Parfois, certains bâtiments font tellement partie de notre paysage quotidien qu’on n’y fait même plus attention. Pourtant, en s’y arrêtant un instant, on peut être sacrément surpris par l’envers du décor. La Brasserie K, dont nous allons parler aujourd’hui, en est l’exemple parfait. De l’extérieur, on voit une devanture noire et argent, sobre et mystérieuse que les Strasbourgeois et Strasbourgeoises croisent à répétition. Mais lorsque l’on passe la porte, on traverse les époques et on découvre un lieu vivant qui a énormément de choses à offrir. On vous fait le tour du propriétaire, de l’hôtel au restaurant en passant par les cuisines où l’on a rencontré une équipe de chefs gonflés à bloc.



L’hôtel des Vosges, c’est cet hôtel 4 étoiles à la vue imprenable situé sur la place de la gare. Au rez-de-chaussée, on retrouve ce fameux restaurant, la Brasserie K, que les Strasbourgeois et Strasbourgeoises connaissent bien. Construit en 1873, l’hôtel familial a changé de propriétaire au fil du temps, tout comme son restaurant qui s’est plusieurs fois réinventé sans changer de nom. Fermés pendant des années pour de lourds travaux, la brasserie et l’hôtel ont récemment rouvert avec une offre totalement repensée. Tout a été refait, du sol au plafond (sauf l’ascenseur d’époque et heureusement). Mais le plus grand changement, c’est peut-être celui que l’équipe du groupe Hôtelier La Tour Collection et la famille Kesser a réalisé au niveau du restaurant. Finito le restaurant italien : désormais, une équipe composée d’un chef expérimenté et de jeunes chefs prometteurs a pris le relais. Et à en voir le résultat dans les assiettes, on peut dire qu’ils ne sont pas là pour beurrer les sandwichs.


La Brasserie K, une véritable table de qualité à Strasbourg

Une grande salle de 60 couverts au style Belle Époque, une touche de modernité et de verdure par-ci par-là un mobilier et une ambiance année 70 : on découvre un univers lumineux qui donne vraiment envie de jouer de la fourchette. Ici, les chefs proposent une cuisine qui repose tout d’abord sur la saisonnalité et la proximité des producteurs (sauf le poisson évidemment), mais surtout une cuisine travaillée, généreuse et élégante. Pourtant ces qualificatifs ne vont pas souvent ensemble. Dans ce resto en forme de bistrot, le chef Romain Atzenhoffer et ses deux bras droits Elliot et Quentin, accompagnés de Pauline, la maître d’hôtel, sortent des plats travaillés, autant sur le visuel que sur les saveurs et le fumet (quand on sent le parfum de loin, c’est bon signe). À travers une carte ultra courte (souvent gage de qualité), ils revisitent certains plats typiques alsaciens et français à la sauce 2022, toujours avec beaucoup de technique et de modernité, même pour les plats classiques. 


Salade de pissenlit à la betterave, œuf parfait et poitrine fumée, asperge en trois textures, œuf à 64°, syphon pomme de terre et huile de citron, rouget en robe, panko de légumes et nectar de poivrons, carré d’agneau, pommes de terre iodées et légumes rôtis, crousti-fondant chocolat praliné et amandes… Tout est maîtrisé de l’entrée au dessert, mais c’est le chef qui en parle le mieux : « On a réalisé une carte changeante avec de beaux produits régionaux, mais on propose aussi une belle sélection de poissons que l’on adore travailler, parce qu’ils ont un vrai goût que les clients apprécient. On propose des assiettes contemporaines de caractère qui revisitent les classiques et les plats de chez nous, toujours avec une petite touche technique en plus que l’on n’a pas l’habitude de voir. Notre cuisine, on l’a avant tout voulue accessible, c’est quelque chose que l’on tenait à faire pour que tout le monde puisse manger chez nous de l’entrée au dessert sans se priver ».  


L’Hôtel des Vosges, le standing et la qualité de service d’un 4 étoiles

Charmant, chic, élégant : voilà comment on pourrait qualifier les chambres de l’hôtel, tout confort, toutes très différentes d’ailleurs et c’est assez rare. Dans ce lieu chargé d’histoire, on retrouve du marbre blanc, des dorures, tout ce qui faisait le charme de l’époque et qui fonctionne encore aujourd’hui. Le luxe mais sans le chichi. La vue sur la gare par le balcon de certaines chambres vaut sacrément le détour, même si on habite dans le coin !

Dans les chambres, on retrouve une ambiance chaleureuse, des matériaux nobles et un cachet totalement insoupçonné et franchement, on a envie d’y rester. Et en plus des 63 chambres, du restaurant et de son ascenseur d’époque (on insiste parce que certains touristes viennent juste pour ça), l’hôtel dispose d’une petite salle de fitness et d’un spa. 

On peut dire que L’Hôtel des Vosges, et plus particulièrement la Brasserie K, sont deux véritables belles surprises. Dans l’imaginaire des Strasbourgeois et des Strasbourgeoises, on peut penser que c’est un resto à touristes, à destination de clients que l’équipe ne reverra plus, mais c’est tout le contraire. Le staff a à cœur de faire revivre le lieu, de remplir la salle d’habitués, d’étudiants, de fins gourmets et de grands gourmands, comme toute brasserie qui se respecte. Pour cela, il faut que les Strasbourgeois et les Strasbourgeoises s’approprient ce lieu. Alors à nous de jouer.


Les petits et gros +

  • Le menu entrée plat dessert est vraiment d’un bon rapport qualité-prix et il est proposé le soir et le weekend
  • L’hôtel vous propose de bénéficier de 10% de réduction sur la note du restaurant, c’est par ici
  • La carte est claire, nette, précise, il n’y a pas 36 plats et c’est tant mieux !
  • Le lieu a une vraie identité, c’est tout simplement très beau sans en faire des caisses
  • Le bar est ouvert toute la journée, parfait pour boire un verre en attendant son train
  • Room service dispo dans toutes les chambres (ça fait très chic)
  • Tous les plats dispos sur Uber Eats et également à emporter
  • L’hôtel propose des séminaires, passez un coup de fil pour en savoir plus
  • La carte des vins est bien fournie et l’Alsace y est bien mise en valeur

Brasserie K / Hôtel des Vosges

3 Place de la Gare
67000 Strasbourg
Ouvert en continu de 7h à 21h et en semaine et de 19h à 21h le samedi
0388626229
La page Facebook du restaurant
La page Insta du restaurant

*Article soutenu mais non relu par Brasserie K

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here