Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Plage, forêt et logements insolites : on a passé des « micro-vacances » à deux pas de Strasbourg

14.9k Lectures
Publicité

☀️ Collaboration commerciale (sans droit de regard) avec l'Office de Tourisme du Pays Rhénan ☀️

Cette semaine, on vous emmène au Pays Rhénan, un territoire situé à environ 30 minutes de voiture de Strasbourg. Facilement accessible, nous y avons passé un week-end aux allures de vacances ! Baignade, activités nautiques, balade en forêt et farniente, mais aussi balades ludiques et rencontre artistique : on vous partage notre expérience pour que vous puissiez, vous aussi, déconnecter en amoureux/ses, entre ami(e)s ou en famille, sans quitter l’Alsace et sans trop dépenser !

Vous le savez, on adore vous faire découvrir des lieux insoupçonnés et des destinations à portée de sac à dos, qui dépaysent sans forcément aller trop loin. Et comme l’été est là et que tout le monde ne peut pas se permettre de partir à l’autre bout du monde, on avait envie de vous proposer des escapades accessibles, qui vous feront quand même vous sentir en vacances !

On vous emmène donc dans un endroit dont on vous parle régulièrement : le Pays Rhénan. Ce territoire, composé de 17 communes allant de Kilstett, au sud, à Roppenheim et Forstfeld, plus au nord, nous a déjà séduit avec ses randonnées au bord du Rhin, ses activités nautiques ou encore ses espaces culturels !

Cette fois-ci, on avait envie de rester un peu plus longtemps dans le coin, pour profiter d’un lieu qu’on avait juste frôlé de loin mais qui nous tentait bien : la Zone de Loisirs du Staedly.

Publicité

Avec sa petite plage, ses activités nautiques, son restaurant italien et surtout ses logements insolites tout confort au bord de l’eau, le camping du Staedly est le spot parfait pour emmener sa famille, ses potes ou son/sa copain/ine prendre l’air, sans avoir à craquer son PEL.

Celles et ceux qui aiment rester à la cool en mode farniente y trouveront clairement leur compte, mais celles et ceux qui ont besoin de pimenter leurs vacances trouveront également largement de quoi s’occuper dans le coin : balades ludiques pour les enfants (et les grands enfants !), visite d’un sentier botanique riche en biodiversité, découverte d’une boutique unique dédiée à l’univers des Bredele ou encore rencontre avec un artiste local, le Pays Rhénan ne manque pas d’animations !

Prêt pour le décollage ? On vous partage notre expérience.

Un air de vacances à deux pas de Strasbourg : le camping et la Zone de Loisirs du Staedly !

Située dans le petit village de Roeschwoog (accessible en train direct depuis Strasbourg), la zone de Loisirs du Staedly offre une multitude de services autour de son vaste point d’eau entouré de verdure.

Baignade (surveillée en haute saison par un/e maître nageur/euse), location de paddle géant, de paddle toboggan, de pédalo ou de vélos électriques, cours de yoga, soirée DJ, cinéma plein-air ou encore table de ping-pong, terrain de pétanque, canoë et jeux de piste : la liste des animations et activités proposées par le camping est longue !

Mais si le Staedly est apprécié des locaux comme des vacancier(e)s, c’est aussi pour sa plage, située dans un cadre naturel préservé. Nous en avons profité en fin d’après-midi, accompagnés par les derniers rayons d’un beau soleil de juin, avec une délicieuse glace italienne à la main. Installés confortablement sur l’herbe, face à l’eau, on avait vraiment l’impression d’être loin de chez nous. On vous avait annoncé des airs de vacances, on ne vous a pas menti !

pays rhénan plan d’eau camping
© Coraline Lafon / Pokaa

Des logements insolites tout confort installés au bord de l'eau

Une fois notre goûter glacé terminé, direction notre logement insolite du soir : le pod. Plusieurs pods sont proposés à la location, pour 2 à 4 personnes, et l’un d’entre eux est accessible aux personnes à mobilité réduite, ce qui est suffisamment rare pour être souligné. Simples, très confortables et tout équipés, ils permettent de profiter pleinement du calme environnant.

pays rhénan logement insolite
© Coraline Lafon / Pokaa

Le gros avantage de ces logements insolites (plusieurs chalets sont également disponibles à la réservation) c’est qu’on profite de l’ambiance camping, sans vraiment être au camping, puisqu’on dort dans un bon lit douillet, qu’on a une salle de bain privative avec tout ce dont on a besoin, et même une petite terrasse pour se relaxer. Et quand le logement est situé juste au bord du point d’eau, c’est d’autant plus agréable !

