Strasbourg c’est la Champion’s League Coupe de la Ligue ! Après une saison dernière difficile mais riche en émotions, le Racing fait une nouvelle fois vibrer les cœurs et les cordes vocales cette année, avec son parcours parfait en Coupe de la Ligue. Désormais, le club n’est qu’à un match d’aller à Lille jouer la finale. Avant ça, il faudra tout de même l’emporter contre Bordeaux ; un avantage de poids pour nos bleus et blancs : le match se joue à la maison ! Pour aller les encourager, ainsi que pour profiter d’une ambiance de dingue, Pokaa vous donne toutes les infos billetterie !

La très belle saison du Racing

Alors que l’année 2017/2018 avait connu des hauts mais aussi de bons gros bas, le Racing réalise pour le moment une saison 2018/2019 de très haute facture. En plus d’une excellente 7ème place à l’issue de la 20ème journée de Ligue 1 Conforama, avec en outre la 3ème meilleure attaque, nos petits bleus sont encore en lice dans les deux coupes nationales. Si, en Coupe de France, la finale est encore loin, en Coupe de la Ligue en revanche, c’est une autre limonade.

Des Strasbourgeois libérés après leur victoire aux tirs au but contre Marseille en huitièmes de finale. De gauche à droite : Jonas martin, Lebo Mothiba, Dimitri Liénard, Anthony Caci, Youssouf Fofana et Pablo Martinez. Crédit @Media365.

En effet, le Racing est en demi-finale de cette compétition. Pour y arriver, les Strasbourgeois n’ont pas pris les chemins les plus évidents, puisqu’ils ont dû battre Lille (2ème de Ligue 1), Marseille (8ème) et Lyon (4ème), ces deux derniers à l’extérieur !

Lamine Koné (au centre), second buteur pour le Racing lors de la victoire à Lyon 2 à 1. Crédit @Le Télégramme

Si contre Lille, la victoire 2-0 à domicile ne souffrait d’aucune contestation, Strasbourg a dû puiser dans ses réserves pour éliminer loin de ses bases deux équipes supposément plus fortes qu’elle. Marseille a été éliminé aux tirs au but, grâce à un super Kamara, tandis que Lyon s’est cassé les dents sur un mur bleu très solide, avec en plus la réussite qui font les belles campagnes.

Tout cela est donc une belle récompense, mais aussi une preuve de la solidité d’un groupe qui vit très bien et réussit à sortir de jeunes du centre de formation qui se révèlent décisifs dès qu’on les appelle (Caci, Zohi et Fofana, pour ne citer que les plus importants).

Les infos billetterie qui font plaisir

Maintenant que les compliments sont donnés, passons aux choses pratiques : la billetterie. Les matchs de coupe obéissent à un régime différent que celui des matchs de championnat : en effet, la billetterie est ouverte pour les abonnés depuis le 15 janvier dernier. Si c’est votre cas, vous avez donc jusqu’à dimanche 23h59 pour acheter votre place, soit celle de votre abonnement, soit une autre, dans la limite des places disponibles. Pour les non-abonnés, il faut attendre quelques jours encore.

Parfois, une image vaut un article de Pokaa. Crédit @Racing Club de Strasbourg Alsace

Dès lors, la date à retenir est celle du lundi 21 janvier. À partir de 18h, tous les billets qui n’auront pas été pris par les abonnés seront remis en vente, avec évidemment ceux qui n’étaient pas détenus par les abonnés. Avec plus de 19 000 abonnés sur un stade d’un peu plus de 25 000 places, il restera des places, mais ces dernières seront rares et risquent de partir rapidement.

En outre, elles ne seront pas données. Si les abonnés bénéficient de tarifs préférentiels, vous allez les payer comptant. Les prix vont de 18 à 85 euros, selon le placement que vous choisirez, avec des tarifs réduits possibles. Un petit conseil, si être debout ne vous gêne pas, privilégiez les populaires ou encore les Ouest basses. J’ai conscience que les prix peuvent refroidir certains, surtout les non habitués, mais je vous promets que l’ambiance de feu sera là pour vous réchauffer !

Il ne reste donc plus qu’un match au Racing avant d’atteindre la finale d’une compétition nationale, exploit que le club n’a plus réalisé depuis maintenant 14 ans. Heureusement, les joueurs pourront compter sur le soutien indéfectible de plus de 25 000 personnes, prêtes à embraser la Meinau, pour une soirée qui s’annonce exceptionnelle. Parce que, quand il s’agit d’encourager nos bleus et blancs, nous ne sommes pas onze, mais bel et bien des milliers !

Crédit @AFP – Patrick Hertzog

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here