Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Sorties de la semaine : nuit électro dans une usine, brame de cerf et tea time

0 lecture
Publicité
Publicité

Voilà l’automne, WINTER IS COMING d’ici peu on ne pourra plus sortir sans avoir l’impression d’être au-delà du Mur de Jon Snow : bienvenue le tartinage de labello et de crème pour les mains. Du coup, j’ai concocté un petit programme sympa plein de fêtes, de bières, de retrouvaille avec la nature et de petites surprises tant qu’on peut encore sortir sans perdre un bout de nez. 


Programme pour une semaine entre soirée électro dans une usine, brame de cerf matinal et tea time insolite


  • CÉLÉBRER COMME IL SE DOIT LES 20 ANS DE LA LANTERNE

>> Vendredi et samedi, la Lanterne fête son anniversaire. Voilà 20 ans que le bar accueille des joyeux fêtards de toutes générations, et pour célébrer cela comme il se doit, il faut dire qu’il s’est fait beau. En effet, après rénovation, le voilà plus looké que jamais : le week end promet d’être fort en émotions. Tout débutera vendredi soir, à partir de 20 h avec Cash Poney Club, duo entre un bassiste et un beatmaker, qui proposent de la musique électronique funky et cosmique; s’en suivra l’incontournable groupe de blues des temps modernes, Dirty Deep, pour un concert grungy. Enfin, à partir de 23 h et jusqu’à 4h, Vladimir Poutnik, DJ à moustache totalement barré, prendra la relève pour te faire danser jusqu’au petit matin. Et samedi, on continue sur la même lancée, avec Lériks et son groove, funk, rock aux accents latinos et reggae, suivi de DJ Captain’acab. Évidemment le week-end sera rempli d’autres chouettes surprises concoctées par l’équipe et ce sera l’occasion de découvrir la toute nouvelle carte. En savoir plus. 

  • DÉGUSTATIONS DE BIÈRES, DJS ET PERFORMANCES DANS UN VIVIER D’ARTISTES

>> Vendredi, samedi et dimanche, l’histoire du Parc Grüber, ancienne brasserie devenue aujourd’hui vivier d’associations et d’ateliers d’artistes, sera célébrée avec un programme de toute beauté.  En effet, la Drêche y organise un événement sur tout le week-end, qui mêle dégustation de bières, rassemblement de savoirs-faire, mais aussi des concerts éclectiques, des jeux en bois, une scène ouverte, des performances artistiques… Enfin bref de quoi passer un week-end qui va émerveiller tes yeux, égayer tes oreilles, et faire fondre tes papilles. Que tu veuilles goûter à la quinzaine de bières issues de sept micro-brasseries locales, te trémousser lors de concerts stylés, venir admirer les talents et techniques ancestrales des brasseurs locaux ou les performances artistiques des habitants du parc Grüber et de leurs invités, tout a été mis en place pour te combler. Tu pourras même repartir de ce week-end avec un petit sous-bock sérigraphié et imprimé en souvenir. Tu sais ce qu’il te reste à faire. En savoir plus.

  • ADMIRER L’EXPO NEW YORK IN/OUT DE CHARLELIE COUTURE

>> A partir de samedi à 18 heures à l’Aeden Gallery, c’est le vernissage public de l’expo NEW YORK IN / OUT par CharlElie Couture. Alors ce monsieur de 62 ans si tu ne le connais pas déjà,  vient de Nancy et vit entre la France et les États-Unis. On peut dire que c’est un artiste aux multiples talents puisqu’il est à la fois musicien, chanteur, compositeur, écrivain, graphiste, et photographe. Eh oui il y en a comme ça qui ont été touché par la grâce à la naissance, moi je n’arrive même pas à faire un bonhomme en pâte à modeler.  Enfin bref, CharlElie Couture est doué dans un tas de domaines.  De retour en France, il honore par sa présence l’invitation à une première expo solo à l’Aeden Gallery à Strasbourg. L’exposition « NEW YORK IN / OUT » présente une vingtaine de toiles et sculptures venant tout droit de son atelier new-yorkais, nous invitant à l’errance dans les rues de New-York. L’exposition restera en place jusqu’au 28 octobre. En savoir plus.

  • COURIR POUR LA BONNE CAUSE

>>  Dimanche, c’est la 8 éme édition de la course féminine La Strasbourgeoise. Deux épreuves de 5 km (course ou marche) sont proposées pour soutenir la recherche et la lutte contre le cancer du sein. Chaque année, environ 15 000 personnes participent à la course. 1 inscription équivaut à 5 euros reversés à l’association de lutte contre le cancer du sein. Autant dire que la Strasbourgeoise est un des plus gros événements strasbourgeois soutenant la cause. Alors toi aussi inscris toi et file ton petit coup de pouce. On est toutes concernées. En savoir plus.
 

  • ASSISTER AU PUISSANT BRAME DU CERF

>> Dimanche aux aurores, le Parc Animalier de Sainte-Croix propose uniquement sur réservation une matinale Brame, afin d’assister au son des amours des cervidés. Si vous n’y avait jamais été, le Parc Animalier de Sainte Croix, c’est le 1 er Parc de faune européenne en France. Moi qui ai horreur des zoos, je suis toujours totalement subjuguée par cet endroit où les animaux évoluent dans de grands territoires, en semi-liberté. Il n’accueille que des animaux de la faune européenne (tu n’y verras pas d’ours polaire) et aide à la réintroduction, des loups par exemple. Avec 320 000 visiteurs annuel, le parc est un lieu unique dans le quart Nord Est de la France pour l’observation du brame du cerf. Aussi pour en profiter pleinement ce dernier propose tous les dimanches jusqu’au 14 octobre 2018 un dispositif de découverte expliquant de manière précise et pédagogique le comportement des cerfs. Pour y être déjà allé je recommande à cent pour cent cet endroit tenu par de véritables passionnés de la nature. En savoir plus. 

