La rentrée est là, on vous l’a déjà dit, mais cette fois-ci, elle rime avec fun, cinéma et fiction. En effet, à compter du 13 septembre et ce jusqu’au 22, le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg revient pour vous jouer de très bons tours. Au programme : films fantastiques en tout genre et de toutes nationalités, jeux vidéos innovants, expositions, ateliers, tables rondes et rencontres avec des réalisateurs… Amateurs de frissons : le FEFFS vous tend les bras.

Une cérémonie d’ouverture qui donne le ton

Cette 12ème édition du Festival mettra à l’honneur le fil rouge du « parasite » à l’occasion du 40ème anniversaire cette année du Blockbuster « Alien » de Ridley Scott. Tremblez, humains, si votre ventre gargouille ce n’est peut-être pas que vous avez faim…

Après une présentation des différents films en compétition dans les différentes catégories lors d’une cérémonie d’ouverture au cinéma Vox, The Lighthouse, de Robert Eggers sera le tout premier film diffusé du FEFFS.

Willem Dafoe et Robert Pattinson endossent les rôles de deux gardiens de phare, qui en attendant la relève, développent une forme de démence qui vire à la folie.

La diffusion aura lieu le vendredi 13 (superstitieux, restez chez vous) à 19h00 au Vox, rediffusé à 21h45 au St-Exupéry et 22h à l’UGC. Prends vite tes places mon ami, ça part vite.

Une compétition aux petits oignons

Comme chaque année, le but du Festival est de présenter des films au grand public et de mettre ces films en compétition dans différentes catégories, fantastiques pour la plupart.

Cette année, c’est un total de 46 longs métrages originaires de 23 pays différents qui seront présentés à un public friand de thrill. Ces films seront distribués sur un total de 3 catégories.

  • Compétition Internationale de Films fantastiques avec 11 films en compétition dans cette catégorie.
  • Compétition Crossover comptant 10 films qui mixent les genres.
  • Compétition Internationale de films d’animations avec un total de 7 films.

Une compétition pour les courts métrages prendra également place avec elle aussi 3 Catégories :

  • Les courts internationaux.
  • Les courts animations.
  • Les courts made in France.

Tous les prix seront remis lors de la cérémonie de clôture. On leur souhaite bonne chance. Certains des réalisateurs seront présents lors de la diffusion de leur film en compétition. Ce sera le cas de Jeffrey Brown pour The Beach House ou encore Anca Damian pour L’extraordinaire voyage de Marona, entre autres. La production espère pouvoir avoir le plaisir d’accueillir Mirrah Foulkes (Judy and Punch) pour clôturer le Festival 2019 en beauté.

Pour le détail des films en compétition par catégorie c’est ici.

Un invité d’honneur aux petits oignons

La 12ème édition du FEFFS aura l’immense honneur de recevoir Robert Rodriguez, réalisateur tout terrain et touche à tout, spécialiste des productions à petits budgets. Connu notamment pour Sin-City ou encore Une Nuit en Enfer, le réalisateur bénéficiera, lors de la durée du festival, d’une rétrospective des œuvres qui ont fait sa renommée.

Il sera également possible d’assister à une masterclass avec Rodriguez en personne, le samedi 14 à 16h au Cinéma Star St Exupéry, juste avant la diffusion, à 18h de RED 11 son dernier opus.

Des évènements à en faire tourner la tête

Un ouragan d’événements va s’abattre sur la ville pour accompagner toutes ces délicieuses diffusions et, tout de suite, on vous en fait un petit listing à vous faire saliver :

Encore plus de cinéma :

  • On commence par ENCORE PLUS de films avec les Midnight Movies : 8 films aux goûts plus originaux et gore les uns que les autres, âmes sensibles, attention, vous risqueriez d’en perdre le sommeil.
  • Il y aura également des Séances Spéciales, savant mélange entre films psychologiques et documentaires mais aussiune rétrospective basée sur le thème des parasites, quelques séances pour mettre en avant le Thriller Érotique et enfin des séances dédiées au réalisateur Mario Bava.
  • La Nuit Excentrique : une nuit entière au St Exupéry, le samedi 21 à partir de minuit pour se mater des bons gros nanars : Ninja Terminator, Slips en Vadrouille et Les Maîtres de L’univers… on vous en dit pas plus, les titres parlent d’eux mêmes. Pour les plus téméraires, les survivants de cette nuit, un petit déjeuner vous attendra à la sortie de la dernière séance, sur les coups de 6h.

Des à côtés :

  • Le village : Place St-Thomas, aux pieds de l’église poussera, à compter du 13 septembre, le petit village durant lequel vous pourrez assister à des ateliers, du dessin, du tatouage, de animations pour enfant sur le thème de Frankenstein, pour bien les traumatiser…*rire démoniaque*
  • La Zombie Walk : tu connais, t’as pas besoin de dessin et ça se passe le samedi 14, place Kléber, dès 14h. Ouverture sur un flashmob Michael Jackson. HIIII-HII.
  • L’exposition dédiée à Alien, le 8ème passager : Ososphère, Aeden Galerie et Musée Giger s’allient pour t’offrir un insight dans le monde de ces parasites extraterrestres. Du 14 septembre au 27 octobre, viens te perdre dans le monde terrifiant et fascinant de la colonisation spatiale qui tourne mal.
  • Le Concert No Limit Orchestra : Un concert. Des musiques de films. Du kiff. Église St Pierre Le Vieux pour une acoustique au taquet, c’est le dimanche 15 et ça coûte 12 euros.
  • Trois diffusions très spéciales : Une séance mystère. Ferme les yeux Simone, c’est le FEFFS qui pilote. On ne sait pas où, ni quoi. Mais on sait que ça part en bus de la place de l’étoile de 19 septembre à 20h et ça coûte 9 euros. Mais viiiiiens, on est biiiiieeeennn. Blade Runner sera projeté à la Cathédrale le mercredi 18 à 20H30. Et sinon, y a Les Oiseaux de Hitchcock diffusé dans le Musée Zoologique le vendredi 20, et c’est gratos, mais sur réservation. Alors cours, Forest.
  • La Gruselnacht – Le rituel : Le mardi 17 au musée alsacien, on vous invite à mener l’enquête sur les desseins sombres d’une poupée qui s’est emparée du bâtiment. Le clergé seul n’arrivera pas à lutter contre les forces du mal. Alors réserves ta place pour un des 3 créneaux de la soirée.
  • Enfin, une après midi table ronde autour de la série aura lieu le 15 au Vox, à partir de 13h30 et un masterclass « A l’épreuve du réel » le jeudi 19, également au Vox, à partir de 9h.

Pour les amateurs de jeux vidéo :

A compter du 14 septembre, le Shadok accueillera lui aussi bon nombre d’événements dont le Indie Game contest, une compétition de 12 jeux vidéos, dont 4 du Grand Est et ça, c’est beau.

Il aura également un VR Film corner, du rétro gaming, un concert gratuit, 2 tables rondes, Un speedrun et une masterclass avec Jan Kounen autour de son installation VR Ayahuasca : Kosmik Journey.

Pour tous les détails : clique làààààà.

La cérémonie de clôture

La dernière séance de ce festival de 10 jours aux centaines d’heures de diffusions s’intitule Judy and Punch, un film basé sur une ré-interprétation
d’un spectacle de marionnette homonyme. C’est la samedi 21 à 19h45 au Vox, 21h45 au St Ex, et 22h à l’UGC.

Pour plus d’infos sur tout le festival on te met le lien du site : http://strasbourgfestival.com

Et on te laisse sur un bon conseil : dépêche toi si tu veux une place, ça part viiiiiiiiiteuuuh.

Claire Arbogast

1 commentaire

  1. salut merci de vous relire, le passage JV c’est bourré de fautes factuelles, le reste de l’article est écrit par un youtuber de seconde zone. foutage de gueule, comme d’hab

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here