Un petit jeu de carte, un apéro, quelques chapitres de livre dévorés : le lieu est calme et les couleurs du crépuscules accompagnent cet instant de douceur. On profite de ces moments privilégiés pour oublier le bruit de la ville, et ça fait vraiment du bien.

Ce genre d’hébergement est un très bon compromis pour celles et ceux qui aiment la simplicité, l’accessibilité et le confort sans aucune prise de tête : on arrive, on met ses tongs, et le tour est joué. Niveau tarif, les pods sont disponibles à partir de 80€ la nuit et les chalets à partir de 140€ (pour 2 nuits minimum). Et bien entendu, pour les plus aventuriers et aventurières, des emplacements de tentes et de caravanes existent aussi !

Pour les repas, il est possible de ramener tout ce dont vous avez besoin, car les logements sont munis d’un petit frigo. À noter que le marché hebdomadaire de Roeschwoog, le village à côté, a lieu le samedi matin de 8h à 12h30. L’accueil du camping propose également une petite boutique dans laquelle il est possible de faire des achats de première nécessité et durant l’été, un service baguette / croissants est proposé tous les matins. Mais surtout, le camping dispose de son propre restaurant, pour aller déjeuner ou dîner, et ça c’est vraiment stylé !

image00035
© Bastien Pietronave / Pokaa

Il Forchettonne : un restaurant italien sur le camping

Et justement, il se fait faim ! On se dirige donc à pied vers Il Forchettonne Beach, le restaurant italien du camping.

Tenu par le même propriétaire que le Il Forchettonne de la Wantzenau, cette version « plage » s’est installée presque au bord de l’eau et régale tous les jours les visiteurs/euses, les campeurs/euses et même les locaux/ales, de 11h à 22h.

Ouvert en continu durant l’été, on peut venir y déguster une cuisine italienne diversifiée allant des pâtes aux pizzas en passant par des carpaccios de thon ou de bœuf, des viandes, du snacking, des salades, et bien sûr des glaces qui sont ici faites maison.

Avec des menus de la semaine le midi (entrée + plat pour 13,50 €), des pizzas généreuses aux alentours de 10€ et des plats de pâtes bien gourmands à des prix  raisonnables, toute la famille peut se faire plaisir et bien manger sans trop dépenser.

Et cette année, le restaurant propose une belle nouveauté : le Il Forchettone Lounge, un bar de plage qui vous propose un large choix de cocktails et snacks !

Autour du camping : des tas d'activités à découvrir !

S’il est tout à fait possible de passer plusieurs jours au camping sans s’ennuyer, le Pays Rhénan a tout de même pas mal d’autres cordes à son arc. Et si vous êtes en voiture ou si vous louez un vélo électrique au camping, il est très facile de partir ensuite à la découverte de ce petit bout d’Alsace qui longe le Rhin.

Balades ludiques, sentier botanique ou encore belles adresses pour les gourmand(e)s : voici quelques idées d’activités à ne pas manquer ! 

image00003
© Bastien Pietronave / Pokaa

Des balades ludiques pour découvrir les villages alentours et leurs histoires

Entre deux siestes ou avant un tour de pédalo, les familles qui opteront pour le Pays Rhénan pourront participer à des balades ludiques : des petits jeux de piste sous forme de circuits urbains, qui plairont aux petits comme aux grands.

C’est tout simple : grâce à un petit livret, délivré sur demande au camping ou directement à l’office de tourisme, la famille peut déambuler en autonomie dans les rues d’un village du coin, à la recherche d’indices qui aideront à résoudre une énigme (on peut choisir entre une énigme pour les 7-9 ans, et une autre pour les plus de 10 ans).

On observe, on déchiffre, et on en profite en même temps pour découvrir le patrimoine local et l’histoire du village. De notre côté, on a choisi celui de Roeschwoog pour notre exploration, mais plusieurs villages ont leur propre balade ludique, comme Offendorf ou Gambsheim.

