Pendant que les quais vénitiens s’assèchent tristement à cause des mouvements lunaires, à la Krutenau, entre le living et le café des anges, s’ouvre un nouveau bar sur le thème de la lune bleue. Le top départ, c’était le weekend dernier : on y était avant l’arrivée des troupes et on vous en touche un mot. Retour en images sur l’ancien Rock City devenu Blue Moon au 24 rue des poules.

Le quartier est bien connu des étudiants et des passants qui souhaitent rejoindre les différents quartiers de la Krutenau, pour se bourrer la gueule, faire la teuf le weekend ou juste vivre une vie normale la semaine. La rue des poules, où se trouve l’enseigne, est finalement traversée plus de nuit que de jour par les déambulations des fêtards qui migrent entre les nombreuses adresses nocturnes du quartier. Les habitués du Rock City, qui trônait ici dans le passé, regrettent leur QG mais pas de panique, à la place le Blue Moon renait.

La devanture est soignée, le bleu lunaire est assez inhabituel et attire le regard, dans un quartier historique comme celui-ci. Habituellement, il est difficile de laisser exprimer sa créativité sur les mûrs de sa maison ou de son enseigne, même si les arts déco ne sont qu’à deux pas. Les luminaires sont sympa, le style extérieur est réussi – même si le tapis rouge est selon moi de trop, on est pas des Kardashians.

En entrant, on sent l’odeur de la nouveauté : les peintures et les raccords sont frais et les derniers détails viennent d’être ajustés. La décoration est multiple : à l’entrée, un coin cosy avec des canapés à imprimés, le style est très graphique, dans des couleurs pastel. Merci aux designers scandinaves. C’est beau, frais, 100 % contemporain, passe partout mais selon moi ça manque un peu d’originalité par les temps qui courent. A l’arrière de la salle, en contournant le bar, un coin plus boisé avec décorations végétales minimalistes pour siroter son breuvage tranquillement. J’aime le coté multi ambiances. C’est un véritable lieu de vie et d’échange.

A la carte, softs, boissons chaudes et digestifs classiques, une sélection de shooter un peu fun comme Malabar ou Carambar, une belle sélection de Gins, de Rhums, de Wiskys, de Olééé Tequilas. La carte de vins a été sélectionnée spécialement par le sommelier du Buerehiesel : pas dégueu ! La sélection est originale et les prix abordables. Les cocktails sont tous des créations originales de notre Hôte qui a eu la chance de les tester au prestigieux Sofitel… satisfaction assurée!

Au niveau des mousses, on peut remarquer que la Blue Moon, une bière très consommée aux US, est proposée en bouteille : original. On peut aussi déguster une bière aux coings : à tester. En pression, les bières classiques comme Météor ou la Kasteel Red. La pinte de Météor est à 4,5 € et toute la semaine l’Happy Hour les fera couler à flots pour 3 € la pinte ! Par exemple, le Mojito et la Pina seront proposés à 5 €, YOU-HOU ma vie est foutue. Les whiskys japonais sont également à l’honneur pour les connaisseurs.

Le Blue Moon est donc une belle surprise qui doit désormais faire ses preuves au milieu du panel des nouveautés strasbourgeoises. Le bar se veut être un endroit où se retrouver en semaine autour d’un verre en Happy. On y retrouve les codes d’un bar chic adapté aux étudiants et à leur porte monnaie, tout cela dans un cadre léché qui n’a rien a envier aux grands. Le weekend, le matching canap + cocktails fait du Blue Moon un endroit parfait pour commencer sa soirée, ou la finir, car la sono vous attend.


LE BLUE MOON

Adresse : 24 rue des poules
Horaires : de 17H00 à 1H30 la semaine et de 17H00 à 4 H00 le weekend

Happy hour de 17H00 à 20H00

La page Facebook du « BM » pour les intimes

Amour et Bienveillance


titre

1 commentaire

  1. Belle surprise en effet! Voilà un endroit au top: un bar joliment refait, une carte de cocktails à tomber (essentiellement des créations, et elles valent le détour), des partenariats locaux avec les artisans du coin, et une équipe très sympa, qui vous met à l’aise instantanément et reste aux petits soins pendant votre soirée. Bref, l’endroit qui manquait à Strasbourg! Merci Pokaa pour le bon tuyau!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here