Les clichés, les clichés, les clichés. Ils ont bons dos. Ils sont drôles. On les aime bien ! Et du coup, pourquoi ne pas s’en servir ? On vous le demande ! Pourquoi ne pas tous les regrouper dans ce troisième quiz de l’été pour enfin te dire, oui à toi là, quel quartier de Strasbourg tu es. Prière de ne pas s’outrer, je viens d’un petit bled paumé même pas a Strasbourg (#ploucLandia), donc on a bien le droit de se foutre un peu de vous. C’est cadeau, c’est outrageant et on vous aime parce qu’au fond, vous aimez ça.

Quel quartier de Strasbourg es-tu ?  

1. Niveau sape t’es plutôt : 

A – Tiré à Quatre Epingles, on sait jamais, un tapis rouge peut se dérouler à tout moment devant toi, faut être prêt

B – Wallah plus la bulle de tes Nike est grosse plus t’es content

C – Jean, T-shirt et sac à dos, tu es humblement beau sans effort

D – Tant que ça ne se prend pas dans les roues de ton petit vélo cargo tout beau pour aller au petit marcher du petit coin le petit mercredi et le petit samedi, ça te va !


2. Si t’étais une brique, tu serais : 

A – Orangée, de forme régulière et très esthétique

B – T’es sûrement un parpaing, mais t’es tellement recouvert de truc qui s’écaillent que t’as oublié. De base t’es sans doute gris et lourd

C – T’es large, solide et disposée de façon très noble et sûrement orné de petites fioritures du coup t’es vachement chère

D – Honnêtement, t’es petite mais tu fais l’affaire, par contre niveau isolation tu garantis pas le taff, déso. Tu seras peut être en rénovation sous peu


3. Mais du coup, dans la même logique, si t’étais un bâtiment : 

1 – Haussmannien ! tout le tralala pour lequel il faut hypothéquer un autre appartement qu’on a pas encore et une voiture qu’on a pas encore et éventuellement même vendre des parties de notre corps

2 – Un style plutôt Ottoman, parce que tu faut pas lésiner sur les détails

3 – Simple. Basique. Basique. Simple. Nous avons toutes les bases

4 – Tu t’élèves fièrement en espérant toucher le ciel et allleeer pluuuuss haaaaaauuuut ! (Ouaiiiis, après Booba dans ton coeur, y a Tina Arena).


4. Ta meilleure technique de drague : 

A – Un petit « psssst hé , hé » de ta voix la plus grave et ta proie est conquise instantanément. Tout un art

B – Moi ? Je ne drague pas. C’est la drague qui vient à moi.

C – Oh, tu sais, une petite binouze, un bar et un date tinder que j’ai jamais vu et le game est plié

D – Oh hé bien Pérette adore le crémier place de Zurich, comme dans la pub


5. Tu es ce voisin qui : 

A – Célèbre la fête des voisins à l’aide d’un bon bang et de rap dans le hall de l’immeuble. Tous les soirs.

B – Râle parce tes voisins qui font leurs petites affaires bruyamment en face, t’aimes pas beaucoup ça, tu travailles le lendemain.

C – Se la coule peinard, tu salues tes petits voisins quand tu les croises parce qu’entre gens qui nagent dans le fric c’est ce qu’on fait 

D – Voisins ? Colocs plutôt, les murs sont si fins

Entre les lignes

6. Le parfum que tu préfères : 

A – Celui des fleurs fraiches du fleuriste place Gutenberg, quelle question !

B – La Mariiiie-Jeaaaannnne rpz wallah ta kompri

C – Celui du biff.

D – Celui des amphis ! Nan je deconne, celui de ta couette et de ton Netflix, de ta pression sociale et scolaire et de ton absence de révisions pour les examens. En somme l’odeur de la vie qui s’échappe entre tes doigts. Douce et suave


7 – Niveau étage on se situe : 

A – 3ème, duplex sous combles, vu imprenable sur l’ambassade d’Italie. OU le consulat. Whatever

B – 2eme étage, la base, cours intérieure où tu te feras sûrement voler ton vélo, ou au moins une partie

C – On a arrêté de compter au 27ème, mais y en a toujours plus. Empilés comme des conteneurs. Bientôt on dépasse les grues. 

D – Peut importe l’étage t’entends tout. T’ENTENDS TROP. T’entends TELLEMENT TROP TOUT PARTOUT que tu sais plus si ça vient d’au dessus, d’en dessous ou de chez toi. 


Majorité de Vert : Tu es – Haute Pierre : Félicitations on vient de te trouver un partenariat à vie avec la marque Sergio Tacchini. Et à vrai dire on a tous une question pour toi : le « t’es bonne » pour pécho, ça marche vraiment ?

Majorité de Bleu (couleur royale tmtc) : Tu es – le quartier Orangerie : « Que du biff. Que du biff. Que du biff. » saupoudrer de paillettes de snobisme.

Majorité d’Orange : Tu es – Le Centre ville : Bien bien ! Ta vie ressemble à une pub pour de la crème bridélice en image. Mais derriere ça, t’es un parisien en version plus poli, t’as pas le time, et tu râles beaucoup. 

Majorité de Rouge : Tu es – Le neudorf : Entre les amphis et la vie active t’es perdu. T’es un peu à deux doigts basculer du côté bobo de la force, mais pas encore complètement. Tu es l’élu.

Claire ARBOGAST

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here