  • ALLER VOIR LE BOULEVERSANT DOCUMENTAIRE « OF MEN AND WAR »

>> Mardi soir, dans le cadre de l’exposition « Cauchemars du passé : douleurs et démences dans les tranchées » qui se tient au Musée Alsacien, le musée d’art moderne projette le film « Of Men and War ». Le film raconte l’histoire d’hommes qui retrouvent leur vie ainsi que leurs proches après avoir été sur le front en Afghanistan ou en Irak. Des hommes qui peinent à retrouver leur identité, dévorés par les images qui hantent leur esprit. Pour eux, le retour au pays est une longue et douloureuse errance. Partis combattre pour l’Amérique, les douze guerriers de « Of Men and War » (Des hommes et de la guerre) sont rentrés du front sains et saufs mais l’esprit en morceaux, consumés de colère, hantés par les réminiscences du champ de bataille. Leurs femme, enfants et parents ne les reconnaissent plus et les regardent, impuissants, se débattre contre d’invisibles démons. Guidés par un thérapeute pionnier des traumatismes de guerre, ils vont peu à peu tenter ensemble de mettre des mots sur l’indicible et de se réconcilier avec eux-mêmes, leur passé, leur famille.  En savoir plus. 

  • S’OFFRIR UN TEA TIME A LA MARIE-ANTOINETTE

>> Tous les jours jusqu’au 16 novembre, de 15h à 19h, Le Bouclier d’Or, salon de thé secret, caché en plein cœur de la Petite France, propose sur réservation de venir déguster du thé et diverses gourmandises au milieu d’antiquités baroques et à la lueur de chandeliers d’argent comme à l’époque de Marie-Antoinette. On peut ainsi y profiter d’un moment hors du temps entre dégustation de pâtisseries variées, tartes maison et véritables scones anglais. Toasts sucrés et salés, thés et infusions, cocktails fruités, vins et champagnes, viendront accompagner l’ensemble le tout dans une ambiance musicale apaisante entre Lully et Bach. Do you want a cup of tea? En savoir plus.

  • FAIRE LA FÊTE DANS UNE DES PLUS GRANDES FRICHES INDUSTRIELLES D’EUROPE

>> Samedi soir, de 23 h à 8h du matin,  Bass Couture réunit une line-up digne des plus grands clubs d’Europe dans une ancienne usine textile de 100 000 m2 à Mulhouse.  C’est  dans le décor époustouflant du bâtiment 75 de DMC qu’aura lieu cette soirée à la programmation exigeante. 10 000 m2 d’espaces quasi-inexploités, qui seront le temps d’une nuit le QG des amoureux du mouvement artistique underground. Au programme, un B2B entre Cabanne, grand maître de la minimale française et Varhat prodige local de musique électronique pointue aux reflets micro-house et techno. S’en suivra le maestro de la house new-yorkaise, Point G. Enfin pour clore le line-up en beauté, une petite touche de féminité. La berlinoise Cinthie, incontestable figure de proue de la scène house berlinoise, dont la réputation n’est plus à faire finira de vous faire décoller sur la comète.Pokaa t’en parle plus en détails ici

  • CLUBBER TOUTE LA NUIT

>> Vendredi, Lola Palmer vient faire chavirer le Rafiot. Lola Palmer est une artiste incontournable de la scène électro ukrainienne. Elle est sans conteste une des meilleurs DJs « deep / dub techno » du milieu. Elle sera ce soir au Rafiot pour un set que vous n’êtes pas prêt d’oublier.  En savoir plus.

>> Samedi, à la Laiterie la Closely investit la Laiterie de 23h45 à 5h et invite Thomas Brand de Karlsruhe et Dïme pour une nuit électrique. Les Closely sont devenues les soirées électro de référence à Strasbourg. Organisées dans des lieux atypiques, tels qu’un tennis Club, un immense resto asiatique, une salle de boxe ou encore une ancienne usine classée monument historique, elles accueillent toujours des têtes d’affiche d’exception. Et en plus c’est gratuit! En savoir plus. 

>> Samedi, pour son 5 ème événement au Molodoï, Strasbourg Curieux, propose une soirée éclectique avec du théâtre, des concerts et des Djs. Au programme, à partir de 21 h, de l’impro avec les incroyables Simone, différents concerts de rock, du live coding, et de l’électro à partir de 2 h et ce jusqu’au petit matin. Une petite scène sera installée pour animer les changements de plateau ainsi qu’un espace Chill pour se sentir comme à la maison. Aussi des animations ont été mises en place, telles que du mix au casque, des portraits en live, un photomaton… et de quoi se restaurer. En savoir plus. 

>> Jeudi, au FAT c’est soirée Shake your Groove thing, avec Winston Smith et Waxist, qui a été l’un des premiers à fouler le sol du bar à son ouverture. Il revient ce soir pour vous proposer un set funky, soul, boogie et disco. De quoi se mettre en jambe pour le week-end. En savoir plus. 

>> Samedi, au Kalt, c’est Pariah génie de la techno anglaise, qui sera derrière les platines. Il est jeune, talentueux et il faut l’avouer pas désagréable à regarder. La soirée dure jusqu’à 7h. En savoir plus.

BONNE SEMAINE LES PETITS BIGOUDIS ! 

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Sorties de la semaine : nuit électro dans une usine, brame de cerf et tea time

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !