Un peu de syndrome de Peter Pan, une bonne dose de Manga et une rasade de potes passionnés, voilà ce qui gravite autour de Xavier et Fabrice, à eux deux l’ADN de l’association Kakemono et entre autre, les deux piliers du festival JAPAN ADDICT 2017.

Je suis venu à la rencontre de ces deux grands enfants avec toute mon ignorance, je ne savais rien de ce monde crée autour de le culture Nippone et je n’allais pas tarder à en prendre plein les yeux. Je ne savais pas encore que j’allais me prendre au jeu et réduire en poussière tous mes préjugés.

Lorsque je suis rentré dans le magasin de Xavier et Fabrice, une file de fans et d’habitués faisait la queue pour faire la bise à nos deux potes. Ici tout le monde ou presque se connaît : il faut parfois se frayer un chemin entre les lecteurs et les curieux qui s’amassent dans les couloirs, certains on d’ailleurs leur chaise attitrée, d’autres me confient : “si je pouvais poser mon lit dans un coin ce serait le rêve“.

Moi : on peut se poser quelque part pour discuter 5 minutes de la Japan Addict ? 

Xavier : ouais t’inquiètes on peut faire ça sur le comptoir. Fab, tu peux encaisser monsieur s’il te plait, et t’as vu que Indochine prévoit un album ?

Fabrice : Ah bon, t’as vu ça où ? Monsieur ça fera 2100 centimes s’il vous plait.

Voilà tout l’esprit de l’association Kakemono : on est tous ensemble, pas de chichis, on parle fort et on parle de tout, c’est rien que du kiff et de la passion et c’est ce qui les fait vivre. Et je ne croyais pas si bien dire…

Ce weekend c’est la troisième édition du JAPAN ADDICT. Pour faire court c’est : un championnat d’avions en papier, un Just Dance géant, de la Métamorphose, un tournoi Super Smash Bros Z, des défilés de Cosplay, de la création de Costume et de bijoux, des jeux de cartes, des expositions en tout genre, de la projection vidéo, du Manga (BD et vidéo), de l’hypnose, de la roue artistique, des concerts, accessoirement la célébration de mariage geek en toute tranquillité.

Et surtout, le samedi soir, un festival d’improvisation !

Et tout ça…

Sans sponsors. Aucune entreprise ni aucune subvention n’est derrière ce projet. Les seuls acteurs de cette belle série sont Fabrice et Xavier. « On a seulement fait appel à une entreprise de sonorisation, tout simplement parce que c’est la seule chose qu’on ne sait pas faire ». Pas de trucs à acheter, pas de publicité pour des gadgets mais une véritable fête, une kermess entre potes, juste pour l’amour de la culture japonaise.

Fabrice et Xavier sont des pionniers de la culture « Kawai » et de sa diffusion sur Strasbourg depuis de nombreuses années. Il était une fois, en 2002 au début du projet, un premier shop et 15 stands au milieu de la salle de la bourse… Et aujourd’hui le plus grand Zénith d’Europe est à eux, rien qu’à eux et a leurs 8 000 visiteurs attendus cette année.

Ces deux mecs en barbe et aux t-shirts à motifs chelous sont aujourd’hui les deux seuls moteurs 100% Strasbourgeois qui font avancer ce projet un peu fou. Il regroupe des artisans des artistes, des gameurs, des streameurs, des créateurs, des bénévoles, des passionnés, des beaux, des grands, des petits, des moins grands, des timides, des extravertis, des mecs déguisés, des filles virtuelles, des vieux, des jeunes… tous sont heureux d’être là, dans un univers magique et terriblement accueillant.

La preuve en image :

Forts de leurs 3 voyages annuel au japon, Fabrice Xavier et tous les acteurs de l’ombre qui œuvrent depuis un an à ce projet gigantesque vous invitent ce weekend au JAPAN ADDICT Z3. Tu pourras discuter pépère avec la voix française de Dragon Ball ou de Oui Oui au milieux de tout ce beau monde.

Je te préviens il va y avoir du sourire et beaucoup, beaucoup, beaucoup de passion.


Site web de l’Association Kakemono

Billetterie de la Japan Addict

Boutique + QG de l’association : Le Camphrier, 3 rue de Pâques (Strasbourg)

Rendez-vous samedi pour une première impression dans l’enceinte du Zénith !


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here