Il y a de nombreux bâtiments historiques à Strasbourg qui ne sont pas occupés ou presque laissés à l’abandon, alors qu’ils possèdent un patrimoine historique et culturel riche. C’est pourquoi la nouvelle que l’on vous annonce aujourd’hui est réjouissante : l’ancien hôpital militaire Lyautey, situé dans le quartier du Neuhof, va être reconverti par l’Eurométropole, au sein d’un projet plutôt sympathique. On vous en dit plus.


© Nicolas Kaspar/Pokaa


La petite histoire de l’hôpital

Lorsque l’on se promène le long de l’Allée du Neuhof, en allant vers l’Espace Django, on passe devant un énorme complexe avec des barbelés autour, et on se demande bien quelle a été son histoire. Un énorme lieu, qui regorge de mystères. On se rend rue des Cannoniers, le portail est ouvert, mais le lieu est désaffecté – les opérations ayant pris fin en 1998, comme nous l’indique un panneau. Le temps de prendre quelques photos, on se rend compte que le portail se ferme automatiquement et on quitte rapidement les lieux, comme si on n’y était pas invité.

En réalité, ce lieu de plus de deux hectares porte le nom d’hôpital Lyautey. Anciennement caserne d’artillerie datant de 1907, il est par la suite devenu un hôpital militaire, puis universitaire. En 2008, le lieu est désaffecté de ses fonctions militaires et a pu devenir, par moments, un centre d’hébergement d’urgence. Depuis 2015, il fait l’objet d’une démarche d’acquisition et de réhabilitation par l’Eurométropole. Un projet qui a pu prendre plusieurs formes.


Un projet, trois objectifs

Il semble toutefois que le projet ait pris sa forme finale. Le 18 février dernier, l’Établissement Public Foncier d’Alsace (EPFA) a signé l’acte d’acquisition avec le ministère des Armées. Ce que cela signifie ? L’EPFA devient désormais propriétaire du bâtiment et est chargé par l’Eurométropole de réaliser les premiers travaux de déconstruction et de dépollution des sols. Le tout, afin de préparer au mieux le lieu et ses différents bâtiments pour les projets qu’a l’Eurométropole.

Ceux-ci sont au nombre de trois :

  • Il accueillera tout d’abord en son sein un collège flambant neuf pour le Neuhof. Ce dernier sera porté par la Collectivité européenne d’Alsace (CEA), que l’on vous présentait ici, et s’arquera autour d’un projet pédagogique sur le sujet des sciences.
  • Ensuite, le bâtiment d’honneur sera réhabilité, dans une démarche « d’urbanisme transitoire et d’activation d’un tiers-lieu » selon le communiqué de presse à ce sujet. Beaucoup de mots mais peu de concret. Affaire à suivre donc.
  • Enfin, « aménager de nouveaux espaces publics par la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg« . Ici, on parle d’un jardin public ainsi qu’une voie pour les déplacements doux.

Précisons enfin que, après la fin des travaux préalables, l’EPFA cèdera les droits sur le lieu soit à l’Eurométropole, soit à la CEA.

C’est donc un bâtiment historique de Strasbourg qui va être réhabilité dans les semaines, mois et années à venir. Un joli projet avec plusieurs ambitions, porté avec unité par la collectivité et la CEA. À voir désormais ce que cela va donner, puisque les annonces en apparence stylées on connaît. Les réalisations concrètes, on les attend.

1 commentaire

  1. Chouette ! Espérons que les enfants du neuhof puissent avoir de plus belles chances de réussir leurs études. En attendant, ça donne envie de visiter les lieux avant la métamorphose

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here