Sur une distance de 3,50 km, deux heures maximum sont nécessaires pour parcourir les rues, repérer des dates sur des façades de maisons anciennes, pour dénicher des symboles cachés ici et là. Un chouette moment, à la fois ludique et convivial, qui pousse à la curiosité !

Bredele boutique : un magasin unique en Alsace du Nord !

Et en parlant de curiosité : au milieu du village de Roeshwoog se cache une boutique assez unique, dédiée à un produit que l’on ne pensait pas retrouver en plein été : le Bredele !

Si on vous en parle, c’est que le lieu mérite le détour, car Aude Martz et Sébastien Lett, les gérant(e)s, ont un sacré parcours ! L’histoire commence en 2012, par le lancement d’un blog de recettes de Bredele très bien référencé. On y retrouve encore les meilleures recettes d’Aude, transmises de génération en génération.

Année après année, l’engouement pour le blog n’a cessé de grandir, et il a poussé le couple à ouvrir une boutique marchande en ligne, totalement dédiée à l’univers du petit sablé que l’on ne présente plus. Emporte-pièce, moules, décorations pour pâtisserie, ustensiles de cuisine et bien plus encore : on y trouve tout le matériel pour se régaler.

À force de sollicitations et de demandes, le commerce est devenu une activité à plein temps pour le couple qui trouvait toujours d’autres idées pour séduire les pâtissier(e)s de tous les horizons.

En 2019, c’est pour répondre à la demande croissante de leurs client(e)s des quatre coins du monde, que la boutique de Roeschwoog ouvre ses portes : un établissement unique à la gloire d’un biscuit qui n’en finit pas de plaire.

Des milliers d’emporte-pièce sur toutes les thématiques possibles et imaginables, des idées pour Pâques, Noël ou pour des occasions diverses, des moules, des accessoires, de l’épicerie fine : les pâtissier(e)s en herbe ou les plus confirmé(e)s trouveront de quoi se faire plaisir. Et si vous n’y allez pas pour la gourmandise, allez y pour le plaisir de discuter avec Aude et Sébastien, de vrais passionnés qu’on a pris beaucoup de plaisir à écouter !

Des adresses gourmandes à tester

Après votre balade dans le village, si la faim vous guette, vous pouvez opter pour un passage au restaurant Le Lion d’Or, ou pour le restaurant Au Cerf situés l’un en face de l’autre à Roeshwoog.

Malheureusement, les deux étaient fermés le jour de notre passage. À la place, nous avons donc opté pour une adresse située dans le village d’à côté (Roppenheim) : Le Poulailler.

À la fois auberge et restaurant, l’établissement doté d’une grande terrasse propose deux plats du jour du mardi au samedi (11 €), ainsi que des plats à la carte le soir (burger, salades, cordon bleu, bouchées à la reine…). Et le restaurant porte bien son nom puisqu’au Poulailler, les plats tournent beaucoup autour de la volaille.

Au menu ce midi là, c’était cordon bleu et bouchée à la reine, des plats généreux pour lesquels les travailleurs/euses et les habitant(e)s du coin se déplacent en nombre : à peine quelques minutes après notre arrivée, le restaurant était plein. Pour celles et ceux qui aiment manger copieusement pour un petit budget, c’est l’adresse qu’il vous faut.

En bonus, le lieu propose une petite boutique dans laquelle on trouve des fruits et légumes, des œufs et de la volaille, bien sûr.

Autre adresse gourmande si vous êtes dans le coin : L’Intemporel, un restaurant situé juste au bord du Rhin, à Drusenheim. Ouvert en janvier dernier, le lieu tenu par Fabrice et Nathalie Bienvenot a fait naître un réel engouement depuis son ouverture.

Basée sur l’utilisation de produits frais venus tout droit du marché, la cuisine du chef Fabrice Bienvenot (qui a déjà travaillé dans de belles maisons), est une cuisine maîtrisée, parfois technique, avec toujours de belles sauces pour sublimer les plats.

On retrouve des plats du jour (entrée + plat à 15 euros), des suggestions sur ardoise qui changent très régulièrement, et des plats à la carte qui mettent en lumière de très beaux produits comme le bar entier, le tournedos de bœuf, les gambas, le foie gras, le veau, le canard ou les escargots.

