Le Festival européen du film fantastique de Strasbourg, on peut dire que c’est le feu chaque année. Il permet à plein de gens, pas forcément familiers avec les films de ce genre, d’en voir de tous les horizons. De toute façon, le cinéma, ça a toujours été le moyen le plus efficace pour se changer les idées. Mais cette année, le curseur est au niveau supérieur : le festival accueillera Robert Rodriguez en tant qu’invité d’honneur. Alors préparons nos foies, parce qu’on va s’en enchaîner des shots de tequila !

Qui es-tu Robert Rodriguez ?

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’œuvre du réalisateur américain d’origine mexicaine, Robert Rodriguez s’est fait connaître avec ses films à petit budget, devenus cultes par le ton et l’ambiance délurée : un humour qui ne s’arrête jamais, un rythme extrêmement nerveux et des zooms très fréquents sont ses marques de fabrique.

Une Nuit en Enfer

Avec El Mariachi, son premier long-métrage, film tourné en espagnol et avec 7000 dollars (!!!) de budget, il se fait connaître du grand public ; cela s’accentuera avec la suite, Desperado, qui permettra à Salma Hayek de se faire connaître. Avec Une Nuit en Enfer, il pose définitivement son cinéma ultra violent, où le gore a toute sa place.

Mais c’est avec Sin City, en 2005, qu’il accède à la reconnaissance globale : co-réalisé avec Franck Miller, ce film tourné en noir et blanc est en compétition au festival de Cannes, et est tout simplement somptueux – oui, je suis un énorme fan de ce film. Planète Terreur en 2007, faisant partie du diptyque Grindhouse coréalisé avec son grand ami Quentin Tarantino, puis Machete en 2010, finissent d’asseoir son statut de réalisateur culte.

Qu’est-ce qui va se passer ?

Robert Rodriguez recevra un prix d’honneur de la part du FEFFS lors de la cérémonie d’ouverture, qui aura lieu le vendredi 13 septembre. Mais ce n’est pas tout, puisqu’il donnera également une masterclass le lendemain, samedi 14 septembre, pour nous faire découvrir ses secrets de fabrication et de mise en scène. Il aura sans doute beaucoup de choses à nous apprendre.

Finalement, il viendra également nous présenter son nouveau film : Red 11. Inspirés de faits réels, et notamment les pérégrinations de Robert Rodriguez pour financer son premier film, ce dernier nous plonge dans l’univers corrompu des laboratoires pharmaceutiques où le protagoniste, Rob, n’arrive plus à savoir si le service hospitalier essaye de le tuer ou s’il est victime d’effets secondaires des médicaments expérimentaux. Une situation profondément irréaliste n’est-ce pas ? Ce n’est pas comme si une firme commençant par quelque chose qui rime avec « bas » et qui finit par quelque chose rimant avec « hier » le faisait au quotidien…

Restez connectés pour avoir plus d’infos, qui devraient tomber dans les semaines à venir, et notamment sur les films choisis pour une rétrospective qui s’annonce violente et mouvementée. Trop hâte.

Avec la venue de Robert Rodriguez, c’est un ponte du cinéma de genre qui posera les pieds dans notre très belle ville strasbourgeoise. Merci au FEFFS de rendre ça possible et préparons-nous, parce que le trajet ne sera pas de tout repos. Après tout, c’est aussi comme ça qu’on l’aime…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here