titre

Ce n’est un secret pour personne, la France est fan du Japon et réciproquement. Les liens culturels n’ont jamais été aussi forts entre nos deux pays. Dans l’hexagone, le soft power culturel japonais est peut-être dépassé uniquement par celui des États-Unis (oui, j’extrapole un peu). La jeunesse française a embrassé depuis plusieurs années maintenant les mangas, les animés, les cosplays, les jeux-vidéos les haikus et bien plus encore. Qui n’a jamais lu un Naruto, regardé un épisode de DragonBall, un Miyasaki ou joué à Pokemon, Mario ou Zelda?

Pour autant, peu d’entre nous ont exploré le versant peut-être plus traditionnel de la culture japonaise. Le festival Arsmondo organisé par l’Opéra National du Rhin (et soutenu par beaucoup de partenaires) est l’occasion d’ouvrir certaines portes et de se plonger dans la littérature, l’opéra, la musique, la danse ou encore le cinéma nippon et ce, du 2 Mars au 15 Avril dans différents endroits de Strasbourg. Et, spoiler alert, il y a même au programme un concours de cosplay

Photo ; Victor wilhem

Première édition d’un festival qui veut vous donner les clés de l’accès à différentes cultures du monde.

C’est l’occasion de découvrir différents grands écrivains japonais comme Mishima ou Murakami à travers leurs œuvres et une série de conférences. Le premier est un écrivain qui s’est inspiré d’un fait divers pas comme les autres: un moine bouddhiste crame un temple célèbre de Kyoto « Le Pavillon d’Or » pour à priori aucune raison. L’événement marque le Japon de l’après-guerre et Mishima en fait un livre qui cartonne. Son ami Mayuzumi en compose un opéra qui fait fureur à Berlin. Depuis, Paul Daniel (directeur musical de l’opéra de Bordeaux invité à diriger l’orchestre philharmonique de Strasbourg pour le Pavillon d’Or) et le metteur en scène Amon Miyamoto se sont réunis pour reproduire cet opéra à l’OnR. En parallèle, une série de conférences (dont une bonne partie à la BNU) auront lieu autour de l’œuvre, de l’auteur et de l’histoire de ce monument historique brûlé par un moine.

Le « Palais d’Or » reconstruit

Le deuxième, Haruki Murakami est également un très grand écrivain japonais, voire le plus lu et étudié dans le monde ! Le festival Arsmondo est l’occasion de mettre en place le premier colloque international académique en Europe sur son œuvre… mais aussi de comprendre les enjeux de traduction et d’échanges culturels à travers la littérature.

Mais au-delà des conférences et des opéras, beaucoup d’autres animations insolites seront proposées. Par exemple, le 25 mars, plusieurs ateliers seront proposés à l’Opéra :  manga, calligraphie, origami ou encore pixel art. A priori, ça devrait être axé pour le « jeune public », mais rien ne vous empêche d’y assister.

programme arsmondo japon

Par ailleurs, une grande part du festival est accordée à la musique et le cinéma nippon. Près d’une vingtaine de films sont proposés au cinéma L’Odysée à partir du 1er mars. Pour la musique, plusieurs concerts sont proposés à l’Opéra pour ouvrir ses oreilles et son « regard sur la création musicale contemporaine japonaise ».

Tout ça pour vous dire : il y a plein de trucs dont une bonne partie gratuite qui sont là pour vous faire entrer dans l’univers magnifique et fascinant du japon ! Vous pouvez retrouver le programme complet ici.

Crédits photos cosplay: Victor Wihelm


Festival Arsmondo Japon

Plusieurs endroits, différents horaires

du 2 Mars au 15 Avril

sur Facebook

 

Le « Palais d’Or » reconstruit – Crédit: Coraline Lafon/Pokaa

DCIM101GOPRO
titre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here