titre

Seriez-vous encore à la recherche du restaurant qui vous, le ou la fera vibrer pour la Saint Valentin ? Mercredi dernier on a sorti la chemise pour aller tester Terroir & Co, le restaurant du Sofitel, et ce qui est sûr c’est que ça pourrait bien vous intéresser.

Situé place Saint Pierre le Jeune, à deux pas de la place Kléber et aux pieds de l’imposant Sofitel, ce restaurant a été repris il y a peu par un chef de renom, l’ancien propriétaire du superbe restaurant Clos de la Garenne de Saverne aujourd’hui fermé. Expatrié depuis peu dans la capitale alsacienne, cet homme exigeant propose une cuisine locale, « de terroir », moderne et sophistiquée, dans un cadre à la fois chic et décomplexé. Les gars, on est au Sofitel quand-même. Ici, les serveurs vous accueillent en costume et nœud pap’, et surtout, absolument tout est fait maison. L’originalité et la qualité du lieu reposent d’ailleurs sur le fait que la très grande majorité des produits utilisés sont issus des productions locales et alsaciennes – leur origine étant systématiquement spécifiée sur la carte. Bref ça vaut le coup d’œil et de fourchette… de porte-monnaie aussi, il faudra évidemment allonger quelques billets.

Nous nous y sommes rendus mercredi dernier vers 13 heures, et le restaurant affichait quasiment complet. Nous avons été chaudement accueillis, débarrassé de nos manteaux, et directement installés à notre table réservée pour passer l’apéro : on a choisi deux bières à la pression dont une bière locale vraiment appréciable. Elles étaient accompagnées de chips maison accompagnés d’une petite sauce citronée, le grand luxe.

Chaque jour, Terroir & Co propose un menu du jour à 22 ou 27 euros ; mais nous avons préféré nous pencher sur la carte fixe qui nous donnait vraiment envie. Au programme, cinq entrées, cinq plats, et cinq desserts renouvelés selon les saisons et aux descriptifs vraiment très tentants. Difficile de choisir par exemple entre :

  • en entrée : La truite saumonée en sashimi, salade de pommes de terre ratte et caviar avruga ; ou Le veau en pâté en croûte au foie gras, pickles de choux fleurs multicolores ; ou encore L’endive en salade sur un houmous au cumin et citrons confits … de 13 à 16 € ;
  • en plat : Les noix de Saint-Jacques françaises justes saisies, salsifis à la badiane, crème vanille réglisse ; ou le dos de cabillaud sauvage à la vapeur, tombée de poireaux et carottes de couleurs poêlées ; ou encore L’entrecôte de veau, patates douces en gratin, gingembre et sauce curry … de 17 à 28 € ;
  • en dessert : L’assiette des plus beaux fromages de notre région ; ou L’Amer en sirop, variation autour des agrumes ; ou encore la pomme poêlée et compotée, Dampfnudel caramélisée, glace vanille (pour laquelle j’ai craqué !) … de 9 à 12 €.

La carte des vins envoie également la sauce puisqu’il parait que c’est la seule proposant l’intégralité des 51 grands crus d’Alsace à Strasbourg. Ils sont d’ailleurs exposés sur l’un des murs du restaurant, c’est impressionnant. Pour notre part nous avons choisi deux verres de Crozes Hermitage (loin de notre douce terre natale, mais excellents). En entrée, nous avons choisi L′oeuf bio en meurette, pissenlits et truffe noire de la Ferme Goettelmann à Meistratzheim (14 €) et le topinambour et sa noix de Saint-Jacques française en espuma, à l′huile de colza au citron de la Ferme Nicole Muller à Griesheim Sur Souffel (15 €). Puis en plat, le chevreuil fumé et son embeurrée de choux d′hiver, sauce poivre vert et menthe, accompagné de spaetzele aux marrons (28 €), et le plat végétarien de la carte : un chou farci de nouilles chinoises, carottes sanguines, bouillon de légumes (17 €) pour moi. Bon, je reconnais que les intitulés sont longs, mais non inutiles parce que tout dans l’assiette est bien présent. Par ailleurs, j’ai beaucoup apprécié le fait que le chef propose systématiquement des solutions végétariennes, et pour le coup très originales ! La petite association façon cuisine fusion m’a beaucoup plu !

À leur arrivée, les assiettes étaient vraiment bien dressées, dans une superbe vaisselle (elle aussi locale), et surtout sans chichis pour respecter l’aspect « terroir ». J’ai vraiment apprécié. À la dégustation… aucune surprise, c’est une explosion de saveurs en bouche. Les produits sont frais et vraiment respectés. On sent chaque subtilité, chaque acidité, chaque tonalité… tout est bien à sa place. Pour faire bref, on est dans ce que je qualifierais de grande gastronomie. Les topinambours en espuma étaient incroyablement onctueux, la Saint-Jacques parfaitement cuite… Les morceaux de truffes énormes, le chou farci très parfumé, et le chevreuil, qui est arrivé dans son petit fumoir, avait une cuisson et un goût exceptionnels. Aucune fausse-note pour ce repas tout en finesse. Nous l’avons d’ailleurs terminé avec deux desserts : la pomme (avec des pommes de Schnersheim) déclinée en compote et pommes au four, accompagnée de Dampfnudels (les meilleurs que j’ai jamais mangé) ; et LE NUT′ALSACE un entremets au chocolat croquant et en glace entièrement préparé avec du chocolat de chez Jacques Bockel de Saverne. Là aussi, impossible de ne pas terminer nos assiettes. Je crois que les photos parlent d’elles-mêmes, les dressages aussi étaient dingues, du grand art. On s’est régalé.

Est alors arrivé le passage de la note… addition totale, 124,40 €. On s’y attendait  faut dire, mais on a quand même été un peu surpris par le prix des verres et des boissons. Mais bon, ils étaient affichés, on n’a pas tellement d’excuses. L’addition était accompagnée de deux petits kouglofs maison à la fois croustillants et incroyablement moelleux. On était plein, difficile de les terminer… mais qu’est-ce que c’était bon !

En résumé, Terroir & Co c’est un peu de la gastronomie de proximité qui respecte les producteurs et les produits locaux, qui privilégie les circuits courts et surtout sublime notre région grâce à une cuisine moderne et toute en finesse. Que ce soit pour un repas d’affaires ou un dîner romantique en amoureux, il faudra néanmoins y consacrer un certain budget même si on vous le dit, le prix en vaut la chandelle.

En petit bonus, sachez que le restaurant propose un menu Saint Valentin à 90 € du 14 au 17 février 2018. Tout le programme est à retrouver sur leur site internet ou leur page Facebook.

  • Les + :

– Une cuisine de terroir, subtile et moderne
– Le respect des produits
– La valorisation des circuits courts et des produits locaux
– Un cadre à la fois chic et décontracté

  • Les – :

– Les prix (à réserver pour de belles occasions, où en prenant le menu du jour)
– Ambiance un peu guindée


TERROIR AND CO

Adresse : 4, Place Saint-Pierre le Jeune
Téléphone : 03 88 15 49 10
Horaires :
Lundi au vendredi : 12h00- 14h00 et 19h00-22h30
Le samedi : 19h00-23h00
Fermé le dimanche
Site internet
Facebook


 

titre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here