À notre table, et l’avis était unanime, on s’est régalé. En plus, le restaurant dispose d’une belle terrasse, d’un cadre idéal puisque le restaurant donne directement sur l’eau (côté salle), et la décoration est tout en élégance.

À la découverte du sentier botanique de Mittelgrund à Stattmaten

Il y a quelques mois, lors d’un de nos passages au Pays Rhénan, nous avions découvert le circuit du cygne de Drusenheim, en compagnie de Jean-Jacques Merkel, un biologiste qui connaît la forêt et ses habitant(e)s comme sa poche. Cette fois-ci, c’est pour découvrir le sentier botanique de Mittelgrund que nous retrouvons cet amoureux de la biodiversité, avec la promesse d’une balade passionante, au cœur du monde des insectes et des végétaux.

Notre point de rendez-vous se trouve après le pont qui enjambe la Moder, en direction de Fort-Louis, à Stattmaten. C’est là que Jean-Jacques nous attend pour commencer ce circuit pédestre long de 2,7 kilomètres.

Ce sentier, dont une partie est en forêt et l’autre en plaine, est consacré aux nombreuses espèces d’arbres, d’arbustes, de fleurs, et plantes qui cohabitent en parfaite harmonie.

On est là dans un site unique et protégé depuis 1998 par arrêté de protection du biotope : inutile de vous dire que la vie s’y développe, et que l’on y croise aussi bien des plantes rares que des fleurs qu’on aurait jamais pensé voir en Alsace. Tout au long du parcours forestier, des pancartes explicatives permettent aux visiteurs/euses de mieux connaître les espèces qu’ils ou elles croiseront.

Des faux pistachiers, que l’on a pour l’instant pas observés ailleurs en France, des hêtres majestueux, des variétés d’orchidées, du cerfeuil, du thym serpolet, de la sarriette, du fenouil, 150 espèces de plantes herbacées, des fleurs aux couleurs étonnantes, des grenouilles à ventre jaune, des libellules et des papillons par dizaines, et même des familles de blaireaux : la nature est si belle et tellement développée lorsqu’on la laisse tranquille. !

 

Justement, pour que ce petit coin de paradis préservé reste comme il est aujourd’hui, riche d’une biodiversité inédite, il est important de respecter les lieux. Pas de cueillette, ni de dégradation et il est important de bien rester sur les sentiers et de ne pas venir avec son chien. Aussi, comme les moustiques sont particulièrement nombreux en ce moment, on vous conseille de vous couvrir et de vous doter d’un anti-moustique efficace.

Vous pouvez faire cette jolie balade en autonomie, mais si vous souhaitez, comme nous, avoir les anecdotes et les coulisses racontés par Jean-Jacques, n’hésitez pas à contacter l’office de tourisme pour organiser une visite guidée

À la découverte de l’art populaire avec Pascal Hausser

Dernière idée d’activité à faire autour du camping, et pas des moindres : partir à la rencontre de Pascal Hausser, un artiste défenseur de l’art populaire.

L’art populaire, c’est l’art de peindre et d’embellir des objets du quotidien, des objets la plupart du temps artisanaux et faits mains, souvent anciens. Artiste depuis son plus jeune âge, Pascal Hausser a d’abord peint sur des meubles en bois, des pots à lait, puis sur des boules de Noël. Mais sa spécialité, aussi étonnante que cela puisse paraître, c’est la peinture sur œufs !

Défenseur de cette forme d’art qui disparaît peu à peu, Pascal expose ses créations chez lui, dans un petit chalet boutique situé dans sa cour, et dans son atelier ouvert tous les samedis de 10 h à 18 h (ou sur demande). Un arrêt à faire si vous passez dans le coin… Mais attention, vous ne repartirez sans doute pas les mains vides !

Voilà, vous en savez désormais un peu plus sur ce petit coin d’Alsace méconnu des voyageurs/euses que l’on appelle Le Pays Rhénan.

À travers le récit de notre séjour, on a souhaité vous proposer un échantillon de ce qu’il est possible de faire dans le coin, mais de nombreuses autres découvertes sont à faire. Vous pourrez retrouver des dizaines d’idées sur le site de l’Office de Tourisme du Pays Rhénan.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Évasion nature"

À la une

Plage, forêt et logements insolites : on a passé des « micro-vacances » à deux pas de Strasbourg

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Évasion nature”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !