Ici, on n’a peut-être pas la mer… mais on a la Moder ! Comme on commençait sérieusement à étouffer dans nos appartements strasbourgeois, on a décidé de prendre le large direction l’Alsace du nord, pour se mettre au frais dans un cadre naturel. On a donc chopé notre plus belle casquette, une gourde d’eau bien fraîche et de l’anti-moustique, pour partir explorer un territoire parfaitement adapté à notre quête de fraîcheur : le Pays Rhénan.


Ancien village de bateliers, ateliers de potiers ou encore réserve naturelle : à moins de 30 minutes en voiture de Strasbourg se trouve le Pays Rhénan, un petit bout d’Alsace rempli d’histoires et de trésors. Composé de 17 communes, allant de Kilstett, au sud, à Roppenheim et Forstfeld, au nord, ce territoire doit son nom à sa proximité avec le Rhin, ce fleuve symbolique qui représente la frontière naturelle entre l’Alsace et l’Allemagne. L’omniprésence de l’eau au Pays Rhénan offre donc pas mal de possibilités particulièrement intéressantes en plein cœur de l’été. Balade en canoë, déjeuner sur un port de plaisance et bateau électrique : retour sur une journée les pieds dans l’eau !



Au détour de la Moder

Après une petite demi-heure de route depuis Strasbourg, nous nous retrouvons à Drusenheim. Cette commune centrale du Pays Rhénan a la particularité d’être traversée par une rivière : la Moder. Aux bords de l’eau nous attend Sophie, la gérante de H20 passion, une entreprise familiale qui propose depuis plus de 10 ans, des sorties en canoë-kayak, en paddle, mais aussi des formations à la plongée ! Même si la perspective d’aller sous l’eau est tentante, aujourd’hui, c’est le canoë qui nous intéresse. Deux parcours sont proposés : un de 2h, entre Drusenheim à Stattmatten, et un autre de 4h qui va jusqu’à Neuhaeusel. Vu la fatigue de notre équipage, on part plutôt sur la première option. Après nous avoir demandé d’enfiler des gilets de sauvetage, Sophie nous donne les consignes de sécurité, quelques techniques de navigation et c’est parti pour l’aventure.


La Moder, sur laquelle nous naviguons gaiement, prend sa source dans les Vosges du Nord et finit par rejoindre le Rhin vers Beinheim, un village un peu plus au nord. Quelques minutes à peine après notre départ, on se retrouve coupé du monde, entourés par des variétés de plantes et d’animaux en tout genre. Un héron guide notre trajet, en s’envolant à chaque fois que l’on s’approche un peu trop près, des libellules bleues turquoises nous tiennent compagnie et on croise des cygnes et des oies bernaches tout au long de la balade. Très vite, la bande originale de Pocahontas (vous l’avez ?) nous monte à la tête. Le trajet est calme, paisible, on profite du paysage en s’enfonçant progressivement dans la jungle rhénane, dont on vous parlera bientôt plus en détails.


Vers la fin du parcours, d’autres jolies surprises nous attendent : un pont, un peu caché, donne l’impression de naviguer dans un tableau de Manet, et quelques traditionnelles barques à fond plat font leur apparition sur la route. Ces bateaux, autrefois utilisés pour naviguer et travailler sur le bassin rhénan, sont aujourd’hui des vestiges d’une autre époque qu’on prend plaisir à observer de loin. En tout cas, cette balade en canoë donne envie de s’éterniser et invite clairement à la contemplation. Un chouette moment à partager avec ses copains/copines ou en famille, parce que, c’est sûr, les enfants vont adorer ! Petit conseil tout de même : pensez à prendre un bon anti-moustique car le mélange de la chaleur et de l’humidité, ça rameute les bestioles.


C’est la kiffance au port de Plaisance

Une fois nos canoës amarrés à Stattmatten, après 2h de pagaie sous le soleil, nos estomacs commencent à crier famine. La pause déjeuner est donc joyeusement accueillie. Pour reprendre des forces, direction Offendorf, un ancien village de bateliers situé au bord du Rhin, si proche de l’Allemagne que nos opérateurs téléphoniques ne captent plus le réseau français. Sur place, on découvre le Nautic Port, un port de 40 hectares qui accueille les bateaux des plaisanciers, un magasin technique qui vend tout l’équipement nécessaire aux marins d’eau douce, des ateliers d’entretiens et de réparation de navires, mais aussi un restaurant, qui nous fait justement de l’œil. Au menu du Nautic : des fish and chips, des cordons bleus, des plats du jour appétissants, des glaces ou encore des cocktails bien frais. Le tout, avec vue sur l’eau.

C’est Bernard, un bon vivant à humour taquin, qui s’occupe de la gestion du Nautic Port. Depuis 20 ans, il veille à ce que ce lieu se développe en y ajoutant continuellement des améliorations. Depuis peu, il propose par exemple différentes activités nautiques sur la gravière : paddle, barques électriques, canoës canadiens ou encore balade en bateaux à moteur (avec ou sans skipper) sur le Rhin. Il propose même des journées en canoës pour faire le trajet depuis la Wantzenau à Strasbourg jusqu’au port de plaisance ! Mais comme on avait déjà eu notre dose de canoë, on a préféré profiter de la présence du capitaine pour se faire conduire, en bateau électrique, sur le Rhin.

Pour 100 euros de l’heure, on peut grimper dans un bateau 6 places (en comptant la place du capitaine). Si vous trouvez 4 copains/copines pour vous accompagner dans l’aventure, ça vous reviendra donc à 25 euros par personne, et franchement ça vaut le coup. Autre ambiance que le canoë du matin, bien plus dynamique, on passe un très bon moment, au soleil, avec l’impression d’être sur la mer, dans le sud de la France ou en Bretagne. Bref c’est dépaysant et la vitesse a quelque chose d’un peu grisant. Pour réserver, un bateau électrique, une barque, ou un paddle, il suffit de passer un petit coup de fil au 03 88 96 43 79. Et, quand l’heure s’achève et que le bateau rentre au port, on retourne savourer une petite bière fraîche au restaurant, avant de rentrer à Strasbourg, qui se trouve à 20 minutes seulement en voiture !

Bref, il n’y a peut-être pas la mer en Alsace, mais ça ne nous a pas empêché de passer une journée les pieds dans l’eau, à moins de 30 minutes de Strasbourg. Restaurant sur le port, bateaux, activités nautique : pas besoin d’aller très loin pour se mettre au frais et vivre une journée dépaysante. Et comme on a été conquis par le Pays Rhénan, on y retournera très prochainement. Stay tunned 😉


Office de Tourisme du Pays Rhénan

Le site Internet / La page Facebook / Le compte Instagram
32 Rue du Général de Gaulle, 67410 Drusenheim
03 87 24 42 42


*Article soutenu mais non relu par Alsace Destination Tourisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here