Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Ce week-end, un festival sur le thème du consentement se tiendra à Strasbourg

2.2k Lectures
Publicité

Du 7 au 9 octobre, l’association “Dis Bonjour Sale Pute, Stop au sexisme”,  engagée en faveur de la lutte contre le harcèlement sexiste et sexuel, organise un festival sur le thème du consentement, au People Hostel, dans le quartier de la Krutenau. Au programme : des tables-rondes animées par des militant(e)s engagé(e)s, des concerts, et même un food dating.

Née du compte Instagram @DisBonjourSalePute, la jeune association DBSP organise son tout premier festival autour de la thématique du consentement à Strasbourg. Du vendredi 7 au dimanche 9 octobre, les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois sont invité(e)s à tout un tas d’activités à l’auberge de jeunesse People Hostel, située dans l’ancienne Manufacture des Tabacs. Certaines sont accessibles gratuitement et d’autres payantes, mais il faudra dans tous les cas réserver son billet.

Publicité

L’événement débutera le vendredi à 18h avec le discours de la militante féministe et autrice du livre #Adossexo Camille Aumont Carnel qui tient le compte Instagram @jemenbatsleclito. Juste après, plusieurs artistes locaux comme Flupke et le groupe Laventure se succéderont pour des concerts live.

Le samedi, un grand food dating réunira les participant.e.s autour de cinq plats mitonnés par l’équipe du People Hostel. Le principe ? Changer de table à chaque fois qu’un nouveau plat est servi, pour rencontrer de nouvelles personnes, échanger et débattre sur des thématiques à piocher dans un bocal. Au menu, velouté de butternut, tarte à la betterave, aux poireaux et asperges grillés et panna cotta mandarine pour le côté sucré. 

« L’idée du festival, c’est d’essayer de toucher des personnes qu’on n’a pas l’habitude de toucher. Encourager les plus jeunes et des hommes à se sentir concernés. C’est pour ça qu’on a choisi de mêler à des conférences et des tables-rondes, des événements plus détentes comme les concerts. Ça permet d’aborder des sujets difficiles tout en ayant des pauses un peu plus ludiques. » explique Emanouela Todorova, présidente de l’association Dis Bonjour Sale Pute.

féminisme 8 mars patriarcat sexisme
© Coraline Lafon / Pokaa

Échanger sur le consentement, la déconstruction et les violences sexistes et sexuelles

Une fois les estomacs bien remplis, deux tables rondes se tiendront à 14h30 puis 17h30. La première intitulée “C’est quoi la déconstruction ?”, sera animée par Thomas Messias (du Podcast Mansplaining), Noëlla Bugni-Dubois (de l’association et du compte Instagram @Nos alliés les Hommes), Thomas Foehrlé (Solidarité Femmes 67), et le Collectif du compte Instagram @T’as pensé à ?.

La seconde aura pour thématique “Le consentement dans nos relations” et réunira Claire Riefel (du Planning Familial), Léa Toledano (présidente du CIDFF), Sabrina Belluci (de Viaduc 67) et Stéphane Vuillaume (du Commissariat de Strasbourg).

Une émission pour savoir “Qu’est-ce qu’un.e allié.e du féminisme ?” sera également enregistrée avec Thomas Messias et l’influenceuse et militante féministe Anissa à l’origine du mouvement #MeTooAnimation, qui dénonce la pédocriminalité dans le domaine de l’animation. La soirée se terminera en musique avec des concerts live puis une soirée clubbing au Fat avec le collectif strasbourgeois Menthe Poivrée

Collages féministes feminisme
© Lou.D

Le dimanche, c’est brunch à volonté pour les gourmands (billet à réserver pour 25 euros). Puis ce sera le retour des tables rondes avec des invité(e)s engagé(e)s qui aborderont la question du consentement expliqué aux enfants avec notamment Joy du Kids concept store, mais aussi les violences sexistes et sexuelles en milieu festif, un sujet particulièrement d’actualité à Strasbourg alors que des femmes disent avoir été droguées et piquées en soirée et que les établissements qui se forment aux VSS restent rares. La militante Anna Toumazoff, du compte Instagram @memespourcoolkidsfeministes sera notamment présente pour l’occasion.

Enfin, l’autrice, actrice et militante Marion Séclin interviendra lors de la dernière table ronde de la journée “Internet, consentement et harcèlement” et sera accompagnée de la vidéaste Sindyoff et du collectif Stop Fisha, qui lutte notamment contre le revenge porn. Pour clôturer ce week-end, la chorale lgbtqi+ Pelicanto viendra donner de la voix dans le cadre d’un grand concert live.

Événement

« Sans oui c’est non »

Quoi ?

Festival autour du consentement

Quand ?

Du 7 au 9 octobre

où ?

Au People Hostel, à Strasbourg

Plus d'infos ?

Événement Facebook
Billetterie

The People Hostel

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Info locale"

À la une

Ce week-end, un festival sur le thème du consentement se tiendra à Strasbourg

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Info locale”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !