En ces temps de coronavirus et de confinement, les rues de Strasbourg sont désormais désertes. C’est un autre panorama de la ville qui s’offre à celles et ceux qui sortent. Mais le caractère infectieux du Covid-19 dans les grandes villes pose aussi tout naturellement la question de la désinfection de la rue et de l’espace public. En France, c’est déjà le cas dans certaines villes et notamment Nice. Et désormais, depuis aujourd’hui, c’est le cas aussi à Strasbourg.

Une décision de la « cellule de crise » de la ville de Strasbourg

C’est le premier adjoint au Maire, Alain Fontanel, qui a annoncé la nouvelle jeudi 27 mars dernier. Cette dernière provient de la « cellule de crise » de la mairie de Strasbourg. Après des discussions avec Roland Ries, encore Maire, et Robert Herrmann, Président de l’Eurométropole de Strasbourg, il a donc été décidé de désinfecter les rues et l’espace public.

Si vous souhaitez rester informés de toutes les infos de la ville concernant le coronavirus, suivez ce lien.

[ Cellule de crise de la ville #Strasbourg #COVID19 à J+9 ] La désinfection des rues et espaces publics pour faire…

Gepostet von Alain Fontanel am Donnerstag, 26. März 2020

Identifier les lieux stratégiques

« Il ne peut pas s’agir d’asperger partout et à répétition, sans distinction, toutes les rues et recoins de javel diluée. » En substance, le message est clair : il s’agira de désinfecter en premier lieu des lieux « stratégiques », et non pas juste les rues elles-mêmes, comme certains sites proches des hôpitaux ou encore le mobilier urbain de la ville que l’on peut toujours utiliser régulièrement, même en période de confinement : stations de tram/bus, toilettes publiques, bancs…

Pour celles et ceux s’inquiétant du fait que cette désinfection pourrait polluer les sols, Jean-Baptiste Gernet, adjoint au maire en charge notamment des mobilités alternatives, précise : « La désinfection se fait avec des produits qui ne contreviennent pas aux habitudes écologiques et zéro pesticides prises à Strasbourg, pour ne pas dégrader la nappe phréatique ou les sols. »

Il règne donc de plus en plus une atmosphère post-apocalyptique dans nos rues en ce moment. Et si cela tranche avec le beau soleil qui brille dehors, il va falloir continuer à tenir. En attendant, prenez soin de vous.

5 COMMENTAIRES

  1. Changez le titre de première page 😱 « Strasbourg va commenceR » C’est vraiment dommage de faire une grosse faute de grammaire à cet endroit !

  2. De la Javel diluée ? Si non, l’Eurométrople propose depuis plusieurs années des recettes de produits ménagers naturels (lien ci-dessous).
    Pourquoi font-ils cela ? Notamment pour éviter de polluer les sols et nappes phréatiques avec des produits toxiques dangereux, comme …. LA JAVELLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Les intérêts d’utiliser des produits ménagers naturels pour la santé et l’environnement sont disponibles sur… Le site de l’Eurométropole de Strasbourg… https://www.strasbourg.eu/menageaunaturel

    Question citoyenne: C’est à quel niveau que l’on se moque de nous ? Sur le fait que la Javel est toxique ? A ce moment là j’aimerais savoir pourquoi nos impôts sont utilisés depuis plusieurs années pour financer des campagnes de sensibilisation sur l’utilisation de produits ménagers naturels.
    Sur le fait que nettoyer les rues à la Javel est respectueux de l’environnement ? A ce moment là, j’aimerais savoir pourquoi nos impôts servent à polluer notre eau et notre air ?

    Personnellement, je pense avoir la réponse à ces deux questions, mais ne serait-il pas intéressant que nous la posions tous à Messieurs RIES et FONTANEL (candidat aux municipales à Strasbourg) ? Pour avoir quelques éclaircissements, notamment sur la composition des produits utilisés pour désinfecter Strasbourg ?
    Pour poser cette question, si elle vous parait pertinente : https://alainfontanel2020.eu/contact/

    • Justement il ne s’agit pas de Javel, voir le dernier post d’Alain Fontanel sur Facebook : https://www.facebook.com/alain.fontanel.9/posts/2474511162863608

      […]
      Il ne s’agit pas d’asperger toutes les rues et recoins de javel ou autre désinfectant agressif. Ce ne serait ni rationnel, au regard des données scientifiques sur le virus et sa transmission, ni responsable compte-tenu des enjeux environnementaux.
      […]
      Pour éviter tout risque environnemental, nos services ont sélectionné avec attention un désinfectant, le PANOX, 100% biodégradable. Il n’est ni toxique ni corrosif ni mutagène et ne contient pas de chlore ou de javel. Nous l’utilisons déjà régulièrement pour la désinfection des conduites d’eau potable.

      • Merci beaucoup pour ces précisions. Je suis très heureux que le choix des désinfectants utilisés aille dans le sens du respect de l’environnement et de notre santé à tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here