En 2010 naissait Central Vapeur. Créée dans l’optique de valoriser et diffuser les arts graphiques (illu, bande-dessinée et dessin contemporain), l’asso strasbourgeoise devait profiter de son festival annuel, en mars, pour fêter ses 10 ans. Confinement oblige, il a été annulé puis reporté en partie pour la fin du mois. Rendez-vous cette fois-ci pour le « Mini Festival Central Vapeur 10 », du 29 octobre au 8 novembre ! L’occasion d’en découvrir un peu plus sur leurs actions et sur la prog de ce festoche haut en couleur où il sera bon d’aller buller.

Central Vapeur : une machine qui carbure bien

Voilà maintenant 10 ans que Central Vapeur insuffle un vent nouveau dans le monde de l’illu strasbourgeoise. Animée par des membres motivés aux savoirs-faire variés, elle fait se rencontrer des pros de l’illustration, du graphisme, de l’édition, de l’enseignement ou de la diffusion (dont des bibliothécaires) et des étudiants.

Proche des institutions et structures culturelles en lien avec les arts graphiques et plastiques, elle s’associe également à des festivals, des collectifs et maisons d’édition françaises et européennes. Principalement présente à Strasbourg et dans le Grand Est, elle s’exporte aussi ailleurs en France et à l’étranger, et invite des artistes de différentes nationalités. Toujours dans l’optique de diffuser et promouvoir l’illustration, et de confronter les regards sur les arts graphiques.

©Marion Duval, illustratrice à retrouver quai des Bateliers pendant le Mini Central Vapeur 10

L’asso va jusqu’à dépanner les illustrateurs, auteurs, artistes et les jeunes diplômés dans leurs démarches et questions d’ordre administratif, social, juridique ou financier. Un vrai soutien dont les jeunes artistes peuvent avoir besoin en se lançant dans le métier. Surtout lorsque l’on connaît les difficultés que rencontrent cette profession dans la reconnaissance de son travail et sa grande précarité.

Depuis octobre 2019, Central Vapeur a pris ses quartiers dans le pôle créatif de la Coop au Port du Rhin. Au sein d’un vivier artistique où on retrouve entre autres les éditions 2024, des assos ou ateliers, comme Accélérateur de Particules (art contemporain), ou encore Gargarismes (sérigraphie), Terrains Vagues (graphisme, scéno), pour ne citer qu’eux… Ensemble, ils fondent le Garage Coop : un espace de travail et lieu culturel.

Active tout au long de l’année, et bien implantée dans la ville, ce sont surtout ses deux événements phares qui font parler d’elle : les 24h de l’illustration et le festival Central Vapeur, en mars. Celui qui nous intéresse aujourd’hui.

Le festival Central Vapeur :
les bons tuyaux pour s’y retrouver dans la prog’

L’asso fête ses 10 ans, mais le festival aussi ! Un anniversaire qui devait, en mars, se partager avec d’autres : aux côtés d’un hommage à Tomi Ungerer et de la 5ème édition des Rencontres de l’illustration de Strasbourg, (dont on te parlait par ici), et des 10 ans des éditions 2024. Des évènements prévus dans les Musées de la Ville, les Médiathèques, la HEAR – Haute Ecole des Arts du Rhin et la BNU, pour nous faire buller sévère.

Et puis : changement de plan avec le confinement.
La bonne nouvelle ? 8 mois plus tard, le festival se tiendra tout de même, dans une version « Mini », du 29 octobre au 8 novembre.

Visuels des kakémonos d’Eloïse Rey, Violaine Leroy, Amina Bouajila, Lisa Blumen, Roxane Lumeret, Matthias Picard et Clément Vuillier pour Central Vapeur (reporté à 2021)

Quelques évènements se retrouvent reportés à l’édition 2021, comme le Grand sommet des Micro-nations (une expo collective de kakémonos par quarante artistes, en l’honneur des 10 ans de l’asso), ou la Battlestar, une bataille de dessins par équipe au Cinéma Saint-Exupéry.
Cependant, ce Mini Festival nous réserve quelques surprises.

Alors, y a quoi au programme de ce « Mini Festival Central Vapeur » ?

  • Parcours d’affiches : une exposition dans la rue
    Une série de vingt illustrations format affiche à retrouver sur le quai des Bateliers. Des images tirées de l’album Toi-même de la Strasbourgeoise Marion Duval (Nancéenne d’origine), diplômée de l’Ecole Estienne et de la HEAR, et illustratrice pour la presse, l’édition jeunesse, et la communication.

Du 29 octobre au 8 novembre
Quai des Bateliers

Du 29 octobre 2020 au 29 mars 2021, du jeudi au dimanche, de 14 à 19h
[Vernissage le vendredi 29 octobre 2020 de 19h]
Au Garage Coop

  • L’inévitable Salon des indépendants :
    En raison de la situation actuelle, ce rendez-vous annuel d’éditeurs et micro-éditeurs nationaux et internationaux sera réduit cet automne à sa dimension locale et régionale. Avec 13 collectifs qui y proposeront leurs éditions.
    …De quoi redécorer son salon d’illu ou blinder encore plus les rayons de sa bibliothèque.
    Bonus :
    Des ateliers BD, portraits, de faux-tatouages, animés par les bénévoles de Central Vapeur.
    Et le dimanche, au sein-même du Salon, on retrouvera également le jeune collectif BDébat, qui fera sa rencontre mensuelle : un rendez-vous pour les amateurs du neuvième art, où des chroniqueurs passionnés papotent BD et transmettent leurs coups de cœur au public.

Samedi 31 octobre 14h-20h et dimanche 1er novembre 14h-19h
[BDébat spécial Mini Central Vapeur : dimanche 1er novembre à 17h]
Au Garage COOP

Et tout un tas d’événements et d’expos dans des bars et lieux strasbourgeois à retrouver par ici.

©Philippe Félix-Geoffray
A retrouver à Locked Grooves

Tu pourras même picoler corporate : le festival écoulera sa bière en édition limitée, la Central Vapeur 10 (Meteor Pils) floquée d’un design d’Amédée Jean-Baptiste qui a remporté le concours lancé par Central Vapeur, en association avec Meteor, dont le thème était « tout feu, tout flamme ».

La bière Central Vapeur 10 designée par Amédée Jean-Baptiste

Avec la rentrée et l’automne, Strasbourg signe enfin son grand retour après des mois un peu calmes.
Avec des collectifs et assos comme Central Vapeur qui dessinent, année après année, le paysage culturel strasbourgeois, notre ville s’anime toujours et encore. Malgré la grisaille ambiante et les virus qui rôdent, c’est bon de voir que la scène artistique locale entend bien continuer à faire bouger les lignes.


En savoir +

Central Vapeur
Facebook
Le site
Du 29 octobre au 8 novembre
[Le lien de l’événement]

[Pour rejoindre/soutenir l’asso Central Vapeur, c’est par ici]


Tous les visuels sont la propriété de Central Vapeur.
L’affiche du festival est illustrée par Zad Kokar.

>> Fanny SORIANO <<

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here