Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Strasbourg : Municipales les deux Tours

881 Lectures
Publicité
Publicité

143 600 bulletins de vote pour les gouverner tous, un scrutin pour les trouver. Un scrutin pour les amener tous et dans l’urne les lier.

Après un premier tour le 15 mars en plein contexte de pandémie mondiale et une abstention record à Strasbourg de 65,63%, soit 49 361 votants, le gouvernement a annoncé la date du deuxième tour pour le dimanche 28 juin. Dans une période de pleine transition entre crise sanitaire, économique et sociale, les candidats pour briguer la mairie de Strasbourg les 6 prochaines années ont donc tout juste plus d’un mois devant eux pour enfiler leur masque et séduire leur électorat. Les campagnes de nos 4 prétendants, Jeanne Barseghian, Alain Fontanel, Catherine Trautmann et Jean-Philippe Vetter, vont donc reprendre et la couverture de la crise que nous traversons risque d’être tirée de tous les côtés. Avant d’y assister, ces derniers ont chacun de leur côté commencé par réagir à la reprise des hostilités.

Résultats du premier tour à Strasbourg (15 mars 2020)

Réaction de Jeanne Barseghian (27,87 %) après l’annonce d’un deuxième tour le 28 juin :

https://www.facebook.com/jeannebarseghian2020/posts/167691488048050

Réaction d’Alain Fontanel (19,86 %) après l’annonce d’un deuxième tour le 28 juin :

https://www.facebook.com/alainfontanel2020/posts/241275450625625

Réaction de Catherine Trautmann (19,77 %) après l’annonce d’un deuxième tour le 28 juin :

https://www.facebook.com/CatherineTrautmann2020/posts/3108074525897980

Réaction de Jean-Philippe Vetter (18,26 %)après l’annonce d’un deuxième tour le 28 juin :

https://www.facebook.com/jeanphilippe.vetter/posts/10160122297959554

On sait que Frodon et Sam comme Merry et Pippin sont inséparables. Reste à savoir maintenant quelles alliances et mariages se feront avant le 28 juin parmi les 4 candidats encore en lice.

Une chose est sûre, dans un mois Strasbourg choisira un nouveau maire pour prendre trône et celui-ci devra vite enterrer les querelles passées pour trouver des solutions et de l’union dans la crise sociale qui arrive sur nous de plein fouet. Comme le dit Gandalf : « C’est dans les Hommes que nous devons placer notre espoir »

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Info locale"

À la une

Strasbourg : Municipales les deux Tours

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Info locale”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !