Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

La boulangerie strasbourgeoise « l’Allégorie » deviendra-t-elle la meilleure de France ?

6.7k Lectures
Publicité
Publicité
La boulangerie L’Allégorie a été sélectionnée pour participer à l’émission de M6, La Meilleure Boulangerie de France. Le passage de l’équipe strasbourgeoise sera diffusé ce mardi, à partir de 18h35, emmenée par Sébastien, un boulanger passionné par son travail.


Ce mardi, à l’heure de la pause déjeuner de nombreux Strasbourgeois, la file d’attente à l’entrée du 17 rue d’Austerlitz ne désemplit pas. C’est ici que Sébastien, 48 ans, a ouvert sa boulangerie L’Allégorie il y a deux ans.

À un rythme régulier mais soutenu, les portes vitrées s’ouvrent sur la boutique aux lignes épurées mais à la décoration affirmée. « J’ai créé l’Allégorie dans le but de me faire plaisir. Je voulais quelque chose de différent en terme de déco, j’y ai mis ma touche. J’adore faire des magasins, c’est comme un second métier. Les plans, la gestion des travaux, c’est quelque chose qui me passionne », raconte le boulanger. Des dizaines de lumières en fer forgé côtoient de grands tableaux faits sur-mesure. « Ça reste tout en douceur et en même temps j’ai travaillé sur les lignes, je suis très carré », poursuit l’artisan visiblement satisfait de ses choix.

L’attractivité de la boutique, qui ne s’explique pas seulement par la décoration, pourrait bien amplifier dans les jours à venir. Sébastien et toute son équipe, seront en effet au cœur de l’émission quotidienne de la chaîne M6, La Meilleure Boulangerie de France, ce mardi 30 mars. Le programme, diffusé à 18h35 chaque soir de la semaine, met en compétition différents boulangers, d’abord à un niveau local, puis régional et enfin national.

© Mathilde Piaud pour Pokaa


Une émission tournée en septembre

« La boîte de production de M6 nous a contacté en nous disant qu’ils avaient reçu plusieurs messages de nos clients pour nous inscrire. Au final sur les 6000 boulangers inscrits, 130 sont sélectionnés en France, 10 par région », raconte Sébastien, amateur de l’émission et dont l’idée était déjà passée par la tête. Et d’ajouter : « Ça fait plaisir, ça fait 33 ans que je fais ce métier. Ça paye. »

L’équipe de tournage est finalement venu le 11 septembre dernier. Dans un premier temps, les deux jurés stars de l’émission, Bruno Cormerais et Norbert Tarayre découvrent la boutique tandis que les boulangers doivent rester dans leur atelier. « On a essayé d’écouter mais ils nous ont virés », rigole Sébastien. C’est alors la vitrine qui doit parler d’elle-même, promue par l’équipe des vendeurs et vendeuses. « Ici tout est 100 % fait maison. On a une grosse gamme traiteur froid et chaud, témoigne Sébastien. Pour le pain on travaille avec des blés 100 % bio et français – on attend la certification – et du levain naturel. » Côté pâtisserie, « on revisite beaucoup les éclairs », fait savoir le gérant, mais il y en a pour tous les goûts. Et ça, c’est le travail de Jessy.

© Mathilde Piaud pour Pokaa


La création comme motivation

« Jessy est le responsable pâtissier. C’est mon binôme dans la vie de tous les jours comme dans l’émission. Il gère aussi l’organisation pendant que moi je m’occupe de la boulangerie et de l’administratif. On est super complémentaires. Il est plus calme que moi, il m’a apporté de la sérénité », partage Sébastien, le sourire sincère. L’aventure télévisée, c’est avant tout celle d’une équipe, 20 personnes au total . « Ça dynamise une équipe de participer à une émission comme ça. On était déjà solidaires mais c’est vrai que ça a renforcé les liens », constate le gérant.

© Mathilde Piaud pour Pokaa

Les deux futurs associés en gardent en tout cas un excellent souvenir. « L’équipe était magique ! », se remémore Jessy. Et Sébastien d’ajouter : « Il y avait une super ambiance, on s’est éclatés, c’était un vrai plaisir ! ». Le duo a fait goûter plusieurs de ses créations, dont certaines faites spécifiquement pour l’émission. Des recettes tenues secrètes mais « il y a une spécialité alsacienne revisitée et un sandwich avec une façon de cuire le pain qu’ils n’ont jamais vus en huit ans d’émission, c’est ce qu’ils nous ont dit », dévoile le boulanger.

La création c’est un peu le leitmotiv de L’Allégorie. « J’adore créer de nouveaux produits, de nouvelles recettes. C’est souvent instinctif , je vais me lever prendre une feuiller et créer. La recherche s’arrête à notre imagination ». Quant aux responsables pâtissiers et traiteurs, « ils ont carte blanche », assure Sébastien. « On fait des essais, des tests, des assemblages de saveur. On veut trouver le petit truc qui va faire plaisir et faire la différence », confirme Jessy.


Préparer l’après-émission

Impossible toutefois d’en savoir plus sur l’issue de l’émission que l’équipe garde précieusement secrète. Nul doute en revanche que c’est avant tout l’amour de Sébastien pour son travail que retiendront les spectateurs. « On est des passionnés, je suis amoureux de mon métier », insiste le boulanger. Et il suffit de l’écouter parler avec engouement de son artisanat : « Quand je regarde tourner le pétrin, je peux vous dire s’il pleut le lendemain », « le pain c’est un produit vivant, tous les pains d’ici reposent pendant 24h », « quand il pleut on cuit le pain plus longtemps et quand ça gèle le pain sèche beaucoup plus vite »… Le sujet semble inépuisable.

© Mathilde Piaud pour Pokaa

Pour ne pas dénaturer son travail, Sébastien anticipe déjà l’effet que l’émission diffusée mardi pourrait avoir. « Je ne l’ai pas fait pour ça, mais je sais que ça peut être un vrai moteur. Ça fait trois mois que je prépare l’organisation pour ne pas me faire surprendre par le phénomène. Je veux que tous les produits soient là et comme ils l’ont toujours été. Que l’Allégorie, reste l’Allégorie », prévoit-il. Malgré tout le duo de Strasbourgeois a déjà bien d’autres projets en tête et notamment, pourquoi pas, une école de pâtisserie !

© Mathilde Piaud pour Pokaa
© Mathilde Piaud pour Pokaa

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

La boulangerie strasbourgeoise « l’Allégorie » deviendra-t-elle la meilleure de France ?

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !