon de salive par un laboratoire d’analyse ADN de Zürich. Le résultat est frappant : Mme Barseghian serait petite-cousine au 5ème degré avec M. Sacquet.

Une nouvelle qui interpelle d’autant plus que selon sa généalogie, Frodon Saquet, né le 22 septembre de l’année 2968 du Troisième Âge, fils de Drogon Sacquet et Primula Brandebouc, a passé la majeure partie de sa vie dans la Comté.

Frodon perd ses deux parents, morts noyés, en 2980 T.A. Jeune mineur de douze ans, il est élevé par la famille de sa mère, les Brandebouc. Dans les années 2989, Frodon est mis sous la garde de son oncle Bilbon Sacquet (en réalité c’est le fils du cousin issu de germain de Bilbon par le père et de la cousine germaine par la mère). Frodon a alors vingt et un ans. Bilbon, n’ayant pas d’enfant, choisit Frodon pour héritier, au détriment de la branche des Sacquet de Besace, plus proche. Il l’emmène vivre à Cul-de-Sac.

Frodon est alors Le Sacquet, c’est-à-dire l’aîné de la famille Sacquet, non en âge mais en lignage. Manifestement d’une richesse considérable, c’est un des principaux (sinon le principal) notable d’Hobbitbourg. Contrairement aux habitudes, il vit seul et ne se marie pas. Sa vie à Cul-de-Sac ressemble beaucoup à celle d’un gentleman farmer, gérant sa fortune, aidant les pauvres et s’entourant des jeunes cousins de sa parentèle.

© Pokaa

Frodon réussit à maintenir l’objet caché pendant dix-sept ans, jusqu’en T.A. 3018, lorsque Gandalf revient pour lui confirmer que celui-ci est bien un anneau de pouvoir, le plus puissant de surcroît, l’Anneau unique de Sauron, maître des ténèbres. Gandalf envoie alors Frodon au loin avec son jardinier Samsagace Gamegie. Les cousins de Frodon, Peregrin Touque, dit Pippin et Meriadoc Brandebouc, dit Merry prennent également part au voyage, qui les mène jusqu’à l’Elfe Elrond de Fondcombe. Au Conseil d’Elrond, il est décidé que l’Anneau doit être détruit en étant jeté dans les abysses d’Orodruin, le Mont Destin, où il a été forgé, au cœur du Mordor, la terre de Sauron. Une communauté est formée afin de protéger Frodon, gardien de l’Anneau.

Frodon emporte avec lui deux cadeaux de Bilbon : un poignard elfique nommé Dard, équivalent d’une courte épée pour un hobbit, ainsi qu’une cotte de mailles en mithril confectionnée par les Nains, qu’il dissimule sous ses vêtements. Galadriel lui donne plus tard un manteau elfique et une fiole contenant la lumière d’Eärendil pour l’aider dans sa quête.

Bref, le monde est petit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here