Les Funkindustry, le groupe décalé qui défie la scène Strasbourgeoise

0
1614

Des habits tout droit sortis des années disco, une énergie entraînante et une musique qui fait danser, j’ai rencontré les Funkindustry.

Ils sont âgés de 21 à 26 ans, se sont rencontrés au lycée et à la fac il y a 3 ans et ont fusionné leurs compétences pour créer le groupe enjoué qui a conquis le public Strasbourgeois.

Réunis par la passion de la musique Funk, ces 6 jeunes artistes strasbourgeois, qu’ils soient guitaristes, trompettistes, saxophonistes, percussionnistes, batteurs ou chanteurs, font revivre les années 70, avec leur petite touche personnelle.

12976933_1154608881218234_3934336179059925270_oIMG8811Dans le groupe, chacun compose sa musique. Nathan, le chanteur, écrit les chansons avant que le groupe se réunisse pour apporter sa pierre à l’édifice, la mélodie qui lui plaît. Une fois sur scène, vêtus de leurs tenues discos, ils nous transmettent une énergie électrique qui dicte nos mouvements et nous entraîne en osmose.

Dans la foule, on retrouve des personnes de tout âge, passant des quadragénaires venus casser leur routine dodo-tram-boulot, aux étudiants venus pour évacuer leur stress et passer un bon moment.

Après leur premier album Step & Stains, ils prévoient de sortir un second album pour l’hiver 2016. En attendant, vous pouvez les retrouver à la fête de la musique à Sarrebourg et au mois de juillet, le 14 et le 15 pour l’événement Kawati Groove Festival qu’ils organisent de leur propre initiative avec l’association Itawak.

Retrouvez-les sur FacebookYoutube et Twitter


10419601_1147855428560246_5385179519271796899_nIMG_8904IMG_8898IMG_8957IMG_9040IMG_9055IMG_8939

IMG_9049

Photographies : Valentine Zeler.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here