Hier soir, l’antenne bas-rhinoise de l’association nationale « Osez le féminisme ! » a publié un communiqué sur sa page Facebook ; elle y accuse un bar strasbourgeois d’utiliser « des thèmes pornographiques, violents et dégradants » pour nommer ses cocktails. Un fait avéré qui ne date pas d’hier.

« Grosses pipes pour vierges effarouchées » ou « Punie par deux bites », tels sont les noms des cocktails à la carte du bar strasbourgeois l’Idéal. Situé rue des Juifs, cet établissement ouvert en 2003 vient d’être épinglé par l’association Osez le féminisme 67, qui dénonce dans un communiqué des intitulés « à caractère pornographique », pour certains faisant « clairement l’apologie du viol » — par exemple, le cocktail « Esclave sexuel forcé à sucer ». Une réalité dont s’étaient déjà émus de nombreux internautes, dans les avis Google et les avis TripAdvisor notamment, ces dernières années…

Un avis laissé sur TripAdvisor en 2016 (et il y a pire…)

Sur Facebook, l’association féministe accuse « une utilisation sexiste du marketing », qui insulte les femmes et banalise les violences sexuelles, en sus de la pornographie : « Si Punie par deux bites (sic) peut être le nom d’une boisson qu’on commande au serveur, est-ce que cela signifie que c’est acceptable ? Que c’est drôle ? Que c’est sans conséquence ? » OLF 67 demande le retrait immédiatement d’une carte « vulgaire, offensante et sexiste », qui n’a « rien d’humoristique » puisqu’elle décrit « des actes de tortures qu’elle légitime ». Le bar n’ouvrant qu’à 20 heures ce soir, la réaction du gérant se fait attendre.

La carte en question (source)

Photo de couverture : Ludovic Enkler

5 COMMENTAIRES

  1. Autant le bon goût de la carte laisse à désirer, autant je ne vois ce qu’il y a de sexiste. A part 2-3 termes spécifiquement féminins, la plupart des pratiques décrites sont accordées au masculin/neutre alors même qu’on s’attendrait à en voir certaines au féminin si la carte était dans une logique sexiste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here