titre

Le Street Butcher, c’est un restaurant situé rue du 22 novembre. Ouvert en novembre dernier, le « SB » pour les intimes est unique à Strasbourg. Entre Grill Texan et Brasserie à la déco maitrisée, les grands espaces et les lumières tamisées nous plongent dans une ambiance élégante aux airs de bar clandestin. Le métal, le bois et le béton brossé amènent un air de prohibition à la salle qui est divisée en plusieurs espaces aux atmosphères différentes. On a franchi la porte de ce restaurant à l’identité bien marquée et vous raconte tout.

En 2017 le projet avait été lancé à coup de fausses publicités bien pensées qui, il faut bien l’avouer, nous avaient bien fait marrer. Certaines personnes y avaient même cru, >>moi<<. En même temps qui ne serait pas excité à l’idée de voir fleurir un restaurant routier avec un parking souterrain ou encore l’ouverture d’un cybercafé d’un autre temps ? Le coup de com était original, osé et peu commun, à l’image de la décoration du bar Le Wawa qui est tenu par la même équipe. Ils savent déconner et c’est de bonne augure.

Toujours plus de LOL

De l’extérieur, on ne prend pas forcément la mesure de la taille du restaurant, il est assez discret. Divisé en deux étages, on se sent libre comme l’air lorsque on arrive dans ces grands espaces, on respire. Au premier coup d’œil on peut tout de suite apprécier la décoration et les matériaux bruts donnent du cachet. Le bleu acier des assises mélangé aux grillages métallique apporte une touche d’originalité. Lorsqu’on s’enfonce à l’arrière de la salle on peut apprécier le puit de lumière qui amène de la clarté dans ce lieu un poil trop sombre en ce jour de pluie. Mais aujourd’hui on s’en fout pas mal de la pluie, on est de bonne humeur et on a faim, le soleil Texan devrait se retrouver dans nos assiettes, puis dans notre bouche, puis dans nos estomacs puis dans… enfin, à table quoi !

On se fait placer par un serveur super sympa. Lui aussi avait le sourire, l’expérience commence bien : il y a de la proximité et de l’échange avec le personnel qui n’hésite pas à nous guider personnellement pour la commande qui va suivre. Tout le monde est à son poste, nous sommes à table et on peut lancer les festivités.

A table, une bouteille de sauce au style Jack Daniels nous rappelle qu’ici, on va manger des plats au style « Tennessee ». En gros on va se faire de la bonne viande. Grillée, fumée, snackée, il y en a pour tous les goûts et de la place pour tout le monde… mais pas sûr que les végans y trouvent leur compte.

Le serveur, notre nouveau pote, amène les cartes disposées sur une planche de bois. On peut y voir plusieurs particularité. Dans un premier temps, comme prévu il y a de la viande dans tous les sens. Ça tombe bien je suis plutôt tourne dos que salade verte, du moins aujourd’hui. Dans un second temps on peut observer qu’on peut choisir le type de cuisson, au barbecue ou non. En effet on peut choisir une viande « classique » de type onglet, persillé de bœuf ou côte de cochon de montagne ou des viandes cuites au barbecue comme les RIBS ou la saucisse bouchère XXL. Le choix est sacrément difficile, et comme je souhaite tout gouter je fatigue mon acolyte testeur d’un jour pour prendre une viande au barbeuk et une viande à la préparation plus classique. On m’avait parlé de barbeuk et de grillades alors on va pas se désister.

Autre chose me titille le regard, on peut choisir deux « sides » dans une petite sélection assez originale :

  • Salade César
  • Frites de patates douces
  • Brocoli pesto cacahuète
  • Purée de patate truffée (+1€)
  • Epi de maïs beurré (+1€)
  • Frites classiques maison
  • Cowboy beans au lard
  • Coleslaw

Et comme j’adore choisir je trouve ça vraiment cool. Dommage pour le petit euro supplémentaire. On a fait nos choix et on va pas s’ennuyer !

Notre choix s’est porté sur les merveilles suivantes :

  • Beef RIBS Black Angus Ecosse avec Epi de maïs et Coleslaw
  • Tournedos de Boeuf avec beurre maitre d’hôtel avec frites et salade César

On choisit forcément un petit rouge au verre pour s’accorder avec notre viande, bien conseillés par nos deux serveurs qui sont au petit soin. Le vin est servi à table, et comme il ne restait plus assez de vin dans la bouteille pour servir un autre verre après notre table. En gros il nous a « filé la fin » et ces petites attentions sont selon moi à relever.

Les plats arrivent. La présentation est plutôt classique, on est sur des plats et des présentations de type « Bistro » même si nos assiettes sont colorées.

DEGUSTATION TIME BRO

Mon tourne dos est exceptionnel, tendre à souhait, très saignant, on pourrait le couper avec un cheveu. C’est un vrai délice et comme la viande est noble les proportions sont plus petites, je prends donc mon temps et apprécie mon plat DOU-CE-MENT, pas comme à mon habitude. Les frites fraîches maison sont très bonnes également, encore meilleure avec le beurre maitre d’hôtel.

Les RIBS sont surprenantes à leur arrivée, d’ailleurs, on ne peut pas dire « des » RIBS puisqu’il n’y a qu’une côte avec un os bien proéminent. La viande a un délicieux goût de fumé, elle est tendre et fond en bouche, elle est vraiment délicieuse. Néanmoins, on a à peine le temps de gouter la chair qu’il n’y en a plus, il ne reste que le gras qui est tout de même très bon mais qui est trop présent. Finalement le plat est impressionnant à l’arrivée mais moins fourni qu’il n’y paraissait. Il faut noter que le serveur nous avait prévenu sur la quantité de gras, on a voulu tester malgré tout.

A la fin du repas, on se chauffe pour un petit café gourmand. Il est composé de plusieurs desserts présente sur la carte, NORMICH. Le tout est franchement délicieux, la crème brulée est divine et bien craquante, le cake est délicieux… en fait tout est bon et je vous le conseille pour l’ensemble des mignardises qui composent ce joli café gourmand. Une vraie surprise.

CONCONCONCLUSION ?

Le Street Butcher est en endroit original qui propose une carte elle aussi originale. Unique à Strasbourg, les viandes proposées sont d’une grande qualité et sont à destination des carnivores initiés comme des novices. Il y en a pour tous les goûts. Toutefois, selon mon humble avis, je trouve que les plats proposés ne sont pas en accord avec l’ambiance et la décoration. En effet, lorsqu’on pense restaurant texan on pense à une ambiance Far Ouest boisée avec tous les clichés qui viennent des films de notre enfance. A contrario, lorsqu’on passe la porte on s’attendrait à déguster des plats un poil plus gastro à la déco léchée. Malgré ce pseudo désaccord ressenti on mange de bons produits, on se sent bien et on sort du Street Butcher avec le smile et le ventre bien rempli.

Les + 

  • Le service !
  • La décoration
  • La carte surprenante
  • La qualité des viandes

Les –

  • pas de véritable identité Texane
  • Les tarifs assez élevés

STREET BUTCHER – Restaurant Texan

8 Rue du 22 novembre
6700 Strasbourg
Tel : 03 88 32 39 44

La page Facebook du restaurant


titre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here