Pavé après pavé, la rue du 22 Novembre se refait une beauté. Piétonisation, végétalisation, oeuvre d’Ewerdt Hilgemann et petit renouveau dans les commerces… Les travaux touchent à leur fin pour une inauguration ce mercredi 20 novembre. La rue historique, symbole de la Grande Percée à Strasbourg au début du XXème siècle, est en passe de devenir un nouveau symbole, celui d’une vision d’une nouvelle ville : plus verte et plus piétonne.


Ceux qui sont déjà là

  • La Brasserie Meteor : ouverte depuis peu, l’immense brasserie n’a pas encore ses deux terrasses mais sert déjà ses bières (en pinte de 0,4L ou 1L) et ses tartes flambées par centaines.
  • Street Butcher : resto à viande et du barbecue texan, ce dernier est ouvert depuis bientôt 2 ans mais quelques changements de fonds pourraient arriver bientôt.
  • Mr & Mrs Bun : de vrais pros du burger qui n’ont plus rien à prouver depuis leur arrivée. On pourra bientôt profiter de leur terrasse posée sur les nouveaux pavés.
  • Boma : hôtel, resto, lieu de concerts ou juste pour une pause café, l’immeuble faisant l’angle accueille les strasbourgeois comme les touristes de passage sur ses canapés douillets dans une ambiance jazzy.
Brasserie Meteor
Fin du pavage à côté du Boma

Du changement dans les vitrines

  • Kirn : le traiteur connu des plus anciens va voir son local partagé avec un supermarché de proximité.
  • BathBazaar : boutique de mobilier de salle-de-bain haut-de-gamme a tiré ses volets pour peut-être devenir un futur bar à vin mettant le vignoble alsacien sous les projecteurs. Affaire à suivre.
  • Natalys : il y a peu encore un magasin de vêtements et mobiliers adaptés pour bébés, désormais en passe de devenir Copy-Top, boutique d’impression et de supports de communication pour les pros. C’est top.
Kirn en travaux
En attendant, le point de vente se trouve rue du Fossé des Tanneurs
L’ancienne boutique de salle de bain
Ex-Natalys, devenu nouveau roi de la copie

Pour découvrir toute la rue sous son nouveau visage, l’inauguration officielle sera ce mercredi 20 novembre. L’occasion d’être les premiers à fouler les pavés.

6 COMMENTAIRES

  1. Notre argent part dans des rénovations inutiles.
    Les pavés entravent la circulation à vélo.
    Canalisez les piétons et prévoyez des pistes, SVP.
    On n’a pas tous le temps de faire ses courses en marchant une fois la semaine de boulot achevée.
    Vous faites le jeu des commerçants en ligne.

  2. C’est pas faux, de plus en plus difficile de se déplacer à vélo à Strasbourg. Une vile faite pour les touristes qui une fois la voiture garée peuvent flâner. C’est sympa mais pour les habitants…

    • Je ne vois pas les même cyclistes que vous ! On parle bien de ceux qui bafouent le code de la route, ne sont pas éclairés le soir, roulent trop vite dans les zones piétonnes, tout en faisant tinter leur sonnette afin que les piétons « les laissent circuler » ?

  3. Mes parents possédaient un appartement 4 rue du 22 Novembre et un magasin de meubles avant la guerre ! tout à été spolié et ils n’ont jamais été indemnisés ! meubles anciens dans l’appartement et meubles dans le magasin !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here