L’Anticafé, c’est un concept de café original qui sent bon l’esprit start up et la créativité. Situé rue de la division Leclerc et ouvert depuis 2017, nous sommes ici dans un lieu hybride entre café et espace de co-working, on paie le temps passé plutôt que les boissons consommées. Dans ce grand espace lumineux de 180 m2 à deux étages, vous êtes amenés à vous comporter comme chez vous, dans votre propre salon mais avec un principe bien précis : lorsque vous entrez on vous confie une petite carte magnétique qui comptabilisera le temps passé entre ces murs. Une fois la carte magnétique activée vous vous installez où vous voulez et surtout vous consommez ce que vous souhaitez, en illimité… ce n’est que lors de votre départ que vous réglerez. On a passé la porte, avec beaucoup de questionnements, on vous raconte notre expérience.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est anticafeimage00049-1024x768.jpeg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est anticafeimage00054-1024x768.jpeg.

Mais d’abord, comment ça fonctionne Jamy ?

A l’Anticafé, vous profitez à volonté et ne payez que le temps passé : 5,00 € par heure limité à 24,00 € par jour. La semaine illimitée est à 70,00 €. Si vous passez 1h20 à l’Anticafé vous ne paierez bien-sûr pas deux heures complète mais 1h + 20 minutes calculées au prorata, 5 minutes sont à peu près équivalentes à 50 cts.

On y trouve :

  • Des boissons chaudes et fraîches : café, cappuccino, jus, thés etc…
  • Des encas sucrés et salés : gâteaux, biscuits, fruits etc..
  • Des équipements de travail accessibles à tous (wifi, imprimantes, paperboard, vidéo-projecteur…)
  • Une équipe de baristas à votre disposition
  • Une communauté
  • Une verrière (salle de réunion)
  • Un wifi très haut débit
  • Des jeux de société
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est anticafeimage00068-1024x768.jpeg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est anticafeimage00011-1024x768.jpeg.

A la manœuvre : Aujourd’hui c’est Thierry et Christèle qui me guident dans ce lieu pour ma première venue. Ces deux trentenaires multitâches me donnent les codes pour me sentir chez moi, ils font en sorte de m’intégrer à cette communauté qui semble être très concentrée. Sans eux je serai peut-être encore un peu perdu.

Leur crédo : Créer un véritable lieu de vie et d’échange ou chacun trouve son compte, seul ou en groupe, quel que soit son occupation du jour. Faites comme chez vous les loulous, l’esprit du lieu va dans ce sens. L’Anticafé est ouvert à tous où chacun est libre de venir créer, se restaurer, travailler, rencontrer, rêver et boire un bon petit café. On se sert soi-même, on y vient lire, échanger sur des projets, jouer…

Vous y faites ce que vous voulez puisque vous êtes chez vous (mais dans le calme s’il vous plaît). Il peut régner une ambiance studieuse ou une atmosphère plus légère, on chuchote ou entame des débats passionnés… tout dépend de l’heure et de l’humeur de tout un chacun, comme dans une collocation. Aujourd’hui, en ce mardi de lendemain de weekend de Pâques toute l’ambiance est très studieuse, les yeux sont rougis et ça pionce presque sur les canapés.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est anticafeimage00016-1024x768.jpeg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est anticafeimage00032-1-1024x768.jpeg.

Il ne reste plus qu’à passer la porte, à vous installer et à kiffer !

J’arrive à 14h00

Lorsqu’on ne connaît pas le lieu comme moi on entre avec beaucoup de timidité, je ne suis pas familier avec ce genre de concept. À mon arrivée le barista l’avait déjà bien compris : toi t’es nouveau! Vous remarquerez que ce n’était pas une question. Putain ça se voit tant que ça ?

On m’explique tranquillement le concept avec beaucoup de pédagogie et de douceur. Au bout de quelques secondes je saisi le concept même si je n’ai jamais vraiment intégré la notion de prorata, il y a des mots comme ça qui restent toute ta vie un foutu charabia. Mais quand Thierry, me l’explique ça a fait tilt, j’ai enfin compris. Je me sers timidement un verre de jus en me demandant si j’ai le droit d’en prendre plusieurs… aller il faut faire comme chez soi alors je vais prendre un bon petit truc à grailler.

On se prend très rapidement au jeu. Certains sont en réunion, d’autres sont en train de mettre des head shot à des monstres sur des jeux en ligne, d’autres tricotent, une dame lit le 54 000 ème roman de Amélie Nothomb, certains sont sérieux et d’autre moins. L’ambiance calme et studieuse voulue dans ce lieu est respectée.

Je me sers quand le besoin se fait ressentir, un café, des gâteaux, un bol de céréales d’enfant gourmand, une citronnade… tout se fait finalement très naturellement, certaines personnes sourient, d’autres ont l’air de haïr les clients avec lesquelles ils échangent en vidéo conférence. Il y a de la vie, de la couleur, du passage mais beaucoup de sérieux, c’est un lieu parfait pour travailler.

Départ 16h20. Je paye donc 12,50 €

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est anticafeimage00023-1024x768.jpeg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est anticafeimage00037-1024x757.jpeg.

Nos kiffs :

  • Le lieu est grand, l’espace est agréable, lumineux, bien décoré et bien aménagé, on s’y sent bien, surtout quand on est entouré.
  • Les boissons fraîches sont faites maison
  • On peut emporter ses plats, d’un restaurant ou de chez soi et ça c’est vraiment bien
  • On sent une volonté de créer des échanges et d’aller vers les autres
  • L’ambiance est studieuse et parfaite pour se concentrer
  • Chacun se responsabilise et range sa vaisselle et ça aussi c’est cool

Mais…

  • Le concept peut troubler et freiner un peu avec l’impression d’être pressé (parce que le temps c’est de l’argent)
  • Il est évident que l’expérience peut sembler onéreuse : je m’installe généralement à la terrasse d’un restaurant ou d’un bar avec un café qui me coûtera moins cher qu’une heure à l’Anticafé. Mais ici on paye surtout une vie en communauté, un lieu où l’on circule librement, des aménagements, des outils à disposition, du calme et de la créativité, c’est donc autant un « kiff » qu’un « mais », tout dépend de ce que l’on recherche. Comptez 12,50 pour 2h20 mais avec boissons et snacks a volonté.

Les petits Tips Pokaa :

  • Vous pouvez entrer, commander un café à emporter bien évidemment sans payer le temps.
  • Votre employeur peut prendre en charge votre passage à l’Anticafé (télétravail), rapprochez-vous de lui à ce sujet
  • Aucun supplément ne sera demandé à part les boissons à emporter (en bouteilles)
  • Vous disposez d’une petite table d’appoint à l’extérieur
  • Vous pouvez traîner en chaussettes détente
  • Vous avez un lit et des canapés à disposition, une petite sieste ?

Le mot des patrons (Christèle et Thierry) :

Nous avons voulu créer un espace dédié aux strasbourgeois malgré la proximité de Grand’rue qui est évidemment très touristique. Nous souhaitons que ceux qui souhaitent travailler, ceux qui souhaitent passer un bon moment dans le calme puissent le faire chez nous, en toute tranquillité et avec un bon café.

***

Anticafé Strasbourg

1 rue de la division Leclerc
67000 Strasbourg
Ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 21h00 et le samedi et dimanche de 10h00 à 21h00

09 87 33 45 19

La page Facebook
Le site internet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here