Te rappelles-tu de cette époque où tu croulais sous les invitations ? Celle où, chez Pokaa, nous sortions jour après jour des actus concerts/spectacles/expos ? Bon. On ne va pas se mentir, les événements se font plus rares. La fermeture des salles de spectacles et des musées n’a pas aidé. Mais on ne se laisse pas abattre, tout comme quelques irréductibles Gaulois en mal de culture. Expos, rencontres littéraires… On est allés fouiller du côté de l’agenda strasbourgeois de février, pour que ta prochaine sortie ne soit pas que celle vers le supermarché.




Pour les mordus d’art qui n’ont rien à se mettre sous la dent


Expo collective d’art urbain : 0,09 à l’Inver Galerie

Ouverte depuis fin janvier, l’Inver Galerie, spécialisée en art urbain compte bien prendre le relais de la Popartiserie, fermée depuis plusieurs années. Avec un objectif d’une dizaine d’expos à l’année, le duo de frangins derrière ce nouveau projet commence avec 0,09, un accrochage collectif avec plusieurs noms bien connus du milieu et de la scène strasbourgeoise : Madame, Missy, Stom500… Et même Nicolas Barrome Forgues qui, à cette occasion, ramène sa knack.


Quand ?
Jusqu’au 1er mars
Du mercredi au samedi, de 13h30 à 17h30
Où ?
À Inver Galerie
44B quai des Bateliers / 67000 Strasbourg

La knack de Nicolas Barrome Forgues © Capture d’écran de l’Instagram d’Inver Galerie


Expo photo : Jeunesse délaissée de Tish Murtha à La Chambre

Plongée dans la classe ouvrière britannique et la « vie très ordinaire dans les rues de Newcastle » époque Thatcher, avec l’expo photo de Patricia Anne « Tish » Murtha.

Morte à 56 ans, Tish Murtha, distinguée comme « héroïne historique » par la Royal Photographic Society et elle-même originaire de cette région, a dédié sa photographie à la « documentation de groupes sociaux marginaux ».

Retraçant les existences de ses compatriotes de leur enfance à leur vie adulte, à travers leur chômage, leurs galères, elle laisse à voir « le préjudice social dont elle a elle-même fait l’expérience dans son enfance ».
Une expo coup de poing à voir absolument à La Chambre.

Quand ?
Jusqu’au 21 mars
Du lundi au dimanche, de 14h à 18h
[L’événement Facebook]
Où ?

À La Chambre
4 place d’Austerlitz / 67000 Strasbourg
Comment ?
Gratuit
Réservation obligatoire

Extrait de la série Elswick Kids © Tish Murtha
Extrait de la série Elswick Kids © Tish Murtha


Expo sculpture : Étienne Champion à la J-P Ritsch-Fisch Galerie

Les galeries, par un petit miracle, échappent à la fermeture imposée à nombre de lieux culturels. Une bonne façon de découvrir des artistes que l’on n’aurait pas forcément croisés au détour d’une salle de musée. Ici, à la galerie J-P Ritsch-Fisch, c’est le cas du sculpteur Etienne Champion, dont une vingtaine de pièces sont exposées.

Artiste autodidacte, touche-à-tout passé par le théâtre pour lequel il a confectionné un temps des masques, Etienne Champion se dévoue désormais à la sculpture depuis six ans. « Novateur », qui apporte « quelque chose de différent » d’après son galeriste, Champion se distingue en effet, explosant dans ses bustes déformés, les codes de ce que l’on connaît de la sculpture.

De son travail, axé en partie sur l’autoportrait, il dit vouloir « observer, scruter puis montrer […] l’humain dans sa nudité profonde, dans son destin d’être conscient, […] les mouvements de l’âme humaine ». Une curiosité à ne pas louper.

Quand ?
Jusqu’au 6 mars
Tous les jours de 11h à 18h
[L’événement Facebook]
Où ?
À J-P Ritsch-Fisch Galerie
6 rue des Charpentiers / 67000 Strasbourg



Visite à vélo – « Un musée à ciel ouvert » avec le 5e Lieu

Les musées sont fermés ? Pas de souci : la visite se fera donc dehors. Avec Strasbourg, ville de vélos et de culture, le 5e Lieu – mission de médiation culturelle de notre patrimoine local – a su se réinventer. Il nous promet une «  expérience déroutante et originale » pendant laquelle on redécouvre nos rues, au gré des œuvres d’art contemporain qui les habitent.

Quand ?
Samedi 13 février à 14h (durée 1h30)
[L’événement Facebook]
Où ?
Dans Strasbourg avec le 5e Lieu
RDV devant la Cité de la Musique et de la Danse
1 place Dauphine / 67000 Strasbourg
Comment ?
Tarif : 5€
Sur réservation uniquement
À partir de 10 ans
Port du masque obligatoire pendant la visite, vélos non fournis

© Fanny Soriano pour Pokaa


Visite sensorielle – « 3 couleurs parfumées : Rose ! »

Déambulation sensorielle dans la Grande Île de Strasbourg, à la rencontre du rose « dans toutes ses nuances architecturales et parfumées », par la vue et le nez.

Quand ?
Dimanche 28 février à 14h (durée 1h30)
[L’événement Facebook]
Où ?
RDV devant l’entrée du 5e Lieu
5 place du Château / 67000 Strasbourg
Comment ?
Tarif : 5€
Sur réservation uniquement
À partir de 10 ans
Port du masque obligatoire pendant la visite



Pour les rats de bibliothèques



Un salon du livre : « Bienvenue à Strasbook Station » à l’Hôtel Tandem

Un événement décrit comme « littéraire, culturel et locavore » où l’on pourra croiser de la poésie, des polars, de la BD, de la sérigraphie, et des bouquins jeunesse et humoristiques… Un rendez-vous d’une dizaine d’éditeurs et libraires locaux, et de quelques auteurs venus en dédicace. Histoire de lire local, tout en mangeant des gourmandises du coin (les cafés d’Omnino, la pâtissière Sarah Abitan…). Un peu comme un café littéraire : cosy et posé, parfait pour un week-end.

Quand ?
Samedi 13 et dimanche 14 février
De 10h30 à 17h30
[L’événement Facebook]
Où ?
À l’Hôtel Tandem Strasbourg
2 place de la Gare / 67000 Strasbourg



De la BD : « 1984 » Rencontre et dédicace avec Xavier Coste

Au sein de la librairie Le Tigre (indé underground spécialisée en BD, roman graphique et micro édition), s’organise une rencontre-dédicace avec Xavier Coste pour 1984 (Éditions Sarbacane). Une adaptation éponyme en BD du roman de George Orwell, sortie le mois dernier, et qui se place bien dans l’atmosphère ambiante de ce début de 2021.

Quand ?
Samedi 13 février
De 14h30 à 18h
[L’événement Facebook]
Où ?
À la librairie Le Tigre
36 quai des Bateliers / 67000 Strasbourg

© Xavier Coste


De la BD, toujours : « Une Papa, une Maman, une Famille Formidable (la Mienne !) » Dédicace Florence Cestac

Les fanas de bédé vont être gâtés ce samedi. Deuxième dédicace prévue à Strasbourg pour la même journée : celle de Florence Cestac. Connue pour Harry Mickson, les Déblok et les Ados, des personnages aux nez ronds, croisés dans les pages Mickey par des générations de lecteurs des années 90 et 2000. Elle viendra cette fois présenter son dernier livre, Un papa, une maman une famille formidable (La mienne), où elle y dépeint avec humour son enfance et « sa famille « modèle » des années 50 ».

Quand ?
Samedi 13 février
De 14h30 à 17h30
[L’événement Facebook]
Où ?

À la librairie Ça Va Buller
46 rue du Fossé-des-Tanneurs / 67000 Strasbourg

© Florence Cestac

Alors, qui a dit que pandémie rimait forcément avec ennui ?

Fanny Soriano

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here