Juillet et août, ce sont un peu les mois au ralenti à Strasbourg. La chaleur ramollit nos cerveaux déjà pas bien fournis, on a encore plus envie de larver que le reste de l’année, et on communique en onomatopées. En bref, sous 40 degrés, quatre « phrases » tournent en boucle dans ma tête : boire de l’eau – trouver de l’air – manger de la glace / des granités / des steaks hachés pas décongelés mais aussi, faire l’étoile nue sur le sol / le lit / le canapé / à côté du frigo ouvert (à ne pas reproduire chez soi, c’est mal pour l’environnement !). Et bien très cher, sache qu’après moultes recherches, j’ai fini par trouver l’événement de l’été qui remplit à merveille toutes les conditions pour aérer ton esprit surchauffé, et visiblement il y en a plus d’un qui en a bien besoin quand je vois que les gens sont prêts à se battre pour entrer dans une piscine allemande. Coup de bol, du 5 juillet au 30 août, les Films du Spectre (Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg) et Le Troisième Souffle en partenariat avec la Ville de Strasbourg te proposent une nouvelle édition de séances de cinéma en plein air dans les parcs de la ville.

Imagine, des arbres, leurs feuilles qui bruissent sous le vent léger de la nuit qui tombe. De l’herbe bien verte dans laquelle déposer un drap, ou un transat, face à l’écran géant qui projettera des films tournant autour du thème plus que bien choisi du « Slow Life ». Imagine les étoiles au-dessus de ta tête, des food-trucks pour te sustenter, et des activités plus déjantées les unes que les autres pour débuter la soirée. Non seulement c’est classe de dire « Viens je t’emmène au ciné en plein air ! », mais en plus c’est convivial, tu peux pique-niquer tranquille entre amis ou en famille, partager un apéro, participer aux jeux prévus en amont, et découvrir ensuite un film léger et divertissant dans un cadre sublime. Découvrir les rebondissements, éclater de rire, vivre les émotions en chœur avec des centaines d’inconnus réunis là pour passer un bon moment et tout ça c’est gratuit.


Trêve de suspens, la superbe programmation vient tout juste d’être dévoilée, je te laisse la découvrir juste ici :

En juillet

  • Le vendredi 5 juillet au Parc de la Citadelle sera projeté le film « Soleil vert » , de Richard Fleischer. Sorti en 1973, il décrit un monde suffocant et apocalyptique. Pour la première fois sur grand écran, est évoquée non pas une menace exogène, mais une catastrophe climatique et environnementale, dont l’homme est le seul responsable. En prémices de cette soirée, te seront proposés, apéro mix géopolitique, grand tournoi de pétanque et animations « Cyclo watt » de Bretz’selle pour sensibiliser aux énergies renouvelables.
  • Le vendredi 12 juillet au Parc de l’Orangerie, on débutera avec
    un tournoi de bowling à 18 h 30 et un spectacle d’impro sur l’oisiveté à 20h30. Des slacklines seront mises à disposition pour les plus téméraires. S’en suivra, la projection du film « Alexandre le Bienheureux », un classique du rire de 1967, une ode à la vie et à la paresse. Une apologie du branleur sympathique.
  • Le vendredi 19 juillet au Parc du Heyritz, te seront proposées des initiations à l’aviron et des promenades en barques d’époque sur le bassin du Heyritz, en plus d’un atelier cuisine anti-gaspi. Dès la nuit tombée, tu pourras découvrir « Comme un avion » sur grand écran. Ce film de Bruno Podalydès est une invitation à prendre le temps de faire la sieste au bord de l’eau, d’écouter de la bonne musique et de goûter aux plaisirs terrestres. On aurait tort de la dédaigner…
  • Le vendredi 26 juillet au Parc de l’Orangerie, une séance XXL d’initiation au yoga est prévue sur les pelouses en lien avec le festival « Joséphine fait du yoga ». S’en suivront un concert de Yakch’é et une prestation de Lily Jung, et de ses chants traditionnels mongols. Et pour rester dans le thème, c’est le fabuleux road trip « A bord du Darjeeling Limited » qui sera projeté à la tombée de la nuit. Le film de l’absolument génial Wes Anderson raconte l’histoire de trois frères (incarnés par Owen Wilson, Jason Schwartzman et Adrien Brody) qui, fâchés depuis la mort de leur père, se retrouvent à l’initiative de l’un d’eux pour un voyage en train à travers une partie de l’Inde. Le but : oublier les différends, se rapprocher pour mieux se comprendre et atteindre une spiritualité qui fait défaut à chacun d’entre eux. Bien sûr, rien ne va se passer comme prévu. 

En août

  • Le vendredi 2 août au Parc de l’Orangerie, la soirée débutera avec des jeux de plage décalés et un concert de folk rock. Puis tu pourras t’installer confortablement devant « Le Lauréat » de Mike Nichols. Produit en 1967, « Le Lauréat » est l’un des premiers films représentatifs du changement social et culturel des années 1960 aux États-Unis.
  • Le vendredi 16 août au Parc du Heyritz, on se plonge directement dans le thème avec un atelier de découverte des techniques de survie à 18h30 et un concert de blues rock à 20h. Puis c’est le magnifique et viscéral  » Into the Wild » de Sean Penn qui sera diffusé sous les étoiles. Un film hypnotique, qui raconte l’histoire de Christopher McCandless, cet étudiant épris d’absolu qui renonça au rêve américain pour vivre une aventure extrême, en communion avec la nature.
  • Le vendredi 23 août au Parc de l’Orangerie, te seront proposés en préambule un bal swing, une initiation au Lindy hop, des ateliers couronnes de fleurs et des visites du parc. Puis on restera dans une ambiance toute en légèreté avec la projection de la comédie musicale « La Jolie Fermière ». Enfile tes bottes, mets une salopette et c’est parti ! Gene Kelly et Judy Garland vont te transporter.
  • Le vendredi 30 août au Parc du Heyritz, ce sera fabrication d’hôtels à insectes et découverte de la macrophotographie pour les enfants. Quant aux adultes, c’est un blind test musical et un ciné-quizz qui leur seront proposés pour passer un chouette début de soirée. Puis pour finir cette édition du « Ciné en plein air » en beauté, c’est le documentaire « Microcosmos : le peuple de l’herbe » qui sera projeté. Un voyage sur terre à l’échelle du centimètre, ce monde où vivent les insectes et autres animaux de l’herbe et de l’eau. Des paysages : forêts impénétrables des touffes d’herbe, gouttes de rosée grosses comme des ballons… Un pays où les animaux savent marcher sur l’eau, déambuler tête en bas ou tomber sans dommage de cent fois leur hauteur, freinés par la seule résistance de l’air… 

En extra

  • Le mardi 9 juillet, dans le cadre de la tournée Arachnima au Neuhof, le CinéDjango s’exporte à l’extérieur place du Marschallhof , pour une expérience inédite sous le ciel étoilé. A cette occasion, c’est l’incroyable « Ready Player One » de Steven Spielberg qui sera projeté sur grand écran et qui promet d’émerveiller petits et grands. Entre monde virtuel et réel, prépare toi à l’aventure ! La séance sera précédée d’un repas partagé à 21h ! 

Après le succès de l’année dernière, les Films du Spectre (Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg) et Le Troisième Souffle en partenariat avec la Ville de Strasbourg remettent le couvert pour notre plus grand plaisir. Encore une fois la programmation et les activités proposées sont pointues et déjantées. Elles permettront aux Strasbourgeois qui n’ont pas la chance de partir en vacances, de se détendre et de s’amuser au gré de l’été.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here