On vous en parlait en août dernier : la Meinau se transforme bientôt. Dans le but d’installer plus durablement un Racing Club de Strasbourg dans le haut du panier de la Ligue 1, mais aussi pour moderniser un stade dans le but d’accueillir d’autres grands événements. Les infos sont tombées : le début des travaux se fera début 2021 et surtout, le plus important, c’est que vous pouvez avoir votre mot à dire !

Des changements dans la continuité

Annoncés par Alain Fontanel, les changements qui seront apportés à la Meinau s’assimilent surtout à une modernisation de l’enceinte. Déjà, le nombre de places passe de 26 109 à 33 000. Le budget du Racing étant encore assez dépendant de sa billetterie – avec un taux de remplissage de 96 % en moyenne, ce n’est pas négligeable – l’agrandissement du nombre de places promet déjà un accroissement des revenus.

Bon, j’avoue la photo aurait pu être plus claire… Crédit @Alain Fontanel

Comment cela va se faire ? Tout « simplement » en surélevant le toit et en comblant la fosse, ce qui permettrait donc d’ajouter quasiment de 7 000 places. Mais ce n’est pas tout : l’idée est également de moderniser l’enceinte en elle-même. Par une fan zone – déjà présente en 2019, mais sans doute repensée – et de nouveaux salons, il y a la volonté de rendre le stade strasbourgeois plus convivial et familial, une politique menée depuis des années par le club.

Enfin, l’acheminement vers la Meinau, qui a parfois encore l’apparence d’un parcours du combattant, sera désormais simplifié – en théorie – par des cheminement piétons, des voiries et de nouvelles places de stationnement. Tout cela dans le but d’une « nouvelle » Meinau, à l’horizon 2023-2024, pour des travaux qui débuteraient début 2021.

Des concertations publiques mises en place !

Si vous avez des choses à dire et à proposer pour le stade de la Meinau new look, cela tombe bien : du 20 mai au 12 juillet, deux réunions publiques (une d’ouverture entre le 20 et le 24 mai et une de clôture entre le 8 et le 12 juillet) ainsi que trois ateliers thématiques portant sur le projet du stade, la mobilité et l’insertion urbaine et environnementale sont au programme.

Le but derrière ces initiatives est d’associer le plus possible le public strasbourgeois au développement du stade, de façon à ce qu’il se sente concerné et écouté. Lorsque l’on repense aux différentes ères du Racing Club de Strasbourg et des tentatives de rénovation de la Meinau, on peut se dire que cette fois-ci, on semble motivé à faire les choses bien.

Ambitieux mais mesurés : L’objectif d’évoluer à son rythme

Si ces changements peuvent s’apparenter à des simples retouches, ils vont de pair avec la politique menée par le Racing depuis son retour sur le devant de la scène. Le club ne souhaite pas grandir trop vite et trop fort, de peur de derrière ne pas pouvoir assumer le moindre pépin – des équipes comme Le Mans ou Grenoble peuvent vous en dire des nouvelles.

Si c’est sûr que 33 000 semble finalement petit comme nombre, c’est une augmentation progressive et qui laisse de la place pour d’autres travaux par la suite. Certes les nouveaux stades en France sont beaux et modernes, mais il y a en a peu qui font stade comble – les tribunes vides à Bordeaux, Nice et même parfois Lille font mal au cœur. La belle saison du Racing ne doit pas nous penser plus beau que nous le sommes actuellement.

Plus grand stade et diversification des publics : Nouveau modèle économique du football

En modernisant la Meinau, les partenaires publics – pour une fois tous d’accord et de concert, un bonheur – veulent faire de l’enceinte une place centrale de la vie strasbourgeoise. Cela passe donc aussi par diversifier la clientèle qui vient au stade. Parce que si ce sont en grande partie les Ultras qui mettent l’ambiance, on ne remplit pas un stade seulement avec eux.

Crédit @Maxppp

Cette politique se distingue par un accroissement du nombre de femmes présentes au stade et l’action efficace menée par l’association Femmes de Foot. C’est aussi dans le but de ramener des familles entières à la Meinau, de façon à ce que chacun puisse trouver sa propre histoire avec le Racing.

Et finalement, conserver le même stade en le modernisant est important à mon sens dans une ville comme Strasbourg et pour un club comme le Racing, où l’attachement identitaire est fort. Ce n’est que mon opinion, mais construire un nouveau stade autre part, complètement hors-sol, ferait perdre quelque chose au club. Surtout que l’on sait, en regardant autre part en France, que ce genre de manœuvres fonctionne très peu. Alors soyons ambitieux, évidemment, mais donnons nous aussi les moyens pour entretenir le feu et la passion pour le Racing !

Le projet de nouveau stade de la Meinau rentre donc officiellement dans sa phase opérationnelle. Avec une modernisation de l’enceinte et un agrandissement de la capacité, le but est d’avancer sereinement vers l’avenir, pour pérenniser le club en Ligue 1, afin de viser plus haut dans quelques années. Les concertations commencent le 20 mai et s’achèveront le 12 juillet, le tout dans l’optique de travaux qui commenceraient début 2021. Pour que la phrase « nous ne sommes pas onze mais des milliers » prennent encore plus de poids.

Crédit @RCSA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here