Avec ses promesses de radieux printemps, mars arrive en fanfare et nous fait oublier un temps les contraintes qui perdurent. On a des envies de bières sur les quais, de barbeuc entre copains et de sorties. Si un retour à la normale n’est pas prévu pour aujourd’hui, on peut se réjouir que ce mois de mars nous réserve tout de même quelques distractions qui ont presque un goût d’avant : des expos, de la fripe, des visites et des manifs… Manque plus qu’un pogo au Molo, un spectacle à guichet fermé ou un ciné de 3h en allemand sous-titré pour être refait. Mais allez, ça sera peut-être pour l’été.



Les rendez-vous arty

Dans les collections de l’Aedaen : Dorénavant et jusqu’à nouvel ordre

Musées fermés mais galeries ouvertes ! L’Aedaen ne déroge pas à cette nouvelle règle et propose un « accrochage mouvant », autour de la question de la collection et « de quoi ont envie les œuvres ». Sur ses murs bétonnés, on pourra retrouver, en vrac : CharlElie Couture, les paysages fantasmagoriques de Theresa Möller, Marius Pons de Vincent et une quinzaine d’autres artistes contemporains.


Quand ?
Jusqu’au 14 mars (et « jusqu’à nouvel ordre » ?)
Du jeudi au dimanche de 13h à 17h
L’événement Facebook

Où ?
Aedaen Gallery
1A, rue des Aveugles, 67000 Strasbourg

© Theresa Möller


Bas, les masques : expo, rencontre et dédicace autour de l’ouvrage
Être(s)

Quelle belle occasion, que cette séance de dédicace de leur livre à la librairie indépendante Le Tigre, pour découvrir Être(s), le projet à la fois plastique et photographique du duo formé par Hugo Mairelle et Vincent Muller.



Mêlant la création de masques avec des matériaux naturels trouvés autour d’eux par le premier, et portraits dans des paysages de la région par le second, ce projet est un hommage aux peuples vivant en symbiose avec la nature qui les entoure. Une réflexion autour de l’environnement, de l’écologie, de l’art… Et du masque, présent dans de nombreuses cultures, à la fois objet rituel, mystique, décoratif, anthropomorphe, et de sa création, ici, grâce à la biodiversité alsacienne et vosgienne.

Ça claque carrément plus que les élastiques mous de ton masque chirurgical.

Quand ?
Samedi 6 mars, de 15h à 18h
L’événement Facebook

Où ?
Librairie Le Tigre
36 quai des Bateliers, 67000 Strasbourg



Mystiques estampes : l’expo d’Adèle Dumser et Anémone Misti

Pour clôturer leurs résidences respectives de cet automne à l’atelier Imago, découvrons les œuvres d’Adèle Dumser et Anémone Misti ; deux artistes invitées à travailler autour des techniques de l’estampe.

La première y expose Intimes constellations, « une invitation au voyage mêlant astrologie et introspection personnelle ». Elle y explore son propre thème astral, « à travers les codes du zodiaque, mêlé à ses mythes personnels propres ».

Dans la même veine, Anémone Misti manie « le mystique, le sacré mais aussi le païen [dans] une quête d’un langage universel à travers les oiseaux et l’humain, s’organisant parfois dans une certaine sensualité ».

Quand ?
Jusqu’au 31 mars, sur rendez-vous

Où ?
À l’Atelier Imago
91C route des Romains, 67200 Strasbourg (2ème étage)

Estampes d’Adèle Dumser © Atelier Imago


Liberté photographiée : Et vînt la lumière… de Benjamin Kiffel

Né d’ « une envie de liberté, un besoin d’oxygène, une utopie », après le premier confinement de mai dernier, le projet de Benjamin Kiffel, Et vînt la lumière… , rassemble des photos prises en forêt, ainsi qu’un dispositif vidéo et des installations.

Pour le photographe, habitué à rechercher la lumière plutôt en terrain urbain, la nuit, il s’agit ici d’une réflexion autour du réel, et de la lumière dans ses aspects parfois fantasmés, proches du divin ou du rêve. « C’est dans le souffle irradiant de la lumière que naît la poésie. »

Quand ?
Du mercredi 10 mars au samedi 17 avril
Du mercredi au samedi de 15h à 18h
L’événement Facebook

Où ?
Galerie La pierre large
25, rue des Veaux, 67000 Strasbourg

© Benjamin Kiffel


Les Artistes Solidaires : quand l’art devient caritatif

Trente œuvres par trente artistes solidaires à découvrir ! En 2020, ils avaient mis aux enchères solidaires une de leurs œuvres, et avaient récolté 10 000€ pour les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et 1600€ pour l’association les Vélos du Cœur. Pour les remercier,
La Chouette Galerie Art leur a proposé de les exposer.

Parmi eux, on y retrouve quelques noms connus comme le street artist Dan23 ou le photographe Vincent Muller (dont nous parlions précédemment, pour Être(s)). Une jolie initiative.

Quand ?
Du lundi 15 mars au samedi 3 avril
Tous les jours sauf le jeudi, de 13h à 18h
L’événement Facebook

Où ?
La Chouette Galerie Art
20 rue Saint Marc, 67000 Strasbourg



Une expo printanière : Le Cycle des Saisons

Dès le premier jour du printemps, le 20 mars, L’Atelier du Bain aux Plantes – que l’on avait rencontré – exposera sur le thème du Cycle des saisons. Axée autour des changements de végétation, « d’ambiance, d’émotions, de couleurs » qu’il amène, cette exposition-vente proposera toute la variété d’interprétations et de visions des artistes de cet atelier-boutique. Ça sent bon le printemps, par là-bas.

Quand ?
Du samedi 20 mars au dimanche 4 avril
Les samedis et dimanches de 14h à 18h
L’événement Facebook

Où ?
L’Atelier du Bain aux Plantes
8 Rue du Bain aux Plantes, 67000 Strasbourg

© Hannah Lafargue


Festival Central Vapeur 10.1 : cette fois-ci, on y croit !

Programmé en plein dans le premier confinement, décalé à l’automne, alors qu’on se refaisait confiner, Central Vapeur n’a pas eu beaucoup de chance en 2020, pour les 10 ans de l’asso. Espérons que ce festival, tourné autour de l’illustration, aura lieu ce printemps.

Renommée « 10.1 », la dixième édition compte bien s’afficher, cette fois : expos en plein air, à la BNU, ou dans d’autres lieux strasbourgeois, et librairie éphémère à la COOP… Va y avoir de quoi faire.

À relire : Central Vapeur, l’asso strasbourgeoise qui met l’illustration à l’honneur depuis 10 ans

Quand ?
Du 18 au 31 mars
De 14h à 18h
L’événement Facebook

Où ?

Un peu partout dans Strasbourg
[+d’infos bientôt par ici]

© Visuel de Central Vapeur avec les kakémonos d’Eloïse Rey, Violaine Leroy, Amina Bouajila, Lisa Blumen, Roxane Lumeret, Matthias Picard et Clément Vuillier, à découvrir à la BNU


Les Bibliothèques Idéales d’hiver : La vie plus forte que tout

Les Bibliothèques Idéales, rendez-vous des mordus de littérature, ouvre son chapitre deux. Une nouvelle histoire qui s’écrit, au cœur de l’hiver. Avec l’aide d’artistes et d’auteurs à la page, le festival invite les Strasbourgeois à des discussions autour de la littérature, des voyages et des rencontres. En ligne ou en présentiel, on file se mettre au chapitre.

Quand ?
Du mardi 4 au dimanche 7 mars
L’événement Facebook

Où ?
Cité de la musique et de la danse de Strasbourg
1, place Dauphine, 67000 Strasbourg

Les Bibliothèques Idéales en septembre 2020
© Coraline Lafon


Plantes, friperies… Les boutiques éphémères


Vintage Kilo Market : des tonnes de fringues

La friperie nomade VKM – Vintage Kilo Market débarque avec ses kilos, que dis-je, ses TONNES de sapes vintage, des années 70 aux 2000s. Le concept ? Un prix unique de 28 euros le kilo et des balances un peu partout pour faire ton calcul.

« Pas de poids minimum : si vous achetez une chemise de 100 grammes, vous ne paierez que 2,8€, un jean de 500g vous paierez 14€, etc. ». Conclusion : plus ton sac est lourd, plus c’est ton porte-monnaie qui s’allège.

Quand ?
De vendredi 5 au dimanche 7 mars
Vendredi-Samedi 9h-18h
Dimanche 9h-13h
Réservation obligatoire
L’événement Facebook

Où ?
Au Garage du Graffalgar
21 Rue Déserte, 67000 Strasbourg

© Vintage Kilo Market


INFLUENCE – Friperie et DJset : se saper en musique

Se définissant comme « une marque qui montre les failles de la mode par l’usure du temps. Une critique sur un système qui ne peut pas mourir », INFLUENCE propose de la sape de seconde-main, ainsi que des créa’ contemporaines par les artistes résidents, et du lifestyle urbain.

Pour cette journée, au programme le matin de 10h à 14h : des bacs de fringues de 2 à 4€ ; et l’aprèm, jusqu’à 18h, des DJsets. Et tout du long, une sélection d’articles chinés, de créateurs (Dior, Jean-Paul Gaultier, etc) ou de la customisation, de 8 à 200€. De quoi se laisser… influencer.

Quand ?
Samedi 6 mars
De 10h à 18h
L’événement Facebook

Où ?
8 Boulevard de Lyon, 67000 Strasbourg



Razzia sur les Monstera : des plantes dès 1€

T’as la main verte ou tu veux enfin remplacer ton sapin sec de Noël ? Réjouis-toi : Plantes Addict revient avec sa petite jungle pas chère. De la plante verte au cactus, en passant par les succulentes, des Aloe et des Ficus, d’1€ à 50€, y en aura pour toutes les bourses, et pour tous les intérieurs. C’est le moment d’inviter le printemps dans ton salon.

Quand ?
Samedi 20 mars 2021
De 9h à 18h
Libre-accès de 14h à 18h mais réserve ton créneau du matin
L’événement Facebook

Où ?
1, rue de la Comédie, 67000 Strasbourg

© Plantes Addict


Autour du 8 mars et la Journée internationale des droits des femmes


Marche féministe – Journée de lutte pour les droits des femmes

Événement en non-mixité choisie, cette marche féministe pour lutter en faveur des droits des femmes et contre le patriarcat, se fera aux côtés de plusieurs collectifs locaux. On peut citer Le Planning Familial 67, Aimons-nous tou.te.s, et les Colleuses de Collages féministes Strasbourg dont nous t’avions déjà parlées.

Après les récents scandales nationaux et locaux, dont certains autour de Sciences Po Strasbourg, on peut imaginer qu’il y aura du monde dans les rangs samedi.

Quand ?
Samedi 6 mars à 14h
L’événement Facebook

Où ?
Place de l’Étoile, 67000 Strasbourg


Rassemblement du 8 Mars 2021

Ralliant une multitude de collectifs et rassemblements strasbourgeois et nationaux, cette manifestation en faveur des droits des femmes, appelle à la « grève féministe » et à « poursuiv[re] la lutte ! », quelques jours après l’autre manifestation du 6 mars.

Quand ?
Lundi 8 mars à 12h
L’événement Facebook

Où ?
Place Kléber, 67000 Strasbourg



Caféministe – Matrimoine alsacien

Organisée par l’asso Osez le Féminisme, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, cette conférence part à la découverte des femmes alsaciennes qui ont marqué l’histoire et la ville.

Des femmes telles qu’« Adélaide Hautval, déportée volontaire à Auschwitz et reconnue « Juste parmi les nations » ; Louise Scheppler, inventrice de la maternelle ou encore Katia Krafft, volcanologue emportée par une nuée ardente sur les flancs du mont Unzen au Japon ». …Une découverte historique de Strasbourg sous un prisme féministe : notre « matrimoine », comme le décrit l’événement.

Quand ?
Vendredi 5 mars à 14h
Réservation obligatoire
L’événement Facebook

Où ?
Maison de Proximité de l’Esplanade
6, Cour de Cambridge, 67000 Strasbourg

© Visuel Pokaa : Marie Tussaud (« A Portrait Study by John T. Tussaud » (1921)) et Katia Krafft
À relire : 11 femmes nées en Alsace et qui sont devenues célèbres


Histoires de Femmes – Visite de Strasbourg

Toujours dans le cadre de la Journée Internationale pour les Droits des Femmes, c’est cette fois-ci l’Office de Tourisme qui propose « une visite guidée, sur le thème des femmes à Strasbourg ».

L’événement relève que « bien que peu de rues de Strasbourg portent le nom de femmes, celles-ci sont nombreuses à avoir marqué la ville de leur empreinte ». Citant la baronne d’Oberkirch, l’artiste Sophie Taeuber-Arp, la femme de lettres Louise Weiss, ou encore quelques reines et impératrices passées par la ville, l’Office compte bien nous faire voir Strasbourg d’un autre œil.

Quand ?
Lundi 8 mars, à 14h30 et 15h
Réservation obligatoire
L’événement Facebook

Où ?
Au départ de l’Office de Tourisme
17, place de la Cathédrale, 67000 Strasbourg
Visite d’1h30 dans Strasbourg

Combien ?
Tarif : 9,50€ / Tarif réduit : 6 €


Alors, si tu as un peu de temps entre un petit apéro-quais et le couvre-feu, tu sais maintenant qu’il y a vraiment de quoi t’occuper.

Bonus : quelques expos citées dans notre article-agenda culturel du mois de février sont encore en cours d’accrochage :
Février à Strasbourg : 8 événements pour s’évader avant d’hiberner


Fanny Soriano

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here