Félix Muhlenbach alias Thems distille une électro planante, dont la puissance émotionnelle nous entraîne dans un voyage aux tréfonds de nous-mêmes. Un doux mélange de joie et de tristesse familier à la mélancolie. Le souvenir d’instants lumineux et éphémères qui nous tatouent l’âme et qui, avec la douceur d’une caresse, nous rendent nostalgiques mais heureux à travers ce qu’ils évoquent et provoquent en nous. Dans le clip de son dernier titre « Nuits », Thems allie les sonorités subtiles et profondes à l’atmosphère vaporeuse, impalpable, fugitive et aérienne de la nuit. L’intense musicalité et la beauté indéniable de la photographie que l’on doit à Jérémy Morlot, nous submergent et nous entraînent à la suite des déambulations nocturnes d’un anonyme dont le visage nous semble pourtant familier.

La composition sonore de Thems colle parfaitement aux visuels de Jérémy Morlot, et réciproquement, formant un ensemble hypnotique et envoûtant. « Nuits » nous transporte dans l’atmosphère ouatée de la ville qui doucement bascule vers la fin du jour. Les néons dans un tram où se croisent ceux dont la journée se termine et ceux dont la nuit ne fait que commencer. La sensation éthérée d’un instant suspendu, à l’heure où on ne sait pas encore ce qui nous attend, mais où tout résonne plus fort. Puis, la boîte de nuit, remplie de corps qui s’abandonnent les yeux fermés, se laissant posséder au rythme des basses. Une ode à la liberté, à la quête de soi, la beauté solitaire d’un anonyme d’autant plus percutante au milieu de la foule. Les plans successifs de Jérémy Morlot nous propulsent dans une dimension esthétique véritablement majestueuse qui fait appel aux rêves de chacun.

Le retour au petit matin, la joue collée contre la vitre glacée du taxi, le corps vide, la tête dans les nuages. Le jour qui commence tout juste à se lever, la beauté singulière des derniers instants vaporeux dans une ville qui va bientôt s’éveiller. Avec « Nuits », Thems et Jérémy Morlot nous entraînent dans les rues de notre ville, à travers une sublime et intense expédition électro qui nous fait chavirer. Ils saisissent chacun à leur manière avec grâce et sensibilité ce que la nuit incarne en nous. Le vertige et le silence. On en ressort fascinés.

“La nuit ça change tout la nuit, c’est merveilleux la nuit.”


Pour écouter « Nuits » c’est par ici

Et tu peux suivre Thems juste là

Et Jérémy Morlot juste là


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here