Dans nos vies, on passe la majeure partie de notre temps à regarder devant nous, derrière ou encore en bas. Parfois, il suffit juste de se poser un peu, de prendre le temps et de lever les yeux au ciel. Pour découvrir un monde totalement nouveau, et posséder une nouvelle perspective sur celui qui nous entoure. Et là, à Strasbourg, on a vraiment de la chance : une comète est visible à l’œil nu en ce moment, et le sera jusqu’à la fin du mois de juillet !

Un événement très rare

Ce n’est pas tous les jours que l’on peut observer une comète dans le ciel. Ce petit corps céleste constitué d’un noyau de glace et de poussière en orbite autour d’une étoile n’avait plus été observable dans notre hémisphère depuis 1997, avec la comète Hale-Bopp. Rendez-vous compte ; Zidane n’avait pas encore planté son doublé en finale de Coupe du Monde.

Le nom scientifique de cette rareté ? C/2020 F3. On est d’accord, pas très facile de s’en souvenir, alors voici son petit nom pour les intimes : Neowise. Découverte à la fin du mois de mars 2020, en plein confinement donc, la comète n’a pas suivi le chemin de ses deux prédécesseures, Swan et Atlas, qui n’avaient pas été visibles ou s’étaient désintégrées trop tôt. Ici, la bonne nouvelle c’est que Neowise, sans doute plus sage – ceci est un jeu de mots -, est passée près du soleil sans se désintégrer. Pour notre plus grand bonheur.

>> À lire ou relire : Les lieux strasbourgeois à connaître quand on aime les étoiles

À quelle heure peut-on l’observer ?

Si vous voulez la voir de vos yeux nus, il va falloir la jouer comme Galilée. Déjà, depuis quelques jours, il faut se lever tôt, ou rentrer de soirée tard, pour observer Neowise. En effet, cette dernière serait davantage visible vers 4/5h du matin.

Néanmoins, comme l’explique à Numerama Lucie Maquet, astronome à l’observatoire de Paris, « au fur et à mesure de sa progression, elle va devenir circumpolaire et sera donc visible toute la nuit à partir du 10 juillet environ, suivant les latitudes ». Cela tombe bien, le 10 juillet c’est aujourd’hui ! Dès lors, ce sera de plus en plus sur les coups de 23h que la comète sera observable dans le ciel alsacien.

Par ailleurs, bien que la pollution lumineuse ait diminué pendant le confinement, le ciel strasbourgeois reste parfois assez encombré. Si vous souhaitez avoir une vraie chance de voir Neowise, autant privilégier des endroits plus natures. Mais, même à Strasbourg, qui ne tente rien n’a rien…

Comment la repérer dans le ciel ?

Comme généralement, la comète ne vient pas avec une longue banderole qui dit « Je suis une comète », il peut parfois être difficile, surtout quand on n’est pas Jamy Gourmaud, de savoir comment l’observer. Sachant que, le 23 juillet prochain, la comète occupera sa position la plus proche par rapport à la Terre.

Déjà, si vous souhaitez suivre la position de la comète dans le ciel, et même son orbite dans le système solaire, vous pouvez aller sur ce lien. Ensuite, il est plutôt conseillé de s’orienter par rapport à notre casserole préférée : la Grande Ourse. En effet, Neowise est visible au-dessus de l’horizon à l’est. Si les casseroles c’est pas votre truc, et que vous ne venez pas de Mars, la planète Vénus peut aussi servir de repère vers la comète. En effet, connue pour son côté brillant, elle se trouve à l’est de Neowise, ce qui signifie qu’il faudra regarder vers l’ouest. Quoiqu’il en soit, bien entendu, il est conseillé d’apporter ses petites jumelles.

C’est donc un bien joli temps d’observation et de contemplation qui s’offre à nous. Observer une comète est quelque chose de rare, de précieux et qui nous rappelle à quel point il existe un monde au-dessus de nos petites têtes, qui nous dépasse complètement. Alors arrêtons-nous un instant, prenons le temps et apprécions le moment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here